Programmes de génie au baccalauréat

Le génie des mines

Retour à la liste des programmes.

Le génie des mines

 

 

Particularités du programme

  • un programme coopératif avec 3 stages rémunérés obligatoires
  • un programme conjoint avec l'Université McGill (des cours à faire à McGill, en anglais)
  • un projet intégrateur associé à chacun des trois stages obligatoires, et un projet final de grande envergure comptant pour 6 crédits, le tout donnant aux diplômés une forte expérience de la conception en ingénierie
  • des cours de la spécialité dès la première année
  • un encadrement accentué dès le début des études
  • une formation créditée visant la maîtrise de la communication orale et écrite, et du travail en équipe
  • un mécanisme de gestion continue de la qualité du programme

Le rôle de l'ingénieur en mines 

L'ingénieur des mines est spécialiste des excavations dans le roc et de la manutention des matériaux excavés. Son secteur traditionnel d'activité est l'exploitation des mines, mais il s'intéresse également à la production d'agrégats et il participe à la réalisation de grands travaux de génie civil : métro, ouvrages ou réseaux hydroélectriques, routes, tunnels, etc. L'ingénieur des mines jouit d'une polyvalence qui lui assure une grande flexibilité. En effet, il peut travailler soit en ingénierie, c'est-à-dire à la conception proprement dite de mines, d'ouvrages et d'installations, soit en gestion de travaux ou d'exploitation dans le domaine minier. Dans ce dernier cas, il veille à faire respecter les calendriers, il élabore les budgets et voit à atteindre les niveaux de production que dictent les marchés mondiaux. Sa grande polyvalence lui permet de faire le lien entre les ingénieurs d'autres disciplines œuvrant dans une exploitation minière.

L'évolution de la formation et de la profession 

Les domaines du génie des mines dans lesquels on prévoit une évolution importante sont l'automatisation minière et la gestion environnementale des résidus miniers. De plus, ces dernières années, de nombreux finissants en génie des mines ont occupé des emplois permanents dans la construction lourde et cette tendance risque de se maintenir avec la réalisation de projets de construction importants en production hydroélectrique et en transport (métro). Les étudiants en génie des mines font des stages un peu partout au Canada. En effet, plus de 45 % des stages se font à l'extérieur du Québec, dans les autres provinces du Canada. Le caractère international de l'industrie entraîne la création de stages à l'étranger. Les perspectives d'emploi sont très bonnes : la totalité des récents diplômés ont trouvé un emploi régulier dans leur discipline.

La formation de l'ingénieur en mines 

Dans le but d'offrir le meilleur programme de génie des mines au Canada, l'École Polytechnique et l'Université McGill ont fusionné leur enseignement et mis sur pied un programme conjoint d'enseignement coopératif, c'est-à-dire d'alternance travail- études. Le programme est présenté de manière à aborder rapidement la matière relative à la spécialité et à préparer aussitôt que possible les étudiants à effectuer leurs stages dans l'industrie minière. L'enseignement de la spécialité est dispensé en français à Polytechnique et en anglais à McGill, mais les étudiants sont libres de répondre aux questions d'examen dans l'une ou l'autre langue à partir de questionnaires rédigés dans les deux langues. Ils acquièrent ainsi une formation bilingue qui leur permettra d'exercer leur profession partout au pays ainsi qu'à l'étranger. Le programme comporte 3 stages rémunérés en industrie, dont la durée totale est de 12 mois. Le programme de génie des mines est adapté aux besoins changeants de l'industrie, qui accorde une place de plus en plus importante aux applications de l'automatisme, de la robotique, de l'informatique, de la recherche opérationnelle, de l'environnement et de la géomécanique.

Les orientations de spécialité 

Environnement

Cette orientation donne aux étudiants une formation spécialisée relativement à l’impact des rejets industriels sur les écosystèmes aquatiques et terrestres.  Les étudiants acquerront des connaissances en géochimie environnementale, en hydrogéologie et en écotoxicologie. Ils seront aussi familiarisés avec les différentes méthodes de traitement et de gestion des rejets industriels. 

