Département des génies civil, géologique et des mines

Actualités

Actualités

UNE TECHNOLOGIE EN GÉOPHYSIQUE DU Pr MICHEL CHOUTEAU, POUR TENTER D'ÉLUCIDER UN DOSSIER DE DISPARITION DATANT DE 1978

Publié ou diffusé : Une enquête policière mise présentement sur une technologie en géophysique de Michel Chouteau, pour tenter d'élucider le dossier de la disparition d'un enfant datant de 1978. Voici les sources disponibles sur le Web : Journal de Montréal, Journal de Québec, The Globe and Mail, TVA Nouvelles 1 - 2, Global, CBC, CTV 1 - 2 - 3, CJAD,

Publié ou diffusé : Une enquête policière mise présentement sur une technologie en géophysique de Michel Chouteau, pour tenter d'élucider le dossier de la disparition d'un enfant datant de 1978.

NICOLAS SAUNIER, PROFESSEUR AU PROGRAMME DE GÉNIE CIVIL, EXPLIQUE LE SUJET DES TECHNOLOGIES DE CONTRÔLE DE LA VITESSE

Diffusé le 6 avril 2014 à ICI Radio-Canada Première, Les années lumière. Les aussureurs automobiles offrent des systèmes de surveillance de la conduite qui permettent de réduire les primes d'assurance. Transport Québec a mandaté un groupe de chercheurs pour lui faire des recommandations. Monsieur Nicolas Saunier, professeur agrégé au Département des génies civil, géologique et des mines, nous explique le sujet des technologies de contrôle de la vitesse.

Diffusé à ICI Radio-Canada Première, Les années lumière. Les aussureurs automobiles offrent des systèmes de surveillance de la conduite qui permettent de réduire les primes d'assurance.

CONTAMINATION DE JOUETS ET DE BIJOUX PAR DES MÉTAUX TOXIQUES, GÉRALD ZAGURY, PROFESSEUR AU PROGRAMME DE GÉNIE DES MINES, EXPLIQUE LE RÉSULTAT DE SES RECHERCHES

Diffusé le 5 avril 2014 à V télé, Trucs & cie. Gérald J. Zagury discute de son étude sur la contamination de jouets et de bijoux par des métaux toxiques.

Gérald J. Zagury discute de son étude sur la contamination de jouets et de bijoux par des métaux toxiques.

LA PROFESSEURE CATHERINE MORENCY, DU PROGRAMME DE GÉNIE CIVIL, LAURÉATE DU PRIX DU PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES TRANSPORTS (AQTr)

Ce prix lui a été remis au 49e congrès annuel qui se tenait du 31 mars au 2 avril 2014 au centre des congrès de Québec et lui a été attribué en reconnaissance des services éminents et soutenus rendus à l’AQTr et à TransForm, le centre de formation de l’AQTr.

Catherine Morency est professeure agrégée et directrice de la Table d’expertise Transport collectif et membre de la Table Mobilité durable. Elle participe très activement à la recherche de sujets à traiter lors des rencontres de ces Tables et s’implique directement dans les présentations qui s’y tiennent. Force de proposition, elle suggère régulièrement des livrables, ainsi que des thématiques et des conférenciers pour les colloques. Elle s’implique très souvent dans les activités de l’AQTr en tant que conférencière et met à contribution ses nombreux contacts.

Le congrès est aussi l’occasion de remettre des bourses afin de favoriser la relève en transport, de récompenser les efforts scolaires des étudiants des niveaux collégial et universitaire dans le domaine du transport. Dans la catégorie maîtrise et doctorat, la Bourse Ville de Montréal de 2000 $ a été offerte à Pierre-Léo Bourbonnais, étudiant au doctorat sous la direction de Catherine Morency, pour son projet «Outil intégré de collecte, d’analyse et de visualisation de données de mobilité.»

Toutes nos félicitations à Catherine Morency et Pierre-Léo Bourbonnais.

