Développement durable

Méthodologies

FORMATION
 

Pourcentage des cours qui abordent le développement durable
Ce pourcentage a été établi sur la base d’une analyse de contenu des descriptions des cours offerts à Polytechnique à chaque année. Ainsi pour l’année 2016-17, les cours analysés sont ceux qui sont listés comme se donnant en 2016-17, mais les changements prévus à la rentrée 2017 (pour l’année scolaire 2017-18) sont déjà intégrés. Des documents identifiant les changements prévus (annulation, modification de sigle, changements dans les descriptions, création de nouveaux cours, etc.) dans les cours du baccalauréat et dans les cours aux cycles supérieurs sont préparés chaque année par la Direction des affaires académiques et de la vie étudiante et ont été fournis au Bureau du développement durable pour permettre ces analyses.

Des mots-clés ont été recherchés afin d’identifier si le cours porte principalement sur le développement durable (tous les cours en environnement ou ayant développement durable dans le libellé) ou s’il aborde des thèmes du développement durable (notions d’impacts par exemple).

Nouveauté pour l'exercice 2017-18 : les cours en ergonomie ont été ajoutés à la liste.
Nouveauté pour l'exercice 2018-19 : les cours du sigle ENE ont été ajoutés.

Les cours alors identifiés par ce processus sont comptés et le pourcentage calculé.

Le tableau suivant présente le nombre total de cours pour chaque année :

Année

2015-16 (rentrée 2016)

2016-17 (rentrée 2017)

2017-18
(rentrée 2018)

2018-19
(rentrée 2019)

Nombre total de cours du baccalauréat

375

350

276

273

Nombre de cours en DD ou contenant du DD au baccalauréat

59

58

42

44

Nombre de cours aux cycles supérieurs

389

423

451

 

484

Nombre de cours en DD ou contenant du DD aux cycles supérieurs

75

83

117

 

130

Nombre de cours total

764

772

727

 

757

Nombre de cours en DD ou contenant du DD total

134

141

159

 

174

Pourcentage des cours obligatoires de chaque programme de 1er cycle qui abordent le développement durable
Les cheminements obligatoires des programmes (108 crédits de cours obligatoires) ont été analysés pour voir si les cours qu’ils comprennent sont les cours qui ont été identifiés comme cours abordant le développement durable. Un cours représentant en moyenne trois crédits, le pourcentage des cours a été déterminé par le nombre de crédits de cours abordant le développement durable dans un programme par rapport à 108.

 

Nombre d'inscrits aux programmes d'études supérieures en DD
L’analyste du Service des données institutionnelles fait une requête pour obtenir les inscrits par programme, par trimestre.

 

Pourcentage des cours du Carrefour Perfectionnement qui abordent le développement durable
Analyse de la description des cours proposés par le Carrefour Perfectionnement. Le Carrefour ayant cessé ses activités à l'hiver 2018, la formation continue sera désormais offerte par un service interne de Polytechnique.

Nouveauté pour l'exercice 2018-19 :les cours identifiés ici sont ceux du Service de formation continue qui a démarré ses opérations en 2018. Les MOOCs sont exclus du calcul.
 

RECHERCHE

 

Nombre de professeurs membres du CIRODD
Ce chiffre a été tiré de la liste de membres du site internet du CIRODD.

 

Nombre de chercheurs de Polytechnique actifs au sein de l'Institut EDDEC
Ce chiffre inclut tous les chercheurs de Polytechnique ayant participé à une activité de l’Institut EDDEC au cours de l’année (projets de recherche, comités, assemblée générale, ateliers). Il est fourni au Bureau du développement durable par l’Institut EDDEC chaque année.

 

Pourcentage des chercheurs qui travaillent sur des enjeux de développement durable
Ce chiffre a été évalué par le Bureau du développement durable. Il prend en compte les professeurs qui sont membres ou affiliés à des unités ou centres travaillant sur des enjeux de DD, qui indiquent un intérêt de recherche pour un enjeu de DD sur leur page d’expertise de Polytechnique ou qui ont participé à des ateliers ou projets de l’Institut EDDEC ou du CIRODD. Les associés de recherche travaillant dans les unités de recherche identifiées ont été ajoutés au nombre de chercheurs. Ajout des stagiaires post-doctorants, car depuis janvier 2017 ils sont considérés comme des employés.

Le nombre total de chercheurs et d’associés de recherche et de stagiaires post-doctorants est une donnée connue via les ressources humaines, il a donc pu être possible de calculer le pourcentage.

Ce chiffre ne prend pas en compte les étudiants de 3e cycle.

L’approche est conservatrice, car seules les listes qui semblent à jour sur les sites des différentes chaires ou unités de recherche, ou les informations qui ont pu être vérifiées directement sont considérées pour calculer le nombre de personnes considérées.

