index des volumes et numéros courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 40 , 12 novembre 2003
 
sommaire
Mot du directeur
Où allons nous ? Perspectives 2003-2004
Sa Majesté le Catalogue reçoit ses sujets… enfin, une partie d'entre eux!
Petite histoire d'un abonnement
Un employé qui nous a marqués
Qu'est la Bibliothèque de Poly devenue?
Résultat d'une enquête
Des chercheurs sachant chercher… et trouver de l'information!  
chroniques
Nouvelles
LA BIBLIOTHÈQUE C'EST AUSSI...
ÉCHOS DE LA BOÎTE À SUGGESTIONS
LA BIBLIOTHÈQUE C'EST AUSSI...

Pour les 6 prochaines parutions de l'Infotech, le Comité de rédaction a le plaisir de vous annoncer qu'il présentera les différentes sections qui composent la Bibliothèque.

...Des Équipes et des gens

Cette présentation se fera en s'inspirant de la chaîne de travail d'une bibliothèque; soit les achats des documents, leur traitement puis leur mise en rayons. Viendra par la suite le Service d'accès à l'information (la référence) et de la fourniture de documents (le PEB). Nous compléterons avec les deux services en appui; soit celui du Système informatisé et de la Direction.

Présentation de l'équipe Développement des collections

équipe des acquisitions

Rangée du haut : Yves Desforges, commis et Claire Biron, technicienne en documentation;

Rangée du bas : Louise Desaulniers, technicienne en documentation et Marc Hiller, bibliothécaire et responsable de la section.

Voici les principales responsabilités de l'équipe du Développement des collections :

  • coordonner le choix de la documentation (Marc);
  • commander et recevoir les livres et les revues (Claire, Louise et Yves);
  • traiter les factures et préparer les demandes de paiement (Claire et Louise);
  • négocier les licences d'accès aux ressources électroniques (Marc);
  • gérer les budgets alloués à la documentation, soit 1,138 million de dollars cette année (Marc et Claire);
  • mener des opérations d'évaluation des collections et, le cas échéant, d'élaguer les documents désuets (toute l'équipe);
  • accepter ou rejeter les dons de livres et de revues selon la politique établie (Marc).

...DES GENS

...qui se perfectionnent

Lison Dallaire, Mireille Landry et Chantal Tétreault ont suivi une formation intitulée «La communication efficace en milieu de travail» à l'École de technologie supérieure (ETS) le 19 juin 2003;

Richard Dumont a participé au Congrès «The Next Generation of Access : Open URL and Metasearch», à Washington DC, les 29 et 30 octobre 2003;

Marie-Hélène Dupuis a suivi un atelier «en ligne» : «Best practices in information literacy in undergraduate education», offert par l'Association of College & Reseach Libraries (ACRL), du 30 septembre au 14 octobre 2003;

Marie-Hélène Dupuis et Greg Whitney ont participé à divers cours et formations lors du Congrès conjoint de l'American Library Association/Canadian Library Association (ALA/CLA) du 18 au 26 juin 2003 à Toronto;

Manon Du Ruisseau et Huguette Mallet ont complété une formation continue en mode «e-learning» d'une durée de 3 semaines, soit du 20 octobre au 8 novembre 2003. Le titre de la formation : «Assessing Student Learning Outcomes», de l'ACRL;

Minh-Thu Nguyen a participé à la session de formation «Creating Electronic Texts & Images» à l'Université de Fredericton au Nouveau-Brunswick, du 25 au 29 août 2003;

Minh-Thu Nguyen et Nathalie Dionne ont participé à une journée «Webmaestria - La normalisation des sites Web: perspectives d'avenir» à Montréal, le 23 octobre 2003;

Minh-Thu Nguyen, Sylvain Tellier et Nathalie Dionne ont participé au cours «"Macromedia Dreamweaver MX», chez Technologia de Montréal , en septembre et novembre 2003 (formation de 2 jours);

Sylvain Tellier a suivi le cours «PHP développement Web» au CRIM (Centre de recherche informatique de Montréal) le 21 et 22 août 2003.

qui participent.

Lison Dallaire et Mireille Landry ont participé à une expérience scientifique menée par M. Réjean Plamondon le 7 juillet 2003. L'expérience consistait à apposer leur signature à trois reprises sur une tablette à numériser. Un logiciel de reconnaissance intégré à la tablette enregistrait alors les signatures selon divers paramètres. Par la suite, elles furent invitées à signer de nouveau sur la tablette afin de vérifier si le logiciel «acceptait» leur signature et pouvait ainsi la valider. L'expérience requérait des candidats entre 25 et 45 ans, d'où le rejet de la candidature pourtant enthousiaste de Marc Hiller !

qui s'impliquent .