Ouvrages et construction

Cette orientation donne aux étudiants une formation spécialisée leur permettant de travailler sur les grands chantiers de construction comme spécialistes des excavations et du terrassement.  Les étudiants acquerront des connaissances plus poussées du comportement et de la mise en place des matériaux de construction utilisés aussi bien sur les chantiers de construction que dans les exploitations minières

Personnalisée

L’étudiant peut également faire 12 crédits de son choix. Cependant, ce choix personnalisé devra obligatoirement être préalablement approuvé par le responsable du programme (aucune mention de l’orientation n’est faite sur le relevé de notes).

Les orientations thématiques (12 crédits) 

L'étudiant en génie des mines peut suivre l'une des 5 orientations thématiques suivantes : Développement durable, Innovation technologique, Mathématiques de l'ingénieur, Outils de gestion, Projets internationaux. Note : ces orientations ne peuvent être faites dans le cadre du programme normal de 4 ans.

L'orientation Développement durable traite des grands enjeux transversaux que soulève le développement durable, en particulier la responsabilité sociale de l'ingénieur et le travail dans un contexte multidisciplinaire. Elle permet l'acquisition de notions et la familiarisation avec des outils essentiels à la pratique de l'ingénierie durable, laquelle compren notamment l'analyse de cycle de vie, la résilience organisationnelle, l'efficacité énergétique et les énergies alternatives, la conception et la fabrication durable, et le génie de l'environnement.

L'orientation Innovation technologique vise à sensibiliser les étudiants aux dimensions intrapreneuriales et entrepreneuriales de leur future profession en stimulant leur créativité, encourageant l'entrepreneurship, développant des aptitudes d'innovation et de gestion stratégique.

'L'orientation Mathématiques de l'ingénieur permet aux étudiants d'acquérir des connaissances avancées en mathématiques appliquées et de développer des compétences pour modéliser et résoudre des problèmes d'ingénierie à l'aide de techniques mathématiques ou pour analyser des données avec de tels outils. Cette orientation couvre trois domaines des mathématiques appliquées qui se chevauchent, soient i) analyse numérique et appliquée; ii) probabilités et statistique; et iii) recherche opérationnelle et optimisation. Les techniques développées dans ces domaines sont souvent employées dans des projets multidisciplinaires en génie ou en sciences naturelles.

L’orientation Outils de gestion, comme l’indique son nom, donne aux étudiants des compétences leur permettant de mieux appréhender les fonctions de direction ; idéalement, cette orientation est complétée par des cours offerts par HEC-Montréal, ce qui permet à l’étudiant d’obtenir un diplôme de 2e cycle en gestion délivré par cet établissement.

L'orientation Projets internationaux est offerte à tout étudiant de l’École ayant complété au moins 70 crédits et ayant un fort intérêt pour le volet international d’une carrière en génie.  L’ensemble des quatre cours vise les objectifs suivants : sensibiliser les étudiants aux problématiques socio-économiques et technologiques de la mondialisation, acquérir une compréhension de base du commerce international et des règles qui le régissent, comprendre les stratégies d’internationalisation des entreprises et  les pratiques de gestion et d’ingénierie qui y sont reliées, analyser l’environnement économique, politique et social de projets internationaux d’ingénierie, comprendre les différents types de projets internationaux d’ingénierie et les processus de gestion nécessaire à leur réalisation, d évelopper une sensibilité particulière aux politiques nationales et aux dimensions culturelles des projets internationaux d’ingénierie.

Pour des informations sur les conditions d'admission

Site : www.polymtl.ca/admission/ba
Courriel : registraire@polymtl.ca

Pour des informations supplémentaires

École Polytechnique de Montréal
Directeur des études de l'ingénieur
C.P. 6079, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) CANADA, H3C 3A7
Téléphone : 340-4726
Télécopieur : 340-4169
Courriel : etudes.ingenieur@polymtl.ca
Pavillon : Principal

Le contenu de cette page est sous la responsabilité du Directeur des études de l'ingénieur.

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions