Étudiants internationaux

2. Budget d'études

Bien se préparer passe par une bonne planification budgétaire!

Vous devez vous assurer de pouvoir disposer des fonds suffisants pour subvenir à vos besoins pour la durée de votre programme avant de quitter votre pays d’origine. Si vous n'êtes pas exempté du montant forfaitaire des étudiants étrangers, vous devez vous préparer à payer les frais majorés jusqu'à la fin de vos études. Vous ne pouvez pas compter sur la possibilité de devenir résident permanent pour vous extraire de ces frais, car vous devrez normalement terminer vos études avant d'obtenir ce statut.

Si vous êtes un étudiant à la recherche (maîtrise et PhD), et que vous devez obtenir une aide financière de la part de votre directeur de recherche, prenez note qu'il se pourrait que cette aide ne couvre pas l'ensemble de vos besoins financiers pour une année. Cette aide pourrait dans certains couvrir les frais de scolarité, mais pas vos frais de subsistance et d'assurances.  

Notez que Polytechnique Montréal offre un nombre limité de bourses et d'aides financières, et que même s’il est possible de se trouver un emploi à temps partiel sur ou hors campus, cela ne suffira pas à payer l'ensemble de vos dépenses. Il est donc important de vous assurer que vous disposez des fonds suffisants avant de quitter votre pays d’origine.

Budget type et droits de scolarité

Voici des informations qui vous aideront à estimer vos dépenses annuelles:

Étudiants en programmes diplômants
Baccalauréat (incluant l'année préparatoire) Budget-type sur une année
Droits de scolarité détaillés
Études supérieures (DESS, maîtrise professionnelle, maîtrise recherche, Doctorat)

Budget-type sur une année
Droits de scolarité détaillés
 

 

Étudiants en échange

Vous allez recevoir au cours de la session une facture pour payer les droits de scolarité. IGNOREZ cette facture si vous êtes inscrit en programme d'échange. Vous n’avez pas de droits de scolarité à payer (sauf exceptions).

Si vous êtes admis à Polytechnique dans le cadre d'un double diplôme (intégration à la maîtrise), vous devez vous référer à votre lettre d'admission pour connaître les droits de scolarité et frais administratifs applicables dans votre cas. Un exemple de budget annuel détaillant les divers cas de figure est également disponible sur cette page.

preuves de capacités financières

À votre arrivée au Canada, l'agent des services frontaliers pourrait exiger que vous lui présentiez des preuves de capacités financières et ce, même si vous les avez déjà fournies dans le cadre de vos démarches d'immigration. Assurez-vous par conséquent d'arriver au Canada avec des preuves récentes démontrant que vous aurez les moyens de subvenir à vos besoins durant votre séjour au Canada.    

 

Argent de voyage

Prévoyez d’arriver au Canada avec suffisamment d’argent sur vous, afin de ne pas être pris de court si un virement bancaire prend plus de temps que prévu. L’idéal est de diversifier vos moyens de paiement: carte de crédit, argent liquide, carte bancaire, etc.

Pour vos grosses dépenses, le moyen le plus sûr est d’utiliser des chèques de voyage acceptés presque partout à Montréal. Gardez à l’esprit que d’importantes dépenses d’installation seront à envisager durant les deux premiers mois suivant votre arrivée.

Nous vous conseillons fortement de vous procurer, avant votre départ, une carte Mastercard ou Visa. Vous pourriez avoir de la difficulté avec une carte différente.

Transfert de fonds au Canada

Un transfert de fonds entre deux banques, votre banque d’origine et votre banque à Montréal, se fait de manière efficace et rapide dans un délai de 3 jours ouvrables. Afin de faciliter les transferts, vous pouvez choisir une banque à Montréal qui a des affiliations avec votre banque à l’étranger et y ouvrir un compte dès votre arrivée.  Certaines banques vous offrent aussi la possibilité d'ouvrir un compte à partir de l'étranger, ce qui vous permettra de transférer des sommes d'argent avant votre arrivée.

Traite bancaire

Il est possible également d’utiliser des traites bancaires à votre nom, payables à une banque canadienne. Ce moyen est sécuritaire mais vous devrez attendre parfois jusqu’à 30 jours après avoir ouvert un compte et déposé l’argent pour pouvoir en disposer.

Échanger de l'argent en dollars canadiens

Si vous souhaitez convertir vos devises en dollars canadiens, vous pouvez le faire de votre pays d’origine ou à Montréal dans une banque ou un bureau de change. Vérifiez à l’avance ce qui est le plus rentable en fonction des taux de change qui varient d’un jour à l’autre.

Des bureaux de change sont présents à l'aéroport de Montréal. Toutefois, si vous arrivez tard dans la journée, les bureaux seront peut-être fermés vous laissant sans devises canadiennes. C’est pourquoi nous vous recommandons d’avoir avec vous des dollars canadiens ou des chèques de voyage. Si vous apportez des dollars, prévoyez des petites coupures, car les billets de 100 $ ne sont pas acceptés partout.