Programmes de génie au baccalauréat

Le génie des matériaux

Retour à la liste des programmes.

Le génie des matériaux

 

 

Particularités du programme

  • un stage obligatoire rémunéré d'au moins 4 mois
  • un projet intégrateur à chaque année, le projet final, de grande envergure, comptant pour 6 crédits, le tout donnant aux diplômés une forte expérience de la conception en ingénierie
  • des cours de la spécialité dès la première année
  • un encadrement accentué dès le début des études
  • une formation créditée visant la maîtrise de la communication orale et écrite, et du travail en équipe
  • un mécanisme de gestion continue de la qualité du programme
  • des occasions multiples de faire une partie de la formation à l'étranger
Note importante : les admissions à ce programme sont suspendues à partir de l’hiver 2008. Les étudiants admis avant l’hiver 2008 pourront poursuivre leurs études afin d’obtenir leur diplôme dans un délai raisonnable.

Le rôle de l'ingénieur des matériaux 

L'ingénieur des matériaux participe à toutes les étapes du développement, de la fabrication et de l'utilisation des matériaux. Travaillant souvent en équipe, il met sa compréhension du comportement des matériaux au service de ses collègues et contribue à l'atteinte de leurs objectifs en leur indiquant les matériaux les plus appropriés. On trouve donc des ingénieurs en matériaux à tous les niveaux, qu'il s'agisse de l'élaboration, de l'assemblage ou du contrôle de la qualité des matériaux.

L'évolution de la formation et de la profession 

Le programme de génie des matériaux résulte d'une évolution du génie métallurgique ; parmi les facteurs qui ont mené à sa création, on peut mentionner les besoins de l'industrie et l'évolution récente des matériaux de l'ingénieur. La profession est, elle aussi, diversifiée. L'ingénieur des matériaux pourra être responsable d'aciérie ou encore de la fabrication des microscopiques dispositifs à semi-conducteurs présents dans tous les systèmes électroniques d'aujourd'hui. Le programme de génie des matériaux offre à ses étudiants la possibilité de réaliser des projets de conception et d’analyse des matériaux très souvent en lien avec des industries variées.

La formation de l'ingénieur des matériaux 

Grâce à des procédés d'élaboration et de fabrication efficaces et économiques, l'ingénieur en matériaux a pour mission de produire des matériaux dont la composition et la microstructure judicieusement contrôlées leur assurent les propriétés finales requises pour une application donnée.
Le contenu du programme proposé tire profit des autres programmes de l’École touchant aux matériaux. En plus des cours obligatoires en génie des matériaux (incluant un stage), le programme offre une orientation de 12 crédits (au choix parmi 5 orientations de spécialité et 3 orientations thématiques) permettant d’approfondir les connaissances dans un secteur d’activité bien précis.

Les orientations de spécialité (12 crédits)  

Biomatériaux

Ll’ingénieur ayant une formation en biomatériaux pourra spécifier les propriétés de base que doivent avoir les alliages métalliques, les plastiques et les céramiques afin de les utiliser comme matériaux de remplacement dans le corps humain. Il est donc nécessaire de posséder des connaissances de base à la fois dans les domaines de la biologie cellulaire, des différentes fonctions du corps humain (circulation, activité musculaire, articulations), de l’évaluation des propriétés des biomatériaux, de la biocompatibilité et de la mesure de la dégradation des biomatériaux en milieu biologique.

Design et analyse

Les propriétés finales des produits dépendent grandement des procédés d’élaboration et de transformation. L’ingénieur œuvrant dans ce domaine mettra donc à contribution ses connaissances en matériaux et en mécanique pour simuler par exemple la configuration d’un outillage pour le forgeage à chaud d’aubes de turbine et les propriétés qui en découlent conditionnant leur utilisation en service. On retrouve des ingénieurs en matériaux spécialisés en conception mécanique dans les industries de l’aéronautique, de la mise en forme et de la fonderie.

Microfabrication

Les thèmes couverts dans cette orientation permettront à l’ingénieur en matériaux d’œuvrer dans les domaines d’application des matériaux électroniques.  On retrouve parmi ces domaines les procédés de fabrication des dispositifs à semi-conducteurs, les techniques de couches minces et la fabrication de systèmes micro-électromécaniques (MEMS).  Ces technologies sont utilisées dans les industries de pointe de développement de senseurs et capteurs et en caractérisation microscopique des matériaux.

Plasturgie

La plasturgie désigne l’industrie de la transformation des matières plastiques. Cette orientation vise l’acquisition de connaissances et de capacités à résoudre les problèmes reliés à la plasturgie. L’ingénieur qui aura suivi les cours de cette orientation pourra, par exemple, travailler à la conception de filières et de moules, à la mise au point de paramètres machine, au design de nouveaux produits et à l’amélioration de la qualité.

Procédés métallurgiques

La métallurgie traite des moyens permettant la transformation des métaux à partir des procédés primaires, secondaires et tertiaires. Les procédés primaires permettent d’extraire les métaux à partir du minerai qui constitue la matière première. Ces domaines industriels ont une forte présence au Québec à travers les aciéries, les alumineries et la production du cuivre et du zinc par exemple. Par la suite, les procédés secondaires de fonderie et de mise en forme permettent d’obtenir des produits métalliques ayant les propriétés désirées. Dans certains cas, des procédés tertiaires tels les traitements thermiques, le soudage et le placage peuvent être employés afin d’obtenir un produit final satisfaisant de façon optimale à ses conditions d’emploi (propriétés mécaniques, résistance à la corrosion).

Les orientations thématiques (12 crédits) 

L'étudiant en génie des matériaux peut suivre l'une des 3 orientations thématiques suivantes : Innovation technologique, Outils de gestion, Projets internationaux.

L'orientation Innovation technologique vise à sensibiliser les étudiants aux dimensions intrapreneuriales et entrepreneuriales de leur future profession en stimulant leur créativité, encourageant l'entrepreneurship, développant des aptitudes d'innovation et de gestion stratégique.

L’orientation Outils de gestion, comme l’indique son nom, donne aux étudiants des compétences leur permettant de mieux appréhender les fonctions de direction ; idéalement, cette orientation est complétée par des cours offerts par HEC-Montréal, ce qui permet à l’étudiant d’obtenir un diplôme de 2e cycle en gestion délivré par cet établissement.

L'orientation Projets internationaux est offerte à tout étudiant de l’École ayant complété au moins 70 crédits et ayant un fort intérêt pour le volet international d’une carrière en génie.  L’ensemble des quatre cours vise les objectifs suivants : sensibiliser les étudiants aux problématiques socio-économiques et technologiques de la mondialisation, acquérir une compréhension de base du commerce international et des règles qui le régissent, comprendre les stratégies d’internationalisation des entreprises et  les pratiques de gestion et d’ingénierie qui y sont reliées, analyser l’environnement économique, politique et social de projets internationaux d’ingénierie, comprendre les différents types de projets internationaux d’ingénierie et les processus de gestion nécessaire à leur réalisation, d évelopper une sensibilité particulière aux politiques nationales et aux dimensions culturelles des projets internationaux d’ingénierie.

Pour des informations supplémentaires

 

École Polytechnique de Montréal
Directeur des études de l'ingénieur
C.P. 6079, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) CANADA, H3C 3A7
Téléphone : 340-4726
Télécopieur : 340-4169
Courriel : etudes.ingenieur@polymtl.ca
Pavillon : Principal

Le contenu de cette page est sous la responsabilité du Directeur des études de l'ingénieur.

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions