index des volumes et numéros courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 44 , octobre 2006
 
sommaire
Mot du directeur
Mesures de compression budgétaire
Austérité, quand tu nous guettes
Perspectives de travail 2006-2007
Pirate malgré vous?
Poly a du style : suivez le guide (prise 2)!
Des craques dans le béton aux sacs à main !
Entrevue avec Joël Bédard
Entrevue avec François Busque
Histoire d'une petite boîte
Poussée de croissance au PEB
chroniques
Nouvelles
Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...
La Bibliothèque c'est aussi...



...Des gens et des équipes

qui se perfectionnent...

Luc Foucault a suivi le cours « Programmation SQL » donné par Technologia Formation les 19 et 20 janvier 2006;

Huguette Mallet a participé à une formation en ligne du TLT Group's Online Institute les 26 janvier, 2 et 9 février 2006. La formation s'intitulait « Keeping up: Strategic Coping with overload »;

Lyse Bourget a participé à la formation « L'art de communiquer en situations délicates de gestion » à HEC Montréal les 6 et 7 avril 2006;

Greg Whitney a assisté à l'atelier « Gestion fédérée des accès : Shibboleth », donné par la CREPUQ le 6 avril 2006;

Sylvie Rancourt a suivi la formation sur le logiciel Antidote organisée par le Service des ressources humaines et offerte le 25 avril 2006;

Minh-Thu Nguyen et Greg Whitney ont assisté à la conférence « Computer in Libraries » parrainée par la Special Libraries Association (SLA), qui s'est tenue à Washington, DC, du 21 au 25 avril 2006;

Manon Du Ruisseau, Geneviève Gamache-Vaillancourt, Marc Hiller et Huguette Mallet ont participé à un atelier donné dans le cadre de la Semaine de la propriété intellectuelle et intitulé « Le brevet, le droit d'auteur et les zones grises » le 26 avril 2006;

Luc Foucault, Madeleine Proulx et Greg Whitney ont assisté à l'atelier « De nouveaux leaders dans l'Université : les bibliothécaires - Devenir gestionnaire : enjeux et défis relationnels » donné par la CREPUQ en avril et en mai 2006;

Manon Du Ruisseau a assisté à l'atelier de formation sur l'IDD pour le Québec qui s'est tenu les 4 et 5 mai 2006;

Richard Dumont a assisté à deux séminaires d'une demi-journée intitulés respectivement « Dynamique intergénérationnelle : défi de gestion ou occasion à saisir? » et « Rechargeons nos batteries (gestion du stress) » le 17 mai 2006;

Plusieurs membres du personnel ont suivi la formation « Communication interculturelle » offerte par le Service des ressources humaines en mai et en juin 2006;

Richard Dumont, Manon Du Ruisseau et Geneviève Gamache-Vaillancourt ont assisté au congrès de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec à Laval, les 17 et 19 mai 2006. Manon et Geneviève ont assisté aux séminaires suivants : « Nouvelles applications du droit d'auteur et pistes de solution » et « Rechargeons nos batteries (gestion du stress) »;

Richard Dumont a assisté à la 27e conférence de l'International Association of Technological University Libraries (IATUL) à Porto, au Portugal, du 21 au 26 mai 2006;

Luc Foucault et Madeleine Proulx ont suivi l'atelier « De nouveaux leaders dans l'Université : les bibliothécaires - La gestion de projet dans le contexte des bibliothèques universitaires » donné par la CREPUQ en juin 2006;

Madeleine Proulx a suivi l'atelier « De nouveaux leaders dans l'Université : les bibliothécaires - Le leadership » organisé par la CREPUQ en juin 2006;

Huguette Mallet a assisté à l'atelier WILU (Workshop on Instruction in Library Use) à Wolfville, en Nouvelle-Écosse, du 10 au 12 mai, ainsi qu'au congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS), le 18 mai 2006;

Marie-Hélène Dupuis, Manon Du Ruisseau, Geneviève Gamache-Vaillancourt et Huguette Mallet ont assisté à l'atelier « Évaluation des apprentissages en formation documentaire » en juin 2006. Cet atelier était organisé par la CREPUQ et donné par Gaëtane Marcoux;

Lison Dallaire et Richard Dumont ont assisté à l'atelier « LibQUAL+ » organisé par l'Association des bibliothèques de recherche du Canada et l'Association of Research Libraries le 14 juin 2006;

Greg Whitney a assisté au congrès annuel de la Canadian Library Association à Ottawa du 13 au 17 juin 2006.

qui s'impliquent...