Ce prix lui a été remis au 49e congrès annuel qui se tenait du 31 mars au 2 avril 2014 au centre des congrès de Québec et lui a été attribué en reconnaissance des services éminents et soutenus rendus à l’AQTr et à TransForm, le centre de formation de l’AQTr.

UNE ÉTUDE RÉVÈLE QUE CERTAINS JOUETS MÉTALLIQUES ET BIJOUX BON MARCHÉ VENDUS EN AMÉRIQUE DU NORD PRÉSENTENT DES RISQUES POUR LA SANTÉ DES JEUNES ENFANTS -

On sait que les bébés et les jeunes enfants portent fréquemment des objets autres que des aliments à leur bouche, et parfois entraîne l'ingestion de petites pièces. Les jouets métalliques et certains bijoux bon marché contiennent parfois des éléments toxiques tels que le plomb et le cadmium. Est-ce que ces objets représentent un risque réel pour les jeunes enfants ? Le Pr Gérald Zagury, du programme de génie des mines, et Mert Guney, étudiant au doctorat sous la direction du Pr Zagury, ont examiné la contamination par des métaux au sein d'un ensemble de 72 jouets et bijoux achetés sur le marché nord-américain.

Nous vous invitons à consulter ce [lien] pour lire l'article en entier.

 

On sait que les bébés et les jeunes enfants portent fréquemment des objets autres que des aliments à leur bouche, et parfois entraîne l'ingestion de petites pièces. Les jouets métalliques et certains bijoux bon marché contiennent parfois des éléments toxiques tels que le plomb et le cadmium. Est-ce que ces objets représentent un risque réel pour les jeunes enfants ?

LOUISE MILLETTE NOMMÉE À LA PRÉSIDENCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA FONDATION DE L'ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC (FOIQ)

Louise MilletteMadame Millette siégeait sur le conseil d'administration de la Fondation depuis septembre 2011.

Madame Millette succède ainsi à la présidence de Zaki Ghavitian qui avait également été président de l'OIQ de 2006 à 2009. Créée en 2010, la FOIQ a pour mission de soutenir le génie québécois et, en particulier, la relève.

À la tête du département depuis juillet 2002, madame Millette occupe également un poste de professeur agrégé au sein du  département. Elle est,depuis janvier 2013, responsable du Bureau du développement durable de Polytechnique Montréal.

Également active sur la scène municipale, elle a occupé la présidence des comités Environnement et développement durable, ainsi que Paysages urbains, de la Conférence régionale des élus de Montréal de 2002 à 2010. Elle a fait partie de la délégation environnement au Sommet de Montréal et a participé activement au développement du Premier plan stratégique de développement durable de la collectivité montréalaise en tant que membre fondateur. Son implication se poursuit en tant que membre du comité de liaison du Plan de développement durable de la collectivité Montréalaise 2010-2015 et membre du comité de pilotage sur les indicateurs environnementaux du Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE).

Madame Millette siège, depuis 2012, au conseil d'administration de Ressources Québec et est aussi membre du comité de vérification. Madame Millette est également membre du Comité consultatif communautaire d'Aéroports de Montréal. Toutes nos félicitations pour cette nomination!

Source : Service des communications de Polytechnique Montréal.

Madame Millette siégeait sur le conseil d'administration de la Fondation depuis septembre 2011. Madame Millette succède ainsi à la présidence de Zaki Ghavitian qui avait également été président de l'OIQ de 2006 à 2009. Créée en 2010, la FOIQ a pour mission de soutenir le génie québécois et, en particulier, la relève. À la tête du département depuis juillet 2002, madame Millette occupe également un poste de professeur agrégé au sein du  département. Elle est,depuis janvier 2013, responsable du Bureau du développement durable de Polytechnique Montréal.

