Développement durable

Matières résiduelles

En 2015, Polytechnique a mis en place un Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR), appelé Poly-TRI. Des stations de tri sont disposées stratégiquement dans chaque bâtiment, en vue de recycler ou de récupérer près de 70 % des matières résiduelles.

Les stations permettent de trier les déchets selon quatre filières* :

Matières compostables (brun)
Verre, plastique et métal (jaune)
Déchets (noir)
Papier et carton (bleu)

*Ce code de couleurs est celui développé par RECYC-QUÉBEC, adopté généralement au Québec.

Certains rebuts, tels que les contenants consignés, les matières dangereuses ou les appareils électroniques désuets, ne doivent pas être déposés dans les bacs des stations de tri, mais bien dans les installations prévues à cet effet.

 Canettes et bouteilles consignées : dans les bacs verts
 Autres matières 

 Petits déchets de bureau (.pdf) : trucs et astuces

 

Gestion des masques

Plusieurs démarches ont été effectuées par l'équipe du Bureau du développement durable (BDD) afin de bien connaître les options de recyclage ou de valorisation disponibles pour la gestion des masques de procédure en fin de vie [options identifiées par Recyc-Québec].

Une comparaison préliminaire des coûts et des impacts entre les différentes options a également été réalisée à l'interne. De même, plusieurs discussions avec les autres institutions d'enseignement du Québec ont permis de partager les approches retenues. Au terme de ses démarches, le Bureau du développement durable n'était pas en mesure de se prononcer sur les bénéfices réels puisque beaucoup de transport était impliqué dans les solutions disponibles. Il fallait donc une étude plus approfondie.

Il a été décidé d'attendre les conclusions de l'étude d'analyse de cycle de vie réalisée à ce sujet pour le compte de Recyc-Québec. Les résultats préliminaires ont été rendus disponibles en juillet 2021.
Les résultats finaux devraient être rendus disponibles à la fin du mois de février 2022. Avec ces résultats issus d'une démarche rigoureuse et reconnue, le BDD aura un portrait clair des meilleures solutions et de leurs impacts et pourra prendre une décision éclairée quant à la gestion des masques de procédure. 

 

 

Cliquez ici pour prendre connaissance des chiffres suivants pour Polytechnique Montréal :

  • Poids total généré des matières résiduelles
  • Pourcentage des matières résiduelles détournées de l'enfouissement
  • Poids total des déchets générés par occupant