Claire Biron a décidé de relever un nouveau défi cet automne : elle a en effet accepté le poste de responsable de la gestion financière pour la campagne Poly-Centraide 2003;

Marc Hiller a donné encore une fois cet automne le cours : «Développement et gestion des collections» à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (l'ÉBSI) de l'Université de Montréal;

Madeleine Proulx récidive cet automne avec l'adoption d'une petite chienne prénommée Dirna. Cette belle chienne noire a remplacé «Velours le mignon» qui, lui, a quitté la maison de Madeleine en septembre, ayant été sélectionné pour la formation «Chien guide» de l'organisme MIRA.

qui s'amusent.

Luc Foucault est un père dévoué et actif; ça tout le monde le sait! Ce qu'on sait moins, c'est que son corps ne semble plus le suivre aussi souvent qu'auparavant. La preuve : il s'est rompu un ligament en jouant à la «tag» avec ses filles lors d'un séjour au chalet d'un ami! Mais rassurez-vous, il est toujours en mesure de jouer au badminton. Ses coéquipiers le surnommeraient d'ailleurs «Robotcop»!

Francine Trudeau est devenue, bien malgré elle, la mère adoptive de trois oiseaux de la famille des psittacidés, soit des cockatiels (perruches callopsites) . En effet, une amie lui avait demandé de bien vouloir les garder durant son absence d'une durée de trois semaines. Ce que Francine et son conjoint ont découvert, au fil des jours et des nuits, c'est que ces joyeux et bruyants pensionnaires, à vrai dire, de véritables pestes, étaient des oiseaux gâtés dont il fallait s'occuper constamment! Ils en ont eu plein les bras durant ces trois «longues» semaines et ils étaient bien contents lorsque la «maman» est venue reprendre ses «chéris adorés»!

Lyse Bourget, Jean-Yves Devost, Richard Dumont, Réjean Godin et Ann Riley ont participé au tournoi de golf de l'École Polytechnique en juin 2003. C'est par un temps pluvieux et froid que nos «braves» ont fait le parcours de 18 trous à Bromont. Des faits saillants ? Pas vraiment, certains golfeurs semblent avoir oublié leur score; même que Lyse préfère ne plus s'en rappeler! Il semble que le temps maussade ait même affecté Réjean! En effet, il semble qu'il soit arrivé en retard pour le départ de son «foursome»! Pour quelqu'un qui adore le golf, c'est inquiétant! Richard a gagné un prix de 50$ offert par l'Association des professeurs de l'École Polytechnique (APEP). Soulignons finalement la présence de Claire Biron et de Doris McNeil lors du souper.

La révélation de l'existence du « Club des 50 ans » a créé toute une commotion au sein des employés de la Bibliothèque. Ce club est passé de l'anonymat presque total à une exposition générale. Je dis bien «générale» car, présentement, une photo desdits membres du club circule. En effet, ce cliché nous les montre en train de dîner lors de leur rencontre annuelle. On découvre donc du coup qui fait partie de ce club. Cependant, certains membres ne figureraient pas sur cette photo. Pourquoi? Allez savoir. peut-être ces derniers avaient-ils tout simplement oublié où et quand se tenait le fameux dîner!

En parlant de Club, un autre serait en formation présentement. Il s'agit du « Club des trop jeunes »! Il est formé, vous vous en doutez bien, des plus jeunes employés de la Bibliothèque. Et quand j'écris «jeune» , je parle ici des moins de 30 ans. Je n'ose dévoiler les noms du fondateur et de sa conseillère, mais sachez que, comme Samson, ceux-ci semblent prendre leur force respective dans la longueur de leur chevelure.

qui voyagent.

Jose Caballero et sa conjointe Caroline ont bravé la canicule européenne et se sont rendus en Espagne - plus précisément en Andalousie, berceau du flamenco, du 1 er au 20 août 2003. C'est en supportant une chaleur moyenne de 40 degrés Celsius qu'ils ont découvert cette belle et romantique région baignée de soleil. et d'Espagnols en «g-string»! Jose a eu l'occasion de visiter certains membres de sa famille vivant encore en Espagne et de déguster de copieux repas «nocturnes» avec Caroline; repas composés principalement de fruits de mer. Ils ont visité la ville de Séville où Caroline s'est vu offrir un poste à la bibliothèque municipale! Puis ce fut le départ pour Paris, ville de prédilection de Jose. Ne dit-on pas parfois «Ha, que le monde est petit!» Et bien Jose peut maintenant le dire car, tout en se baladant sur les Champs Élysés,   qui ne voit-il pas arriver à ses côtés? Doris McNeil et son époux Bernard Paquet ! Qui dit Paris, dit visites de plusieurs musées dont le fameux Musée de Cluny (sur le Moyen Âge) et plusieurs achats de bouteilles d'eau (canicule oblige) dont le prix unitaire était tout simplement exorbitant. Puis c'est le départ pour Bruxelles en TGV. Visite, entre autres, de la Grande Place où Jose n'a pu trouver un seul endroit où manger une petite «frite» mais où il s'est repris en dégustant d'excellentes gaufres. Donc, un voyage des plus agréables, sans anicroches et avec beaucoup de «chaleur» tant humaine que climatique; deux éléments indispensables pour un voyage réussi selon Jose.