ÉMISSION L'ÉPICERIE SUR LES ONDES DE RADIO-CANADA : L'EAU DES ÉCOLES EST-ELLE TOXIQUE? ENTRETIEN AVEC MICHÈLE PRÉVOST, PROFESSEURE ET TITULAIRE PRINCIPALE DE LA CHAIRE INDUSTRIELLE CRSNG EN EAU POTABLE

Eau - Ecole primaireL'émission L'Épicerie a testé 15 points d'eau dans des écoles primaires du Québec. Au premier jet du matin, 30 % des fontaines dépassaient la norme permise de 10 microgrammes de plomb par litre d'eau. Michèle Prévost dit s'inquiéter sur les effets de l'exposition au plomb sur le développement neurocomportemental des jeunes enfants. Michèle Prévost estime pourtant que le problème serait facile à régler. Nous vous invitons à consulter ce [lien] pour voir le reportage complet. Vous pouvez également lire le Huffington Post Québec sur ce [lien] pour la reprise des propos de Madame Prévost.

 

Pr Michèle PrévostL'émission L'Épicerie a testé 15 points d'eau dans des écoles primaires du Québec. Au premier jet du matin, 30 % des fontaines dépassaient la norme permise de 10 microgrammes de plomb par litre d'eau. Michèle Prévost dit s'inquiéter sur les effets de l'exposition au plomb sur le développement neurocomportemental des jeunes enfants.

 

 

L'ÉTUDIANTE AU DOCTORAT, MARIE-LAURE de BOUTRAY LAURÉATE D'UN PRIX DE L'ASSOCIATION DES INGÉNIEURS MUNICIPAUX DU QUÉBEC (AIMQ)

Marie-Laure de Boutray

L'étudiante Marie-Laure de Boutray, du programme de génie civil, s'est vu décerner la Bourse Hervé-Aubin pour la qualité de son projet de recherche. Elle s'intéresse entre autres au traitement de l'eau potable, particulièrement aux cyanobactéries dans le domaine municipal. Dans le cadre de ses travaux de recherche, elle travaille en collaboration avec les municipalités de Bedford et de St-Armand en Montérégie. Ses travaux de recherche sont dirigés par la professeure Sarah Dorner et codirigés par le professeur Yves Comeau du département des génies civil, géologique et des mines.

La Bourse Hervé-Aubin a pour objectif d'encourager la recherche en génie municipal notamment dans les domaines de l'eau, de l'air, du sol, de la voirie ou des réseaux. Pour recevoir cette bourse, les candidats doivent être inscrits au programme de maîtrise ou de doctorat d'une université québécoise. Le prix est assorti d'une bourse de 5 000 $.

Nous adressons toutes nos félicitations à Marie-Laure !

De gauche à droite : Normand Hachey ing., secrétaire trésorier, Fondation des ingénieurs municipaux du Québec (FIMQ), Raymond Desjardins, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines et représentant de Polytechnique Montréal, Marie-Laure de Boutray, boursière Hervé-Aubin 2013, Michel Bordeleau, président, FIMQ, et Denis Tremblay ing, vice-président, FIMQ.

L'étudiante Marie-Laure de Boutray s'est vu décerner la Bourse Hervé-Aubin pour la qualité de son projet de recherche. Elle s'intéresse entre autres au traitement de l'eau potable, particulièrement aux cyanobactéries dans le domaine municipal. Dans le cadre de ses travaux de recherche, elle travaille en collaboration avec les municipalités de Bedford et de St-Armand en Montérégie. Ses travaux de recherche sont dirigés par la professeure Sarah Dorner et codirigés par le professeur Yves Comeau du département des génies civil, géologique et des mines.

LE PROFESSEUR ASSOCIÉ JEAN LAFLEUR, LAURÉAT DU PRIX G. GEOFFREY MEYERHOF

Au centre Pr Jean LafleurMonsieur Richard Bathurst, président de la Société canadienne de géotechnique a remis ce prix au Pr Jean Lafleur, lors du congrès annuel de la Société de géotechnique qui se tenait à Montréal en octobre 2013. Sa contribution exceptionnelle au développement des connaissances en géotechnique ainsi que sa participation comme éditeur à la version française de la 4e édition du Manuel Canadien d'Ingénierie des Fondations, qu'il a publié en collaboration avec des collègues des universités Laval, Moncton et Saint-Joseph de Beyrouth, lui aura valu cet honneur. Toutes nos félicitations au Pr Jean Lafleur.