Les visites guidées de nos nouvelles installations ayant fait fureur à l'automne 2005, la Bibliothèque a accepté de renouveler l'expérience et d'offrir de nouvelles visites les 6 et 20 juin 2006. Une vingtaine de personnes se sont présentées et ont pu admirer nos nouveaux locaux. Ces visites ont été rendues possibles grâce à la participation de membres du personnel de la Bibliothèque, plus particulièrement Claire Biron, Manon Du Ruisseau, Marc Hiller et Greg Whitney, qui ont agi en tant que guides. Merci également à Onil Dupuis et à Mélanie Joseph de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) pour leur collaboration dans l'organisation des groupes;

Claire Biron et Madeleine Proulx ont accepté de participer à la campagne Centraide 2005. Elles ont agi respectivement à titre de trésorière et de solliciteuse auprès du personnel de la Bibliothèque;

Richard Dumont a fait une présentation à la 27e conférence de l'International Association of Technological University Libraries (IATUL) à Porto, au Portugal, en mai 2006. Sa présentation s'intitulait « Cultivating intelligence: École Polytechnique de Montréal new library ». Richard a également effectué cette présentation en français au dernier congrès de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec, en mai également, sous le titre « Cultiver l'intelligence : la nouvelle Bibliothèque de l'École Polytechnique de Montréal »;

Lison Dallaire a présenté quatre nouvelles toiles à la troisième exposition Artistiquement vôtre, qui s'est tenue du 17 au 19 mai 2006;

Manon Du Ruisseau a participé à l'élaboration des activités entourant l'atelier de formation sur l'IDD pour le Québec, qui s'est tenu les 4 et 5 mai 2006 au laboratoire de formation de la Bibliothèque. Comme l'IDD Québec profitait de cette occasion pour souligner son 10e anniversaire, Manon s'est improvisée organisatrice et coordonnatrice pour les repas et les pauses, et même pour le resto du jeudi soir. Félicitations, Manon, pour tes efforts soutenus et... ta patience!

qui publient ...

Sylvie Rancourt et son conjoint Pierre ont publié, aux Éditions Trampoline, un premier album de Noël pour les enfants. Intitulé Grand-père au nez rouge, cet ouvrage est en vente dans les bonnes librairies, dont Coopoly!

qui s'amusent...

Pour nous, les festivités de Noël 2005 ont démarré dans notre nouvel environnement de travail. En effet, nous ne pouvions trouver plus bel endroit pour amorcer les réjouissances. La fête a commencé par un échange de cadeaux, dont le nom devait obligatoirement débuter par les lettres C, K ou Q. Je peux vous assurer que l'imagination du personnel a été grandement sollicitée pour dénicher LE cadeau : savon au kiwi, cadre pour photo, klaxon et même une conserve de Kam (d'ailleurs on cherche toujours le donateur de ce cadeau « original »)! De plus, histoire de nous mettre dans l'ambiance, les Kit 4 – le comité organisateur formé de Mélina Carelli, André Maltais, Barbara Sandrzyk et Greg Whitney – avaient décidé, quelques semaines auparavant, de nous mettre au défi de trouver quel resto ils avaient choisi pour le souper. Déformation professionnelle oblige, nombreux ont été ceux qui ont utilisé les ressources de la Bibliothèque pour le découvrir. C'était le Colbert. Qui l'a deviné? Une technicienne débrouillarde nommée Mylène Lajoie. Dans le même élan, Greg nous avait lancé un autre défi, « musical » cette fois. Il s'agissait de trouver le titre d'une vingtaine de chansons traditionnelles dont il ne nous avait donné que les acronymes des titres... Ouf! Quel exercice mental! Encore là, des employés plus fureteurs que d'autres ont trouvé sur Internet plusieurs des réponses. Les « fureteuses » gagnantes ont été : Claire Biron, Huguette Mallet et Francine Trudeau. Le souper et la soirée ont été des plus agréables, l'atmosphère des plus détendues, ce qui a même incité certaines personnes à se laisser aller à pousser un brin de chansonnette;

C'est du 12 au 15 juin 2006 que s'est tenu le tournoi annuel de pétanque du personnel de Polytechnique. Plusieurs employés de la Bibliothèque y ont joyeusement participé : Jose Caballero, Nathalie Dionne, Luc Foucault, Réjean Godin, André Maltais et Sylvain Tellier. L'équipe formée de Luc, Jose et Julie Chandler (Service des communications) s'est brillamment illustrée en se rendant en finale. Elle a cependant perdu par la marque de 15-12 contre des adversaires redoutables et expérimentés. L'un des tirs  de Luc a même été immortalisé pour la postérité – un tir de 25 mètres pour atteindre le cochonnet. Wow, faut le faire! Nathalie et Sylvain ont également bien joué et se sont rendus en demi-finale avec leur équipe respective. Seul Réjean a fait piètre figure en perdant tous ses matchs, même la consolante. Son explication? Il n'était pas en forme et, de plus, il « jouait avec deux filles! ». Luc et Jose ont tous deux gagné un ensemble de boules en prix de participation. Bilan de cette activité : beaucoup de plaisir et d'émotions fortes!

