Orientations

À faire en 4e année (12 crédits), pour un diplôme à votre image. Une orientation personnalisée est possible en 4e année sous réserve d'approbation avec le responsable du programme.

Les orientations de spécialité

Contraintes

L’orientation vise à spécialiser le diplômé en génie aérospatial dans les domaines de l’analyse des structures, de la détermination des charges et du choix des matériaux pour le design des aéronefs. Par rapport à l’option existante, le cours MEC6415 Endommagement par fatigue-fluage change de sigle pour MEC8415, le nouveau cours MTR4800 Choix de matériaux et de procédés, très pertinent, est ajouté.

Développement de produits et intégration des systèmes

L’orientation vise à spécialiser le diplômé en génie aérospatial dans le domaine de la planification du développement de produits aéronautiques tels que la certification. Un cours nouveau est ajouté à l’option existante : AER8500 Problèmes spécifiques de fabrication aéronautique.

Cette orientation est contingentée.

Fabrication

Cette orientation vise à former des ingénieurs compétents dans les domaines de la fabrication assistée par ordinateur, de l'analyse des procédés de fabrication et d'assemblage ainsi que du contrôle dimensionnel. La formation de cette orientation équilibre les aspects design et analyse enseignés dans le reste du programme de génie aérospatial et prépare ainsi l'ingénieur à travailler aussi bien dans la petite que dans la grande entreprise, que ce soit sur le plancher de l'usine, à l'ingénierie de fabrication ou au bureau d'études. Les offres d'emploi en fabrication mécanique en général et plus particulièrement en fabrication aéronautique sont toujours nombreuses.

Génie par la simulation

Les performances croissantes des ordinateurs et des méthodes numériques font de la simulation numérique un outil incontournable dans l’analyse et la conception de produits et procédés tant en industrie qu’en recherche. L’orientation, dite de Génie Par la Simulation ou GPS, vise à enrichir la formation des étudiants pour en faire des usagers éclairés des principes, des méthodes et des outils de modélisation et de simulation dans le cadre du « cycle de modélisation ». Le GPS vise aussi à familiariser les étudiants aux méthodes et savoir-faire numériques en organisant les apprentissages autour de cas pratiques. Les étudiants seront ainsi mieux préparés à jeter un regard critique tant sur les choix stratégiques de méthodes de résolution que sur la précision et la fiabilité des prédictions grâce à la formation en Vérification et Validation (V&V). Cette orientation est offerte conjointement aux étudiants des programmes de génie mécanique, chimique et aérospatial.

Systèmes d'aéronefs

L’orientation vise à former des diplômés en génie aérospatial aptes à  résoudre des problèmes liés à l’intégration de la partie mécanique d’un aéronef (propulsion, structure, actionnement des gouvernes et du train d'atterrissage) avec la partie avionique (commande, navigation, communication, énergie électrique). 

Technologies spatiales

L’orientation vise à former des diplômés en génie aérospatial aptes à  résoudre des problèmes de nature mécanique liés à la conception et à la fabrication de satellites et de systèmes spatiaux et à interagir avec les concepteurs des antennes et des transmetteurs/récepteurs de signaux.

Orientations thématiques

Orientations thématiques

En plus des orientations de spécialité, les orientations thématiques sont offertes aux étudiants du baccalauréat de Polytechnique : Développement durable, Innovation et entrepreneuriat technologique, Mathématiques de l'ingénieur, Outils de gestion et Projets internationaux.  Pour les étudiants admissibles, ces orientations sont des formations de 12 crédits intégrées à leur cheminement normal du baccalauréat.