 

Monsieur Richard Bathurst, président de la Société canadienne de géotechnique a remis ce prix au Pr Jean Lafleur, lors du congrès annuel de la Société de géotechnique qui se tenait à Montréal en octobre 2013.

MOBILITÉ DURABLE : DÉFINITIONS, CONCEPTS ET INDICATEURS

Catherine MorencyCatherine Morency, professeure au programme de génie civil et titulaire de la Chaire de recherche sur l'évaluation et la mise en oeuvre de la durabilité en transports participe à un Forum Vies Mobiles - Préparer la transition mobilitaire. Sujet intéressant et d'actualité. Vous pouvez regarder la vidéo sur ce [lien].

 

 

 

Catherine Morency, professeure au programme de génie civil et titulaire de la Chaire de recherche sur l'évaluation et la mise en oeuvre de la durabilité en transports participe à un Forum Vies Mobiles - Préparer la transition mobilitaire

NOUVELLE PUBLICATION AUX PRESSES INTERNATIONALES POLYTECHNIQUE :« PROJETS EFFICACES POUR UNE MOBILITÉ DURABLE - FACTEURS DE SUCCÈS » DE JULIE GUICHETEAU ET LOUISE MILLETTE

Projets efficaces pour une mobilité durable - Facteurs de succèsAppuyé sur une solide documentation, cet ouvrage dresse d'abord la liste des incidences de la surutilisation de l'automobile et explique pourquoi il est impératif de repenser nos façons de nous déplacer. Il définit ensuite la mobilité durable et précise la manière dont on peut l'appliquer concrètement. La deuxième partie du livre vise à outiller les personnes qui désirent contribuer à la mise en œuvre de la mobilité durable en présentant et en expliquant les facteurs qui concourent à la réussite des projets qui la prennent pour objectif.

Ce livre s'adresse à tous ceux qui veulent en savoir plus sur les problèmes liés à la surutilisation de l'automobile et sur leurs solutions, qu'ils soient étudiants, chercheurs, promoteurs de projets en transport, intervenants au service d'une institution publique ou simples citoyens engagés.

Julie GuicheteauJulie Guicheteau est détentrice d'une maîtrise en ingénierie civile spécialisée en environnement. Son projet de recherche de maîtrise lui a valu trois importantes distinctions. Elle a occupé la fonction d'analyste en environnement à la Société de transport de Montréal; elle est maintenant ingénieure en changements climatiques à la Ville de Montréal.

 

 

Louise MilletteLouise Millette est directrice du Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal depuis 2002. Spécialisée en gestion de l'environnement, elle travaille activement à l'intégration des principes du développement durable dans la formation des ingénieurs. Elle est aussi très engagée sur la scène municipale, membre de plusieurs conseils d'administration et vice-présidente du Comité de direction du Conseil supérieur de l'éducation du Québec.

 

Titre : Projets efficaces pour une mobilité durable – Facteurs de succès
Auteur : Julie Guicheteau et Louise Millette
ISBN : 978-2-553-01632-5
Nombre de pages : 131

Source : Carrefour de l'actu@lité carrefour

Appuyé sur une solide documentation, cet ouvrage dresse d'abord la liste des incidences de la surutilisation de l'automobile et explique pourquoi il est impératif de repenser nos façons de nous déplacer. Il définit ensuite la mobilité durable et précise la manière dont on peut l'appliquer concrètement.