Parlant de Réjean Godin, il a pu faire oublier sa mauvaise performance à la pétanque à l'occasion du tournoi de golf de l'École qui s'est tenu le 22 juin dernier. Il a terminé en 2e place, ce qui est fort bien. Il était le seul représentant de la Bibliothèque cette année, mais quel représentant!

L'échotière que je suis a toujours l'oreille tendue afin de découvrir des nouvelles, des événements susceptibles d'intéresser mes nombreux et fidèles lecteurs. Au fil des ans, j'ai constaté que certains membres du personnel avaient une imagination débridée qui se manifestait parfois par des rêves étranges, voire déconcertants. Sans nommer qui que ce soit, je vais vous en livrer quelques-uns : une personne qui se préoccupe toujours de sa santé et de la nourriture qu'elle mange ne se permet pas d'aliments gras et salés comme des croustilles. Elle m'a raconté qu'un jour, elle a rêvé à des croustilles... Rien de bizarre là-dedans, vous dites? Eh bien, essayez donc d'imaginer une femme donnant naissance à un sac de Lays! Une autre personne a rêvé qu'au retour d'un service funéraire, elle servait aux visiteurs des racines de pissenlits pour leur faire goûter à ce qui allait dorénavant constituer la nourriture du mort! Une autre encore a déjà rêvé qu'elle dégustait une cuisse de son chat... alors qu'il était toujours en vie! Quelqu'un a rêvé qu'un ancien dirigeant de la Bibliothèque s'était présenté à une réunion du personnel et que, à la grande stupéfaction de tous, il était devenu noir; une personne a alors affirmé « qu'on voyait ça venir! ». Et que dire de tous ces rêves où des employés ont des relations intimes avec des collègues de travail? Hum hum... je termine ici : la censure me guette!

On m'informe que le groupe des 50 ans a accueilli un nouveau membre cette année. Il s'agit d'une femme dont je dois cependant taire le nom, par souci de confidentialité, certes, mais surtout de compassion. Tout ce que je peux divulguer concernant son identité, c'est qu'il s'agit de cette employée qui n'hésite pas à recourir à son sarrau lorsqu'une ondée subite mouille ses vêtements pendant ses promenades quotidiennes;

La carrière de bibliothécaire comporte parfois bien des surprises quant aux tâches à accomplir. Parlez-en à André Maltais, qui a déjà travaillé à la bibliothèque publique de Saint-Boniface, au Manitoba. En plus de faire de la référence, il devait, durant les temps morts, retoucher les corsages jugés trop suggestifs des photos des pin up qui figuraient sur les couvertures des romans policiers de la collection Fleuve Noir. La bibliothécaire responsable étant très pieuse, elle ne pouvait tolérer de laisser à la disposition des usagers ces livres dont les couvertures présentaient des jeunes femmes exhibant avec autant d'ostentation leur poitrine plantureuse. La mort dans l'âme, André devait alors « remonter les décolletés » à une hauteur plus décente et même pousser son talent artistique jusqu'à poursuivre le motif de la robe, s'il y avait lieu. Longtemps, notre collègue a été hanté par la peur d'être poursuivi par la maison d'édition pour avoir « altéré » les couvertures de ces livres. Sa formation en bibliothéconomie ne l'avait sûrement pas préparé à ce genre de stress!

qui voyagent...

Notre globe-trotter attitré, Greg Whitney, a séjourné en Allemagne et en République tchèque du 10 au 27 mai 2006. Visite pour le moins originale de Berlin, appelée GBS, au cours de laquelle les visiteurs doivent trouver d es « caches » avec des objets disséminés dans la ville, ce qui permet de découvrir des quartiers moins populaires; visite de Potsdamer Platz, un ancien no man's land, qui se trouve là où était une partie du mur de Berlin et où l'on peut voir un des chapiteaux les plus grands au monde, propriété de Sony; visite du parlement allemand, le Reichstag, avec sa nouvelle coupole et de la cathédrale de Berlin; randonnée à la nouvelle gare centrale dont les douze quais, répartis sur huit niveaux, peuvent accueillir 250 000 passagers par jour (superficie de trois terrains de football); visite de la ville de Postdam et du parc Schlosspark où trônent cinq châteaux. L'un d'eux s'appelle le Sans Souci et a été érigé sous le règne de Frédéric le Grand. C'est dans l'un des majestueux salons de ce château que ce dernier jouait du violon pour Voltaire; visite de la ville de Dresde, où est née la mère de Greg – donc retrouvailles de cousins après 25 ans. Cette ville a été détruite à 95 % à la toute fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle est toujours en reconstruction, travail lent et minutieux s'il en est, car on la reconstruit selon les plans d'avant-guerre. Greg a visité le palais du roi Auguste le Fort, l'un des rois appartenant à la dynastie des Wettin, qui a régné de 1137 à 1918. Ce palais a été converti en musée à la destitution de la monarchie. Ce roi était un grand collectionneur d'art – 50 salles remplies de tableaux, trois d'entre elles affichant des oeuvres de Rembrandt, de Raphaël, de Giorgionne, etc., imposante collection de vases de la dynastie des Ming et de vases japonais, visite de la chambre des trésors, le Schatzkammer, remplie d'objets en or et en argent massifs ornés de pierres précieuses. Fait à noter : durant la Seconde Guerre mondiale, la directrice du musée de Dresde, voulant protéger ces objets sans prix, avait demandé au Reich la permission d'enfouir tous ces trésors dans les caveaux des mines d'argent désaffectées avoisinantes pour les protéger d'une attaque. Ayant essuyé un refus catégorique du gouvernement – car cela aurait donné l'impression que le Reich « pourrait » ne pas être vainqueur – et voyant la tournure que prenait la guerre, elle décida de déplacer, camouflées dans des charrettes de foin, toutes les oeuvres d'art du musée et de les cacher dans les caveaux. Cette opération secrète a duré trois ans. Comme la ville a été pratiquement rayée de la carte par les bombardements anglais, cette dame a donc sauvé toutes ces oeuvres d'une destruction certaine! Enfin, visite de la ville médiévale de Meissen, reconnue mondialement pour la fabrication de la porcelaine (avis aux intéressés : petite salière en porcelaine à 2000 euros, ça vous dit?). Par la suite, c'est en République tchèque que Greg a poursuivi son voyage : visite de la ville de Prague, encore là de façon originale : promenade guidée sous le thème « Les fantômes de Prague », au cours de laquelle on vous raconte les histoires les plus sanglantes de la ville. Le temps étant à l'orage, le ciel était sombre et se prêtait donc à l'ambiance de la visite. Déformation professionnelle oblige, Greg a visité le monastère Strahov, qui contient une immense bibliothèque abritant des livres très anciens, et dont les dorures des murs et des plafonds se distinguent par leur grande beauté et leur finesse. Greg a beaucoup aimé cette dernière ville. Cependant, attention à certains restos : vous devez payer un supplément pour des ustensiles « propres »! En résumé, encore un très beau voyage pour notre globe-trotter.

Richard Dumont, qui participait au congrès IATUL à Porto, au Portugal, en mai dernier, a profité de cette occasion pour prolonger son séjour et visiter différentes régions de ce beau pays. Après quelques mésaventures – vol des passeports et des billets d'avion –, Richard et sa compagne Ginette ont visité, entres autres et avec l'aide de « Sabrina » la voix sensuelle du GPS loué, la ville de Porto (visite guidée en voiture de police); découverte pour Richard du porto blanc, accompagné de noix de cajou; visite de la ville universitaire de Coïmbra, de la ville d'Obidos, de la capitale, Lisbonne, et de la ville de Guimaraes. L'Espagne étant tout près, visite d'une villa du 17e siècle, appelée Calheiros, où le comte propriétaire du vignoble a su charmer la gent féminine, et finalement, un pèlerinage – rapide – à Saint-Jacques-de-Compostelle. Beaux paysages et belles rencontres de portugais... Bref, un voyage des plus agréables dont ils garderont de bons souvenirs.

Madeleine Proulx, qui se passionne pour l'observation des oiseaux, aime bien faire de petits voyages pour en découvrir différentes espèces. C'est ainsi qu'elle a pu observer des cygnes tuberculés et des cygnes siffleurs sur les berges du lac Ontario en mars dernier. En mai, dans la grande région de Charlevoix, elle a observé pas moins de 47 espèces d'oiseaux dont des bernaches cravant, des petits pingouins et des garrots d'Islande. Chanceuse, elle a même pu entendre le langoureux gémissement d'amour que font les mâles eiders à leur femelle lors de l'accouplement. Selon ses propres dires, elle en garde un souvenir « mémorable »!

