Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Rendez-vous de Polytechnique 2019 : lumière sur la collaboration entre l’ingénierie et la médecine

6 juin 2019 - Source : NOUVELLES

Le 14 mai dernier s’est déroulée la deuxième édition des Rendez-vous de Polytechnique à la Grande Bibliothèque. Au programme cette année, la santé. L’objectif ? Faire découvrir au grand public comment l’ingénierie et la médecine travaillent main dans la main afin de concevoir des traitements audacieux et novateurs.

Les conférencières et les conférenciers de la deuxième édition des Rendez-vous de Polytechnique, accompagnés de François Bertrand, Matthieu Dugal et Luc Sirois. (Photo : Denis Bernier)

Les conférencières et les conférenciers de la deuxième édition des Rendez-vous de Polytechnique, accompagnés de François Bertrand, directeur général adjoint et directeur de la formation et de la recherche de Polytechnique Montréal (premier à gauche) et des animateurs Matthieu Dugal (troisième à gauche) et Luc Sirois (premier à droite). (Photo : Denis Bernier)

La recherche qui est faite à Polytechnique Montréal reste bien souvent obscure pour une large partie du grand public. C’est la raison pour laquelle les Rendez-vous de Polytechnique ont été créés. Ces soirées thématiques annuelles instaurent un dialogue entre notre institution et le grand public, avec l’objectif de déboulonner certains mythes sur des sujets de société, à la lumière de l’expertise de spécialistes et de chercheurs.

Après une première édition en 2018 sur la mobilité durable, c’est une préoccupation que nous partageons toutes et tous qui était au programme : la santé.

Richesse de la collaboration ingénierie-médecine

C’est devant une salle comble que s’est ouverte cette deuxième édition animée par le journaliste et animateur de l’émission Moteur de recherche à ICI Radio-Canada Première, Matthieu Dugal, accompagné de Luc Sirois, le directeur général de Prompt Québec et cofondateur de Hacking Health. Un duo dynamique et complice qui a su transmettre au public tout le plaisir qu’ils avaient à écouter les duos composés pour cette soirée.

Carl-Éric Aubin, professeur titulaire au Département de génie mécanique, chercheur au CHU Sainte-Justine et directeur exécutif et scientifique de l’Institut TransMedTech, et Caroline Villeneuve, ancienne patiente, nous ont raconté l’histoire du traitement de la scoliose de cette dernière.

Nadia Lahrichi, professeure agrégée au Département de mathématiques et de génie industriel, et Louis-Martin Rousseau, professeur titulaire au Département de mathématiques et génie industriel et directeur de la Chaire de recherche du Canada en analytique et logistique de soins de santé, ont expliqué comment la science des données et la recherche opérationnelle permettent de rendre notre système de santé plus efficace.

Puis, Frédéric Leblond, professeur titulaire au Département de génie physique, directeur du laboratoire de radiologie optique (LRO) et chercheur au CRCHUM, et Kevin Petrecca, chercheur et neurochirurgien à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal et au Centre universitaire de santé McGill, ont quant à eux présenté la sonde permettant aux chirurgiens de mieux cibler les zones cancéreuses.

Héloïse Cardinal, néphrologue, professeure adjointe de clinique au Département de médecine à l’Université de Montréal et chercheuse en immunopathologie au CRCHUM, et Andrea Lodi, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel, directeur de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel, ont exposé comment l’apprentissage profond et les mathématiques appliquées permettront à terme de faciliter la prise de décision des patients afin d’accepter ou non un don d’organe.

Enfin, Nicolas Fernandez, patient-partenaire, est venu partager son témoignage et a mis l’accent sur le rôle du patient dans l’amélioration des processus de soins. Cette approche multidisciplinaire offrant un rôle prédominant au patient s’inscrit dans les nouvelles façons de travailler des ingénieures et ingénieures en biomédical.

Une soirée ludique et interactive

Chacun de ces quatre volets thématiques contenait des questions à choix multiples sur lesquelles le public pouvait s’exprimer à l’aide de télévoteurs, rendant ainsi la soirée ludique et interactive.

Les spectateurs et spectatrices se sont notamment vus poser les questions suivantes :

  • Combien d’heures par jour les enfants avec scoliose doivent-il porter leur corset afin qu’il soit efficace ?
  • Que faut-il faire pour diminuer le temps d’attente à l’urgence ?
  • Est-ce que la robotique et l’intelligence artificielle pourront remplacer les médecins traitants, les chirurgiens, les pathologistes, les oncologues, etc. ?
  • Quel est le pourcentage des cancers pouvant être évités par la prévention ?
  • Maintenant agé(e) de 30 ans, vous souffrez de maladie rénale chronique. Le rein duquel des donneurs décédés suivants préféreriez-vous recevoir : celui d’un homme de 80 ans, d’une femme de 30 ans qui souffrait de diabète, d’un homme de 60 ans en bonne santé ou d’un homme de 50 ans souffrant d’hypertension ?

Le Génie en images

Au milieu de la soirée, une courte pause autour du Génie en images a permis d’illustrer combien arts et sciences peuvent se conjuguer de façon sublime.

Tremplin pour le concours La preuve par l’image de l’Acfas (l’Association francophone pour le savoir), ce concours met en valeur les images issues de recherches menées dans toutes les disciplines du génie à Polytechnique Montréal.

Trois étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de Polytechnique et finalistes du concours ont donc été appelés sur scène pour présenter leur image en une minute.

Grâce aux télévoteurs, le public a pu choisir son cliché préféré. Les résultats ont été extrêmement serrés (32 %, 33nbsp;% et 35nbsp;% des votes), mais c’est finalement la photo du doctorant en génie mécanique Jean-Sébastien Dick, intitulée Réduire la consommation d’huile, une goutte à la fois, qui a remporté le prix Coup de cœur du public.

L’image Réduire la consommation d’huile, une goutte à la fois, du doctorant en génie mécanique Jean-Sébastien Dick.

L’image Réduire la consommation d’huile, une goutte à la fois, du doctorant en génie mécanique Jean-Sébastien Dick.

Rendez-vous l’année prochaine pour découvrir le travail de nos chercheuses et chercheurs sur un autre enjeu de société !
 

Pour voir l'ensemble de la captation en direct de l'édition 2019 des Rendez-vous de Polytechnique, visionnez la liste de lecture ci-dessus.

Vous avez une suggestion de thème ? Écrivez-nous à rdv@polymtl.ca.

En savoir plus

Site des Rendez-vous de Polytechnique
Fiche d'expertise du professeur Carl-Éric Aubin
Fiche d'expertise de la professeure Nadia Lahrichi
Fiche d'expertise du professeur Frédéric Leblond
Fiche d'expertise du professeur Andrea Lodi
Fiche d'expertise du professseur Louis-Martin Rousseau
Site du Département de génie mécanique
Site du Département de génie physique
Site du Département de mathématiques et de génie industriel
Site de l'Institut TransMedTech
Site du CRCHUM

À lire aussi

NOUVELLES |  6 octobre 2011
La Pre Caroline Boudoux, primée au Rendez-vous du Savoir 2011  |  Lire
NOUVELLES |  22 février 2018
Des réseaux de neurones profonds identifient les tumeurs  |  Lire