LE PROGRAMME DE GÉNIE DES MINES REMET 164 000 $ EN BOURSES À SES ÉTUDIANTS AU BACCALAURÉAT

Les étudiants du programme de baccalauréat en génie des mines se sont vu remettre 58 bourses d'une valeur totale de 164 000 $, le jeudi 22 novembre dernier, au cours d'une cérémonie à laquelle assistaient le directeur de la recherche et de l'innovation, M. Gilles Savard, et le responsable du programme de génie des mines, M. Richard Simon, ainsi que des représentants d'entreprises de l'industrie minière partenaires du programme.

Trente-huit bourses d'entrée de 3 000 $ ont été remises à des étudiants de première année de baccalauréat et 20 bourses renouvelables de 2 500 $ ont été attribuées à des étudiants de deuxième et de troisième année. Cette cérémonie de remise des  bourses du programme a connu cette année sa 6e édition grâce au soutien des compagnies Agnico-Eagle, ArcelorMittal Mines Canada, Barrick Gold, Rio Tinto, Semafo, Société canadienne de sel et Xstrata Zinc.

Depuis 2008, pour pallier la pénurie d'ingénieurs miniers, des bourses d'entrées sont offertes aux nouveaux étudiants du programme de génie des mines. Pour certains étudiants admissibles, ces bourses peuvent également être renouvelées chaque année.

D'autres détails sur les programmes de bourses d'entrée en génie des mines sont disponibles ici.  

Source : Carrefour de l'actu@lité carrefour

Les étudiants du programme de baccalauréat en génie des mines se sont vu remettre 58 bourses d'une valeur totale de 164 000 $, le jeudi 22 novembre dernier, au cours d'une cérémonie à laquelle assistaient le directeur de la recherche et de l'innovation, M. Gilles Savard, et le responsable du programme de génie des mines, M. Richard Simon, ainsi que des représentants d'entreprises de l'industrie minière partenaires du programme.

BESOIN D'UN CANDIDAT QUI SE SPÉCIALISE ? FAITES APPEL À NOS ÉTUDIANTS STAGIAIRES DE GÉNIE GÉOLOGIQUE

Génie géologique

Selon la nature de votre projet, vous pouvez faire appel à nos étudiants stagiaires de génie géologique pour tout projet relié à la cartographie géologique, la géophysique, la géostatistique, l'hydrogéologie environnementale ou la géotechnique. Nous vous invitons à consulter ce [lien] pour tous les détails.

 

Selon la nature de votre projet, vous pouvez faire appel à nos étudiants stagiaires de génie géologique pour tout projet relié à la cartographie géologique, la géophysique, la géostatistique, l'hydrogéologie environnementale ou la géotechnique.

MESSAGE IMPORTANT - BOURSES D'ENTRÉE EN GÉNIE GÉOLOGIQUE

GLQ3705 - Projet de géologie sédimentaire Plusieurs bourses seront offertes aux nouveaux étudiants du programme de génie géologique dès l'automne 2010. Pour obtenir les détails [pdf]. Le baccalauréat en génie géologique est un programme de type coopératif, en régime d’alternance travail-études. Les cours de spécialité incluent une base solide en sciences de la Terre, suivie de l’application pratique de ces notions à la résolution de problèmes industriels. Un accent particulier est mis sur des disciplines quantitatives comme la géophysique appliquée, la géostatistique, la géomécanique, la mécanique des sols et l’hydrogéologie. Chacun des cours comporte des travaux pratiques qui visent à développer chez l’étudiant le sens de l’observation, la capacité d’analyse et la capacité de rédiger des rapports techniques. Les trois projets intégrateurs sont effectués sur le terrain. Trois stages industriels rémunérés (d’une durée de 4 mois chacun, ils se terminent par la production d’un rapport) complètent la préparation du futur ingénieur pour le marché du travail. Le génie géologique - un programme vraiment passionnant !

 

GLQ3705 - Projet de géologie sédimentairePlusieurs bourses seront offertes aux nouveaux étudiants du programme de génie géologique dès l'automne 2010. Pour obtenir les détails [pdf]. Le génie géologique - un programme vraiment passionnant !

 

 

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions