Index des volumes et numéros Courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 46 , septembre 2007
 
sommaire
Mot du directeur
Trinquons à nos bons coups!
Google Patent Search, encore une nouvelle patente!
Ne perdez pas le fil
Ne perdez pas le fil de la Bibliothèque
Les signes vitaux d'Academic Live
Mais qui donc met la poussière sur les rayons?
Les tiens, les miens, les nôtres
Perspectives 2007-2008 : nous ne chômerons pas!
Les aventures de Taylor, Francis et leurs amis
chroniques
Nouvelles
L'heure du « compte »
Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...
Les tiens, les miens, les nôtres …

La « Folksonomie » vous connaissez ? Le partage de signets, de photos, de blogues, etc. avec les autres internautes vous intéresse ? Cet article démystifie cette nouvelle façon d'obtenir encore plus d'informations.

De nombreux sites Web[1] offrent aux internautes de partager leurs signets, leurs photos, leurs blogues. Mais encore faut-il s'y retrouver! À cette fin, les sites proposent à leurs utilisateurs d'attribuer des mots-clés (étiquettes, ou tags en anglais) de leur choix aux contenus qu'ils mettent en commun. Chaque ressource ainsi indexée pourra alors être trouvée à son tour par une autre personne qui fera une recherche avec cette étiquette. Un néologisme a même été créé pour désigner cette façon de faire : la folksonomie[2].

Voilà que les producteurs de la banque de données Compendex[3] entrent dans le bal et offrent eux aussi une option d'ajout d'étiquettes personnalisées aux références contenues dans leur base. On la découvre en cliquant sur l'onglet « Tags & Groups », que l'on peut voir à la figure 1.

De plus, avec cette nouvelle fonction, les usagers peuvent soit rendre publics leur étiquetage et les références qui y sont liées, soit en limiter la consultation à des groupes ciblés, comme le montre la figure 2.

Les membres d'un groupe seront en mesure de consulter la liste des références, d'en ajouter d'autres, ou de modifier ou de créer des étiquettes, comme l'indique la figure 3.

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette nouveauté dans Compendex? Parmi les points positifs, nous relevons plusieurs applications potentielles intéressantes. Par exemple, un groupe de chercheurs de plusieurs établissements différents pourrait étiqueter ses références en fonction de projets en cours. Un professeur pourrait créer un groupe pour ses étudiants des cycles supérieurs. Ces mêmes étudiants pourraient aussi décider d'attribuer des mots-clés très pointus ou très nouveaux qui ne se trouvent pas dans l'indexation fournie par Compendex et qui répondent mieux à leurs besoins d'indexation des contenus.

Les désavantages viennent du fait que nombre de personnes peuvent indexer une quantité importante de références. Comme il peut ainsi y avoir plusieurs mots qui désignent le même concept, on risque de se retrouver avec une prolifération de termes synonymes ou proches. Lorsque vient le temps d'effectuer une recherche plus exhaustive sur un ensemble, il peut y avoir des omissions, car toutes les références ne seront pas retracées si un terme indexé ne fait pas partie de l'ensemble des étiquettes utilisées. L'interface propose l'affichage des listes d'étiquettes déjà employées. Par contre, sur un grand ensemble, leur compilation peut être fort laborieuse.

Comme tous les outils de personnalisation du Web, le mieux à faire, c'est de l'essayer et de juger s'il répond à vos besoins!

Marie-Hélène Dupuis

1 Exemples de sites de partage de signets : http://del.icio.us/; de photos : http://www.flickr.com/; de blogues : http://www.technorati.com/.

2 Définition tirée du Grand dictionnaire terminologique : « Folksonomie : n. f.  Système de classification collaborative et spontanée de contenus Internet, basé sur l'attribution de mots-clés librement choisis par des utilisateurs non spécialistes, qui favorise le partage de ressources et permet d'améliorer la recherche d'information. […] À l'inverse des systèmes hiérarchiques de classification (faite par des experts), les contributeurs d'une folksonomie (des internautes, de simples utilisateurs) ne sont pas forcés d'utiliser une terminologie prédéfinie, mais peuvent librement choisir les termes (catégories thématiques) pour classifier leurs ressources. Ces termes sont souvent appelés mots-clés, descripteurs ou étiquettes (tags en anglais) ».

3 Les producteurs de Compendex, EiVillage, sont aussi les concepteurs de l'interface d'interrogation. La nouvelle fonctionnalité est également offerte dans INSPEC, l'autre banque à laquelle les usagers de Polytechnique ont accès sur cette plateforme.

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!



© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011