Répertoire des expertises
Retour aux résultats de recherche

Intérêts de recherche et affiliations

Intérêts de recherche

Les intérêts de recherche de professeure Maghoul se concentrent sur la compréhension fondamentale des milieux poreux complexes (géométraux et biomatériaux) et sur l'analyse des performances des systèmes souterrains soumis à des charges complexes dans un contexte multirisque. Cela comprend les infrastructures résilientes au changement climatique et aux géorisques sur Terre et aux environnements extrêmes dans l'espace (conditions de faible gravité). Ces programmes de recherche axés sur la poromécanique traitent des risques naturels et d'origine humaine, de l'ingénierie du pergélisol, de la surveillance de la santé structurelle des géostructures, des essais non destructifs (NDT), de l'évaluation des risques, des géostructures énergétiques, de l'ingénierie géotechnique sismique et des vibrations du sol, ainsi que de la robotique auto-enfouissante bio-inspirée, de la détection de sous-surface bio-inspirée, et de l'utilisation des ressources in situ (ISRU) sur la Lune et au-delà.

  • Mécanique des milieux poreux multiphasiques
  • Méthode et modélisation numérique
  • Comportements fondamentaux des géomatériaux
  • Infrastructures nordiques
  • Pergélisol
  • Géotechnique routière
  • Analyse des ondes (Ingénierie géotechnique et sismique, Géophysique sismique, Caractérisation ultrasonore des matériaux)
  • Géorisques (glissement de terrain, tremblement de terre et changement climatique)
  • Énergie géothermique renouvelable
  • Techniques d'essais non destructifs (NDT)
  • Interaction sol-structure
  • Solutions bio-inspirées vers une géotechnique durable et intelligente
Type(s) d'expertises (sujets CRSNG)
  • 1002 Géotechnique (y compris génie géologique)
  • 1107 Génie parasismique
  • 2101 Mécanique des solides
  • 2103 Plasticité, fluage
  • 2104 Vibrations
  • 2106 Analyse des contraintes
  • 2107 Modélisation, simulation et méthodes des éléments finis
  • 2951 Mécanique des milieux continus
  • 2953 Propagation des ondes
  • 2955 Analyse numérique
  • 2960 Modélisation mathématique
  • 3109 Acoustique
  • 4304 Géophysique appliquée

Publications

Publications récentes
Communication de conférence
Liu, H. & Maghoul, P. (2021). Apollo seismic data interpretation using an elastodynamic space-time spectral element technique and dispersion image inversion method. Communication présentée à 17th Biennial International Conference on Engineering, Science, Construction, and Operations in Challenging Environments (Earth and Space), Seattle, Washington (p. 99-107).
Chapitre de livre
Liu, H., Maghoul, P. & Shalaby, A. (2021). A poro-elastodynamic forward solver for dispersion analysis of saturated multilayer systems. Dans Challenges and Innovations in Geomechanics (p. 637-644). Tiré de https://doi.org/10.1007/978-3-030-64518-2_75
Article de revue
Moussa, A., Shalaby, A., Kavanagh, L. & Maghoul, P. (2021). Closure to "Use of rigid geofoam insulation to mitigate frost heave at shallow culvert installations" by Ahmed Moussa, Ahmed Shalaby, Leonnie Kavanagh, and Pooneh Maghoul. Journal of Cold Regions Engineering, 35(1), 2 pages. Tiré de https://doi.org/10.1061/(asce)cr.1943-5495.0000237
Communication de conférence
Cui, S., Wu, N., Maghoul, P., Liang, X. & Wang, Q. (2021). Crack locating based on Wavelet transformation and entropy. Communication présentée à 8th International Conference on Vibration Engineering (ICVE 2021), Shanghai, China.

Biographie

Dre Pooneh Maghoul est une ingénieure et professeure agrégée en génie civil à Polytechnique Montréal. Elle est fondatrice et directrice du laboratoire de recherche géomécanique sur les infrastructures durables (SIGLAB). Elle a plus de 14 ans d'expérience d’enseignement, de recherche et développement et d'expérience industrielle au Canada et en France. Professeure Maghoul préside le comité d'éducation de la Société Canadienne de Géotechnique (SCG). Elle siège également au conseil d'administration de la Société canadienne de géotechnique ainsi que de l'Association canadienne du pergélisol (ACP).

Professeure Maghoul développe des programmes de recherche et développement (R&D) de pointe liés à la compréhension fondamentale des matériaux poreux et des performances des systèmes souterrains soumis à des charges complexes dans un contexte multirisque sur Terre et dans l'espace. Elle dirige plusieurs projets de recherche à haut risque et à haut rendement liés à l'impact du réchauffement climatique sur les infrastructures nordiques mais aussi portant sur la recherche d'eau et de cavités souterraines propices à l’établissement de bases habitables lunaires, sur Mars et au-delà.

Professeure Maghoul a reçu plusieurs prix internationaux et nationaux, notamment les prix du meilleur article dans des revues et conférences internationales, le prix du jeune ingénieur exceptionnel en géotechnique du Canada pour ses contributions importantes à l'enseignement et au mentorat, à la recherche et à la pratique en génie géotechnique, et pour ses services exceptionnels à la communauté du génie géotechnique.

Enseignement

  • CIV3415 Mécanique des sols

Formation

  • Postdoc (2010-2012), Géotechnique, Université Laval, Québec (QC), Canada
  • Ph.D. (2007–2010), Géotechnique, École des Ponts ParisTech, Paris, France
  • M.Sc. (2006–2007), Mécanique des sols, des roches et des ouvrages dans leur environnement (MSROE), École des Ponts ParisTech, Paris, France
  • Diplôme d'Ingénieur (2002–2006), Génie Civil, University of Tehran, Téhéran, Iran

Nouvelle(s) concernant Pooneh Maghoul

MAGAZINE POLY | 29 octobre 2021
Du Grand Nord canadien au pôle Sud lunaire | Lire
BLOGUE | 26 octobre 2021
Pergélisol : apprendre à construire sur des sables mouvants | Lire

Revue de presse concernant Pooneh Maghoul

10 novembre 2021, Radio-Canada, Entrevue avec Pooneh Maghoul : Objectif lune - Pénélope Dans cet extrait, Pooneh Maghoul, professeure agrégée au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, discute à propos de ses travaux de recherche sur le pergélisol du Grand Nord, qui pourraient servir à l’établissement d’une base habitable sur la Lune.
28 septembre 2021, Journal Le Nord, Les ornières seront réparées Dans cet article, Pooneh Maghoul, professeure agrégée au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, discute à propos de la formation des ornières sur les routes.