Département de génie mécanique

Génie mécanique

Le rôle de l'ingénieur mécanique 

Dans une société fortement industrialisée, la production des biens de consommation repose sur un outillage complexe et perfectionné.  Partout où il y a des machines ou des instruments, il y a des ingénieurs en mécanique pour les concevoir, les installer et les perfectionner.  L'énergie constitue aussi un domaine d'étude et de recherche fondamental pour l'ingénieur en mécanique.  Il met au point des machines qui servent soit à produire de l'énergie, soit à la convertir en chaleur, en froid ou en force de travail.  Le coût des carburants et la pollution qui découle de leur usage obligent les ingénieurs en mécanique à optimiser l'utilisation des ressources.  Le défi est de taille puisque la croissance industrielle exige toujours plus de puissance et de productivité.

L'évolution de la formation et de la profession 

Le domaine du génie mécanique couvre les besoins d'une grande partie des secteurs du pays. Pensons aux domaines du matériel de transport (aéronautique, ferroviaire, automobile, etc.), de la fabrication manufacturière, à tout le champ de l'efficacité énergétique (de la mécanique du bâtiment aux centrales thermiques, hydroélectriques et nucléaires), aux domaines hybrides comme la mécatronique. Compte tenu des vastes possibilités du génie mécanique, il n'est pas étonnant que ses étudiants participent en grand nombre aux programmes d'échange avec les autres provinces et les autres pays : les contacts avec le milieu où se pratique le génie sont d'une importance capitale pour la formation de ses étudiants. Pour cette raison, le programme introduit des stages industriels dans son cheminement. L’étudiant est aussi encouragé à réaliser ou initier son projet individuel (projet intégrateur III) en entreprise.