Carrefour de l'actualité

Des professeures et des professeurs de Polytechnique obtiennent un appui d’un Fonds de recherche du Québec pour innover en IA et en santé

20 juillet 2022 - Source : NOUVELLES

Le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) a annoncé récemment l’octroi de bourses de carrière et le financement d’un regroupement dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) en santé et en santé numérique, représentant un investissement de 4,35 M$ grâce au soutien du ministère de l’Économie et de l’Innovation. Le professeur en génie électrique Marco Bonizzato reçoit une bourse pour son projet de recherche de neuroprothèses intelligentes pour la réadaptation du mouvement, alors que plusieurs professeures et professeurs de Polytechnique sont impliqués dans les activités du regroupement.


(Photo : Adobe Stock)


« Je suis très heureux de l’annonce des résultats du concours et je félicite les nouveaux récipiendaires de bourses ainsi que le financement du nouveau regroupement de recherche », déclare Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et premier dirigeant des Fonds de recherche du Québec. « Le développement de l’intelligence artificielle dans la recherche en santé fait partie de nos priorités aux FRQ. Ces nouveaux financements contribueront à relever des défis concrets en matière de santé durable au Québec. »

« Pour innover dans les soins de santé au Québec, il faut investir dans la recherche en intelligence artificielle et compter sur l’expertise et le fort potentiel de nos jeunes chercheurs », souligne Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional. « On est fiers de collaborer avec le Fonds de recherche du Québec – Santé pour continuer à développer un secteur des sciences de la vie qui répond aux attentes et aux besoins de la population québécoise. »

Bourse carrière santé IA

Allouées pour la troisième année par le FRQS, les bourses de carrière IA en santé ont pour objectif d’encourager le recrutement de jeunes chercheurs et chercheuses qui possèdent ou qui veulent développer des compétences à la fois dans le domaine des sciences de la vie et des sciences des données afin de créer un écosystème favorable au développement des innovations en intelligence artificielle en santé et santé numérique.

Marco Bonizzato, professeur adjoint au Département de génie électrique, reçoit une bourse de carrière d’un montant total de 235 698 dollars sur 4 ans pour son projet de recherche de neuroprothèses intelligentes pour la réadaptation du mouvement.

Une neuroprothèse est un système électronique qui est mis en contact avec le système nerveux pour régler son activité après un traumatisme ou une maladie. La complexité de la communication électrique entre la prothèse et le système nerveux nous limite fortement dans les applications et l'adoption clinique, par exemple pour restaurer la motricité après une paralysie.

Ce projet scientifique vise à développer une nouvelle génération de neuroprothèses intelligentes, optimisées et personnalisées à chaque individu grâce à l'Intelligence artificielle, pour ouvrir des nouvelles voies de traitement de la paralysie.

« Je suis ravi de l'opportunité qui m'est offerte par FRQS de mettre en place une nouvelle plateforme pour la découverte de nouvelles thérapies de neuromodulation », déclare le professeur Bonizzato. « La recherche est un travail d'équipe et c'est un privilège de pouvoir attirer dans mon groupe, grâce à ce financement, une jeune chercheuse et un jeune chercheur talentueux. Ce groupe aura une expertise unique en IA et neuro-ingénierie. Nous avons hâte de travailler ensemble pour développer une nouvelle génération de dispositifs médicaux. ».

Regroupement dans le domaine de l’intelligence artificielle en santé et santé numérique

Le regroupement IA et santé permettra le développement de la recherche fondamentale en IA sur des thématiques santé tout en développant l’intérêt des personnes de la relève à travailler sur des thématiques dans le domaine des sciences de la vie et de l’intelligence artificielle.

L’objectif du regroupement est, d’une part, de créer une communauté IA et santé et de favoriser le réseautage entre les membres de la communauté IA et ceux des sciences de la vie, et d’autre part, de faciliter le mentorat en permettant l’intégration d’étudiants et d’étudiantes, de postdoctorants et de postdoctorantes ainsi que de chercheurs et de chercheuses en début de carrière dans des initiatives d’envergure.

Nadia Lahrichi, professeure titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel, Lama Séoud, professeure adjointe au Département de génie informatique et génie logiciel, et Philippe Doyon-Poulin, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel, sont impliqués dans ce regroupement qui se concentrera sur des activités de recherche en intelligence artificielle appliquée aux soins aigus de l’enfant.

Félicitations à nos professeures et à nos professeurs!

En savoir plus

Fiche expertise du professeur Marco Bonizzatto
Fiche expertise du professeur Philippe Doyon-Poulin
Fiche expertise de la professeur Nadia Lahrichi
Fiche expertise de la professeur Lama Séoud
Site du Département de génie électrique
Site du Département de génie informatique et génie logiciel
Site du Département de mathématiques et de génie industriel
 

À lire aussi

7 décembre 2018
NOUVELLES

Intelligence artificielle : Polytechnique Montréal collabore à l’élaboration d’une déclaration et aux travaux d’un observatoire international

16 novembre 2018
NOUVELLES

François Bertrand panéliste d’une rencontre internationale sur l’intelligence artificielle, les sociétés du savoir et la bonne gouvernance à Paris