X 
Covid-19 : Consignes et directives pour les activités sur le campus - Consultez tous les avis à la communauté

 

Polytechnique Montréal est un pôle scientifique et technologique de calibre international. Elle compte plus de 250 ententes avec des établissements à travers le monde et plus d’un quart de ses étudiants proviennent de l’étranger.

POUVOIR D’ATTRACTIVITÉ

  • 29% des étudiants inscrits à Polytechnique proviennent de l’extérieur du Canada et sont issus de 128 pays différents, tels la France, le Maroc, l’Iran, le Cameroun, la Chine, le Brésil...
     
  • 46% de nos étudiants aux cycles supérieurs proviennent de l’étranger. Ces étudiants désirent venir étudier à polytechnique parce qu’ils savent qu’ils y trouveront d’excellents professeurs/chercheurs dans la discipline de leur choix, des laboratoires de recherche de classe internationale, et des collaborations avec l’industrie de pointe.
     
  • Du biomédical à l’aérospatiale en passant par l’intelligence artificielle, les énergies renouvelables et les nouveaux matériaux, Polytechnique a développé des partenariats avec les plus grands leaders de plusieurs secteurs, tels que MEDTRONIC (biomédical), le Groupe SAFRAN (aérospatial) ou TOTAL (énergie).
     
  • Polytechnique accueille en moyenne 525 étudiants en échange académique à chaque année : 375 à la formation d’ingénieur et 150 en double diplôme au niveau maîtrise. Elle accueille aussi annuellement une moyenne de 150 stagiaires de recherche internationaux dans ses laboratoires.1
     
  • À chaque année, une vingtaine d’étudiants réalisent une cotutelle à Polytechnique, avec des grands partenaires universitaires de pays tels la France, I’Italie, la Chine...2


1 Bureau des relations internationales et Service aux étudiants, Février 2017
2 Bureau des relations internationales et Registrariat, Automne 2017

Une université technologique de stature internationale

OUVERTURE SUR LE MONDE

 

  • Programme de double diplôme avec de Grandes Écoles d’ingénierie en Europe (ex. : France, Belgique, Italie et Suisse). C’est Polytechnique qui offre le plus grand choix au Québec. Le nombre d’étudiants participants a triplé au cours des 5 dernières années.
     
  • Programme d’échange internationaux de Polytechnique, 250 ententes avec une trentaine de pays : 140 étudiants en moyenne partent pour un séjour d’un ou deux trimestres à l’étranger.
     
  • Grâce au formidable réseau de contacts de Polytechnique, des stages rémunérés à l’international sont offerts au sein d’entreprises, d’organisations et de centres de recherche, ceux-ci figurant parmi les leaders mondiaux dans leur secteur d’activité :
     
    • 200 stages à l’international par année (166 à la formation d’ingénieur et 44 à la maîtrise professionnelle)1
    • Destinations variées2 :
      • Asie, 32%
      • Europe, 30%
      • Afrique, 17%
      • Amérique, 14%
      • Moyen-Orient, 4%
      • Océanie, 3%
    • Exemples d’entreprises :
      • Aux États-Unis : Microsoft et Google;
      • En France : Vinci Construction et Thales;
      • Au Japon : Honda Research Institute et Nippon Telegraph and Telephone (NTT).
         
  • Vie étudiante (projets crédités, dans l’axe Nord-Nord ou encore Nord-Sud)
  • Réseau T.I.M.E. : Réseau de Grandes Écoles européennes « Top Industrial Managers for Europe – T.I.M.E. ») regroupe une cinquantaine d'universités dispensant une formation d’ingénieur et de master.
    • Les étudiants qui participent à ce programme de mobilité se voient offrir l'occasion de suivre une formation à l'étranger pendant deux ans, et d'obtenir en fin de cursus le diplôme de leur université d'accueil en plus de celui de leur université d'origine (Double diplôme).
    • Le réseau T.I.M.E., principalement européen, s'étend maintenant à d'autres continents. En 2016, Polytechnique a été la première université nord-américaine à être invitée à en faire partie due à son excellence tant sur le plan académique que de la recherche.
       