Nombre d'unités de recherche travaillant sur des enjeux de développement durable
Les listes des chaires, centres et unités ont été fournies par la Direction de la recherche de l’innovation et des affaires internationales (DRIAI) et le Bureau de la Recherche et Centre de développement technologique (BRCDT)

Les unités retenues ont été identifiées en analysant les thématiques de recherche (identification de mots-clés liés au domaine du DD) parmi les listes obtenues.

Nombre d'unités de recherche travaillant sur des enjeux de développement durable
Ces unités ont été identifiées en analysant les thématiques de recherche (identification de mots-clés liés au domaine du développement durable) des différentes unités de Polytechnique.

Pourcentage de mémoires et thèses publiés abordant le DD 
Les mémoires et thèses sont publiés depuis fin 2009 sur le site PolyPublie. Les résumés («abstracts») de toutes les thèses et de tous les mémoires disponibles ont été exportés pour être analysés grâce à Endnote X8.1. Une recherche par mots-clés a été effectuée considérant les mots-clés suivants :

Développement durable

Contamination

Efficacité énergétique

Analyse de risque

Solaire

Durabilité

Pollution 

Énergie renouvelable

Acceptabilité sociale

Éolien

Analyse du cycle de vie

Déchets

Énergie propre

Ethique

Éolienne

Écoconception

Matières résiduelles

Mobilité durable

Equité

Écologie

Éco-conception

Eau potable

Transport durable

Justice sociale

Écologie industrielle

Impacts environnementaux

Eaux usées

Résilience

Parties prenantes

Bâtiments durables

Impacts sociaux

Traitement des eaux

Économie circulaire

Technologies propres

Construction durable

Impacts socioéconomiques   (rien retourné)

Matériaux durables

Économie verte

Ressources renouvelables

Sols contaminés

Émissions

Gaz à effet de serre

Génie de l’environnement

Biodégradable

 

Contaminants

Changements climatiques

Analyse des décisions

Biosourcé

 

Parmi les résumés sélectionnés par ces filtres, une relecture a permis de faire la liste finale.

Il est à noter que les sujets du génie biomédical (santé) n’ont pas été comptés dans cette liste, sauf s’ils mettaient de l’avant directement du développement durable en plus des améliorations sociales que la recherche peut faire dans ce domaine.

Nombre de programmes et autres incitatifs encourageant la recherche en développement durable
Ce chiffre a été évalué en fonction des programmes connus et de l’information disponible sur les sites Internet.

 

SERVICES ALIMENTAIRES

 

Pourcentage des aliments vendus qui sont locaux ou certifiés écologiquement sains ou équitables achetés par les services alimentaires
Ce chiffre provient de données fournies par Aramark, le concessionnaire des services alimentaires de Polytechnique. Aramark a un système automatisé pour la commande d’une majeure partie des produits (SYSCO). Le personnel d’Aramark a lui-même fait un travail dans sa base de données d’achats afin d’identifier la provenance et les certifications existantes sur les produits achetés. Ces produits sont identifiés dans des fichiers qui sont fournis à la fin de l’année financière et il suffit ainsi de calculer le pourcentage qu’ils représentent par rapport au total des achats. Ces données sont complétées par de l’information sur les achats de produits frais (et donc, souvent locaux en été) qui ne sont pas inclus dans les achats effectués avec SYSCO; cette information est également collectée par Aramark auprès de ses fournisseurs. Bien que prises en compte dans le calcul pour STARS (données 2014-15 dans le rapport STARS), les ventes des machines distributrices (Pepsi) ne sont pas prises en compte dans ce pourcentage afin de ne considérer que des approvisionnements. 

Taux de satisfaction exprimé dans les sondages sur les services alimentaires 
Résultat obtenu à la suite d'un sondage électronique annuel envoyé par l'AEP à toute la communauté de Polytechnique, à la fin de chaque année financière (avril). 

Quantité de gobelets de café achetés
Ce chiffre a été obtenu par le fichier d’Aramark qui indique les achats effectués. Le suivi des autres pièces de vaisselle n’est pour l’instant pas en cours, l’intérêt se porte sur les gobelets au vue de la taxe instaurée de 0,15$ par gobelet depuis la fin août 2016.
 

OPÉRATIONS

 

Part modale de l'auto solo
Les données 2016-2017 proviennent des résultats d’un sondage réalisé en avril 2017 auquel ont répondu 30 % des employés et 17 % des étudiants.

Pour les données de 2013-2014, la part modale des étudiants et des employés a été calculée en utilisant les données générées par la 10e enquête origine-destination de l’Agence métropolitaine des transports de Montréal (AMT). Cette enquête a été menée à l’automne 2013, auprès de 188 700 personnes. Étant partenaire de l’AMT, la Chaire Mobilité a eu accès aux données des 800 répondants de la communauté de Polytechnique.