C'est au début du mois d'août que Jose Caballero et sa conjointe Caroline se sont envolés pour Paris - et oui, encore une fois! Une semaine passée à visiter quelques majestueux châteaux dans la vallée de la Loire et cela malgré la température qui n'était pas des plus agréables (la canicule s'étant terminée juste avant leur arrivée, c'était plutôt un temps frisquet qui les attendait). Visites de quelques musées manquant au répertoire de ces deux amoureux de Paris, dont celui du Petit Palais, le musée Gustave Moreau, et d'autres encore! Visite de l'Opéra Garnier (superbe!). Ils sont allés de nouveau au Louvre afin d'en visiter un «autre bout» et cela tout en essayant d'esquiver tous les "suiveux" qui tentaient de faire le parcours du "Da Vinci Code"! Par la suite, envolée en direction de St-Jacques-De-Compostelle en Espagne (via Madrid) pour une autre semaine de vacances. Et non, ils n'ont pas fait le "pèlerinage" mais par contre ils ont rencontré une pèlerine québécoise qui venait de le faire en 29 jours de marche! Compostelle est dotée d'un superbe quartier historique médiéval où se situe la célèbre cathédrale. Jose et Caroline ont passé plusieurs jours à se promener et à manger les spécialités de ce beau coin de l'Espagne. Au menu: poulpe, empanada, potage galicien et tarte de santiago! Ils sont revenus fourbus mais combien enchantés de ce beau voyage et cela malgré un temps frisquet qui les attendait de nouveau à Montréal !

qui arrivent...

André Antoun a obtenu le poste de commis au prêt et rangement le samedi aux Services d'accès à la documentation.

Les Services d'accès à l'information accueillent cet automne  trois nouveaux auxiliaires à la référence.  Il s'agit de Michel Bourassa, Cynthia Lisée et Nadezhda Mikhailova.

qui demeurent...

Réjean Godin a obtenu le poste de surveillant et commis aux équipements de la Bibliothèque aux Services d'accès à la documentation le 13 février 2006;

Ginette Benoit a obtenu le poste régulier de commis au rangement aux Services d'accès à la documentation le 30 janvier 2006.

Et qui nous quittent...

La Bibliothèque a souligné le départ de Carmen Dupuis le 8 mai 2006. Plusieurs employés sont venus lui dire au revoir et jaser un peu avec elle. Carmen a semblé bien heureuse de recevoir un album souvenir du personnel ainsi que de beaux bijoux artisanaux que nous lui avons offerts;

Tanya Smulovik a quitté le poste de commis au prêt et au rangement des Services d'accès à la documentation;

Marie-France Lévesque a quitté la Bibliothèque pour un congé d'une année. Elle sera de retour en juin 2007. Bon congé Marie-France!

...DES ÉQUIPES

Présentation des Systèmes informatisés

Équipe des SI

De gauche à droite : Sylvain Tellier, technicien en informatique, Greg Whitney, bibliothécaire et responsable de la section, Carole Amyot et Jose Caballero, techniciens en informatique.

Voici les principales responsabilités des Systèmes informatisés :

  • Voir au bon fonctionnement et au développement des systèmes informatisés à vocation documentaire de la Bibliothèque (évaluation et analyse, installation, entretien, paramétrage, exploration et mise à jour);
  • Assurer l'intégrité des données stockées et leur utilisation optimale en élaborant divers produits (avis, listes, rapports, statistiques, fichiers, etc.);
  • Assurer un service de support technique de 1re ligne aux employés et aux usagers de la Bibliothèque;
  • Former le personnel de la Bibliothèque et lui offrir un service d'experts-conseils pour l'utilisation des systèmes;
  • Assurer un service de veille technologique dans le domaine de l'informatique documentaire. 

Concrètement, en ce qui concerne le matériel, l'équipe s'occupe de deux serveurs Unix, de 25 postes au public et 20 portables, de deux postes de numérisation et de divers périphériques. Pour ce qui est des logiciels documentaires, l'équipe gère les cinq modules du système intégré de bibliothèque ADVANCE, l'interface Web du catalogue, le menu Open URL, le système de livraison électronique des documents ARIEL, les interfaces telnet de même que les logiciels ProCite, EndNote et BookWhere. Comme vous pouvez le constater, la polyvalence est essentielle chez les employés des Systèmes informatisés de la Bibliothèque!

Lison Dallaire

 

Valid XHTML 1.0!



Cet article est diffusé par la Bibliothèque de l'École Polytechnique de Montréal.

Issn  


© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011