  • Réseau CLUSTER (pour Consortium Linking Universities of Science and Technology for Education and Research), est un réseau pan-européen d'excellence regroupant treize universités européennes et cinq universités associées provenant d'autres continents, dont Polytechnique Montréal. Le but de CLUSTER est de former un réseau universitaire d'excellence tout en favorisant la mobilité étudiante, mais aussi la mobilité des enseignants, des chercheurs et des doctorants. L'idéal du réseau est de contribuer à la société du XXIe siècle par le biais de la formation et la recherche au plus haut niveau.3
     
  • Bourses « Prestige » : meilleurs étudiants à la maîtrise et au doctorat peuvent effectuer des stages de recherche dans les plus prestigieuses universités des États-Unis, telles Harvard, MIT et Stanford.
     
  • Bourse de la « Rose blanche » : Depuis le 6 décembre 2014, le jour marquant le vingt-cinquième anniversaire du drame de Polytechnique, Polytechnique remet une bourse d'études de 30 000 dollars à une étudiante canadienne en génie qui désire poursuivre sa passion en s'inscrivant à un programme d'études supérieures en génie n’importe où dans le monde.
     

1 Service des stages et emplois, 2017
2 Brochure d'information sur la formation d'ingénieur, page 37(.pdf)

3 Wikipedia: Réseau Cluster

AXES DE DÉVELOPPEMENT

 

Mission académique

Grands partenariats universitaires avec institutions offrant plusieurs axes d’ancrage communs, tels cotutelle, double diplôme, mobilité étudiante, mobilité professorale, recherche conjointe, projet nord-sud, etc.

Mission recherche

Grands partenariats industriels, dans les créneaux d’excellence de recherche de Polytechnique, pour nos professeurs/chercheurs et stagiaires (Asie, Europe, Amériques)

Mission service à la communauté

Davantage de projets nord-sud, où les expertises de Polytechnique pourront être mises à profit afin de travailler conjointement avec nos homologues (ex. : pays africains) pour répondre aux besoins des gouvernements et communautés de ces divers pays (ex. : énergie solaire, eau souterraine, programmes spécifiques de formation, etc.).

Nouvelles

18 novembre 2021
«Sciences & Médias»: des capsules web pour préparer les scientifiques aux entrevues journalistiques

NOUVELLES

«Sciences & Médias»: des capsules web pour préparer les scientifiques aux entrevues journalistiques

1 novembre 2021
En Afrique, mettre l’IA dans les mains des femmes

MAGAZINE POLY

En Afrique, mettre l’IA dans les mains des femmes

25 août 2021
Une vocation dédiée à un monde inclusif et équitable

MAGAZINE POLY

Une vocation dédiée à un monde inclusif et équitable

7 juin 2021
Égalité entre les femmes et les hommes: Polytechnique Montréal se joint à un consortium international d’universités francophones

NOUVELLES

Égalité entre les femmes et les hommes: Polytechnique Montréal se joint à un consortium international d’universités francophones

19 avril 2021
Montréal accueillera le plus grand congrès en optimisation mathématique au monde

NOUVELLES

Montréal accueillera le plus grand congrès en optimisation mathématique au monde

Nouvelles

Revue de presse

9 octobre 2021 - Le Devoir

Passer les sciences au féminin pluriel

Entrevue d'Annie Ross, directrice adjointe à la recherche et professeure titulaire au Département de génie mécanique à Polytechnique Montréal.

28 mai 2021 - Gabon Review

Facebook : La success story de Jessica Allogo contée en images par MB Films

Jessica Allogo, diplômée de Polytechnique Montréal en génie chimique et fondatrice de la marque de confiture Les petits pots de l’Ogooué au Gabon, fait l'objet d'un court-métrage réalisé par une autre pousse gabonaise, MB Films, pour Facebook Afrique.

25 mai 2021 - Agence universitaire de la Francophonie

Égalité Femmes-Hommes : un consortium de 11 universités francophones est créé par l’AUF

L'Agence universitaire de la Francophonie annonce la création d'un consortium de 11 universités francophones souhaitant engager leur campus concrètement et collaborativement dans l’atteinte de l’Égalité Femmes-Hommes. La candidature de Polytechnique Montréal a été retenue parmi 16 universités. Annie Ross, directrice adjointe à la recherche, à la Direction de la formation et de la recherche et professeure titulaire au Département de génie mécanique sera la responsable du projet pour notre établissement. 

Revue de presse