Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Polytechnique à la rencontre du grand public

Le mot de François Bertrand, directeur de la formation et la recherche

18 mai 2019 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Printemps 2019)

Polytechnique, attachée à sa mission d’influencer son environnement sur le plan intellectuel, économique et social, telle qu’elle l’a inscrite dans son plan stratégique, s’engage à participer aux grands débats de société. En entreprenant un dialogue avec le grand public, elle vise à partager avec lui ses connaissances et ses succès scientifiques, à mettre en valeur ses activités, mais aussi à connaître les questionnements et les réflexions du public vis-à-vis des enjeux de société.

En tant que directeur de la formation et de la recherche de Polytechnique, j’ai très à cœur cette mission d’informer le public des projets de nos chercheurs et de leurs impacts. C’est dans cette optique que nous avons créé les Rendez-vous de Polytechnique, dont nous avons tenu la seconde édition le 14 mai dernier. Il s’agit d’une soirée thématique qui permet une rencontre conviviale entre nos chercheurs et le grand public, hors du cadre universitaire puisqu’elle se tient à la Grande Bibliothèque de Montréal. Notre objectif est de faire comprendre notre recherche au public, ainsi que de déboulonner certains mythes sur des sujets de société, à la lumière de l’expertise de nos chercheurs et de leurs collaborateurs.

Le thème des Rendez-vous de Polytechnique est donc chaque année directement relié à une problématique sociétale. Ainsi, l’an dernier, la première édition de l’événement était consacrée à la mobilité durable, et celle de cette année aux fruits de la collaboration entre l’ingénierie et la médecine. Le thème de l’an prochain n’étant pas encore défini, nous vous invitons à nous faire part de vos suggestions en nous écrivant à rdv@polymtl.ca.

Rendez-vous de Polytechnique 2019 : richesse de la collaboration entre l’ingénierie et la médecine

Les Rendez-vous de Polytechnique 2019 ont donné au public l’occasion de découvrir comment l’ingénierie et la médecine travaillent main dans la main pour concevoir des traitements audacieux et novateurs.

C’est devant une salle comble que s’est ouverte cette deuxième édition animée par le journaliste et animateur de l’émission Moteur de recherche à ICI Radio-Canada Première, Matthieu Dugal, accompagné de Luc Sirois, le directeur général de Prompt Québec et cofondateur de Hacking Health.

Carl-Éric Aubin, professeur titulaire au Département de génie mécanique, chercheur au CHU Sainte-Justine et directeur exécutif et scientifique de l’Institut TransMedTech, et Caroline Villeneuve, ancienne patiente, ont raconté le déroulement du traitement de la scoliose de cette dernière.

 

Nadia Lahrichi, professeure agrégée au Département de mathématiques et de génie industriel, et Louis-Martin Rousseau, professeur titulaire au Département de mathématiques et génie industriel et directeur de la Chaire de recherche du Canada en analytique et logistique de soins de santé, ont expliqué comment la science des données et la recherche opérationnelle permettent de rendre notre système de santé plus efficace.

Puis, Frédéric Leblond, professeur titulaire au Département de génie physique, directeur du laboratoire de radiologie optique (LRO) et chercheur au CRCHUM, et Kevin Petrecca, chercheur et neurochirurgien à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal et au Centre universitaire de santé McGill, ont présenté la sonde permettant aux chirurgiens de mieux cibler les zones cancéreuses.

 

Héloïse Cardinal, néphrologue, professeure adjointe de clinique au Département de médecine à l’Université de Montréal et chercheuse en immunopathologie au CRCHUM, et Andrea Lodi, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel, directeur de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel, ont exposé comment l’apprentissage profond et les mathématiques appliquées permettront à terme de faciliter la prise de décision des patients afin d’accepter ou non un don d’organe.

 

Enfin, Nicolas Fernandez, patient-partenaire, est venu partager son témoignage et a mis l’accent sur le rôle du patient dans l’amélioration des processus de soins. Cette approche multidisciplinaire offrant un rôle prédominant au patient s’inscrit dans les nouvelles façons de travailler des ingénieures et ingénieurs en biomédical.

Une soirée interactive

Chacun de ces quatre volets thématiques contenait des questions à choix multiples sur lesquelles le public pouvait s’exprimer à l’aide de télévoteurs, par exemple : Que faut-il faire pour diminuer le temps d’attente à l’urgence? Est-ce que la robotique et l’intelligence artificielle pourront remplacer les médecins? Quel est le pourcentage des cancers pouvant être évités par la prévention? Etc.

Durant la pause, les spectateurs ont également désigné leur cliché préféré parmi les photos présentées par les trois étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de Polytechnique et finalistes du concours le Génie en images. C’est la photo de Jean-Sébastien Dick, Réduire la consommation d’huile, une goutte à la fois, qui a remporté le prix Coup de cœur du public.

Partager nos avancées

Avec ses Rendez-vous dont le succès s’est confirmé cette année, Polytechnique participe à la diffusion de la culture scientifique, nourrit sa proximité avec le public et exprime sa volonté de partager ses avancées avec celui-ci.

C’est aussi pour elle une occasion de rappeler que les grandes innovations qui façonneront le monde de demain se développent en tenant prioritairement compte des impacts pour les citoyens.

Je vous donne d’ores et déjà rendez-vous l’an prochain!

 

À lire aussi

NOUVELLES |  6 juin 2019
Rendez-vous de Polytechnique 2019 : lumière sur la collaboration entre l’ingénierie et la médecine  |  Lire