Les données de 2011-2012 proviennent de la 2e édition de l’enquête « Origine-Destination, Poly bouge pour vos déplacements – Édition 2011 ». Celle-ci a permis de recueillir des informations sur la mobilité de la population étudiante et des employés, et de mieux connaître leurs habitudes de déplacement. Consultez les faits saillants de l’enquête.

Poids total généré de matières résiduelles
Les données provenant des différents récupérateurs de matières sont rassemblées et compilées chaque année. Les récupérateurs fournissent des rapports mensuels ou annuels (ou à la demande) indiquant les poids de matières (ou parfois le nombre de produits collectés, dans le cas des cartouches d'imprimantes et des petits appareils électroniques). 

Pourcentage des matières résiduelles détournées de l'enfouissement
Connaissant les poids des différents types de matières résiduelles récupérées, le pourcentage de détournement est calculé comme suit : les quantités de tout ce qui est recyclé, consigné ou composté par rapport à tout ce qui est généré.

                      Verre, plastique, métal + matières organiques + papier, cartons + consignes + conteneur de métal                         
Verre,plastique, métal + matières organiques + papier, cartons + consignes + conteneur de métal+ matières envoyées à l'enfouissement

Pour l'exercice 2018-2019, il y a eu un problème d’accessibilité à une partie des données de collecte des VPM et des matières organiques (période mai à octobre 2018). Les données présentées sont des données extrapolées à partir de la tendance des deux années précédentes.

Consommation totale d'énergie des bâtiments
Ces données sont collectées par le Service des Immeubles. Ces données remontent jusque 2004-2005 pour montrer l’évolution depuis la dernière année financière avant l’ouverture du deuxième bâtiment de Polytechnique (les pavillons Lassonde), inauguré en automne 2005. 2004-2005 est l’année de référence pour la soumission du dossier STARS de 2016.

Cliquez ici pour prendre connaissance des lignes directrices pour une gestion durable des bâtiments de Polytechnique Montréal.

 

Consommation totale d'eau
Ces données sont collectées par le Service des Immeubles. Ces données remontent jusqu'à 2004-2005 pour montrer l’évolution depuis la dernière année financière avant l’ouverture du deuxième bâtiment de Polytechnique (les pavillons Lassonde), inauguré en automne 2005. 2004-2005 est l’année de référence pour la soumission du dossier STARS de 2016.

Cliquez ici pour prendre connaissance des lignes directrices pour une gestion durable des bâtiments de Polytechnique Montréal.

Consommation totale de papier
Chaque année, à la demande du Bureau du développement durable, les fournisseurs de papier de Polytechnique envoient chacun un fichier récapitulatif des achats effectués. Il est ainsi possible de connaître le nombre de feuilles achetées, la dimension et la teneur en fibres recyclées. Le nombre de feuilles est exprimé en équivalent 8,5x11. En effet, la reprographie achète également des feuilles 11x17 qui servent à l'impression des polycopiés et qui sont ensuite coupées en deux pour donner 2 pages 8,5x11. Ces feuilles remplacent une partie des 8,5x11 qui étaient achetées autrefois. C’est pourquoi les feuilles 11x17 sont comptées et converties en équivalent 8,5x11.

 

Émissions de gaz à effet de serre (GES) des bâtiments
Basé sur les données de consommation d’énergie et connaissant les différentes sources d’énergie (électricité) et type de combustibles (gaz naturel, mazout, diesel, vapeur) une estimation des gaz à effet de serre provenant de la consommation en énergie des bâtiments (chauffage, ventilation et éclairage) est évaluée.

Facteurs

   

 

Combustible

Facteur d'émissions

Unité

Référence

Électricité

0,0000034

t CO2 éq / kWh

National Inventory Report 1990-2012, Part IV (2014) : 3.4 g CO2 eq par kWh consommé

Gaz naturel

0,050

t CO2 éq / GJ

Calculs fait à partir des données des deux tableaux suivants (convertie par GJ)

Diesel pour chauffage donc GJ

0,074

t CO2 éq / GJ

 

Diesel (véhicule)

0,002857

t CO2 éq / L

 

Essence

0,002380

t CO2 éq / L

 

Mazout

0,077

t CO2 éq / GJ

 

 

 

g CO2

g CH4

g N2O

t eq. CO2

1 m3 de gaz produit

1891

0,037

0,033

0,001902

1 l de mazout produit

2830

0,026

0,031

0,002840

1 l de diesel produit

2730

0,133

0,40

0,002857

1 l d'essence produit

2360

0,56

0,028

0,002380

 


 

GOUVERNANCE

 

Pourcentage des nouveaux employés sensibilisés au développement durable
La fiche a été rendue disponible en version imprimée dans la trousse d’accueil du nouvel employé de manière systématique, à partir de mars 2016. Pour les employés qui sont arrivés entre mai 2015 et mars 2016, une version PDF de cette fiche leur a été acheminée par courriel.