Greg Whitney , notre globe-trotter officiel, a encore une fois cette année effectué un beau voyage de trois semaines, du 2 au 19 septembre 2003, aux Pays-Bas, en France et en Belgique. Au Pays-Bas, Greg a séjourné chez une amie à Rotterdam. De là, il a visité Amsterdam, Delft et sa fameuse usine vieille de 400 ans qui fabrique la réputée «porcelaine de Delft», puis Kinderdijk, la digue des enfants, où est situé le fameux parc national où il y a de nombreux moulins à vent datant du XVII e siècle. Le parc est d'ailleurs classé «Patrimoine mondial» par l'Unesco. De Rotterdam à Paris via le THALYS (TGV du Nord), Greg a visité la tour Eiffel, le Louvre (où Greg a épuisé les batteries de 2 audioguides tellement il y est resté longtemps!), puis ce fut le Jardin du Luxembourg, le Panthéon, le château de Versailles (en été avec les fontaines en activité avec son et lumière - de toute beauté selon lui), l'opéra Garnier, randonnée en bateau mouche, Beaubourg, Musée d'Orsay, etc. Par la suite, retour à Rotterdam et visite du Dreiländernpunkt - traduction : le point géographique de rencontre de 3 pays, soit la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne. Également, à Maastricht, Hélène, l'amie québécoise de Greg, épousait Kriss, un Hollandais. Somptueux mariage à l'Hôtel de ville dont la construction remonte au XVe siècle. C'est d'ailleurs là que Greg a pris un repas de noces le plus cher à ce jour, soit un repas de 8 services, dont chaque plat était accompagné d'une bouteille de vin différente. Il paraît que Greg est rentré chez sa logeuse quelque peu «rond» et, qu'à son coucher, les meubles et accessoires hétéroclites de sa chambre ne lui semblaient plus aussi bizarres!

André Maltais a effectué son traditionnel voyage en Bretagne en juillet 2003, afin d'y retrouver belle-maman Raymonde et beau-papa Ronan. Quelle ne fut pas la surprise d'André à son arrivée à la maison familiale lorsque sa belle-sour, Catherine Douérin , s'est présentée avec une copie de l' Infotech no 39! Oui vous avez bien lu! L' Infotech , grâce à Internet, rayonne et traverse maintenant les frontières océaniques du Canada! C'est en tapant le nom d'André sur Internet que cette dernière a trouvé la chronique «La Bibliothèque, c'est aussi des gens.» et que toute sa famille a pu savoir ce que André racontait sur eux! André se demande bien quel est le métier de sa belle-sour, métier qui lui permet de naviguer sur Internet pendant les heures de travail! André a encore cette année effectué de nombreuses randonnées pédestres dans cette belle région qui était, comme toute la France, accablée par la canicule - ce à quoi les Bretons ne sont pas habitués selon André. Léo, son petit garçon de 4 ans, aimait bien se rendre chaque matin avec lui au bistro du village afin d'y siroter un délicieux chocolat chaud. Cette dégustation devait cependant avoir lieu entre les offices religieux, car Léo n'aimait pas particulièrement entendre sonner les cloches de l'église du village, et même des villages voisins! Un agréable voyage donc, rempli de repos, d'exercices et de bonnes bouffes pour André et sa petite famille.

qui arrivent.

Marie-Carline Lajeunesse s'est jointe à l'équipe de Service d'accès à la documentation (SAD) depuis le 11 août 2003. Marie-Carline remplace Carmen Dupuis , présentement en congé de maladie;

Deux nouvelles auxiliaires à la référence se sont jointes à l'équipe du Service d'accès à l'information cet automne. Il s'agit de Geneviève Chabot et de Fannie Gervais.

qui restent.

Brigitte Boiteau a vu son poste temporaire de bibliothécaire aux Services d'accès à l'information (SAI) prolongé jusqu'au 31 décembre 2003.

Mylène Lajoie a vu son remplacement à titre de technicienne en documentation aux Services techniques prolongé jusqu'au 31 mai 2004.

Lison Dallaire

 

 



Cet article est diffusé par la Bibliotèque de l'École Polytechnique de Montréal.

Issn  


© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011