index des volumes et numéros courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 44 , octobre 2006
 
sommaire
Mot du directeur
Mesures de compression budgétaire
Austérité, quand tu nous guettes
Perspectives de travail 2006-2007
Pirate malgré vous?
Poly a du style : suivez le guide (prise 2)!
Des craques dans le béton aux sacs à main !
Entrevue avec Joël Bédard
Entrevue avec François Busque
Histoire d'une petite boîte
Poussée de croissance au PEB
chroniques
Nouvelles
Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...
Poussée de croissance au PEB

Les demandes de prêt entres bibliothèques ne cessent de croître : pourquoi ?

Depuis septembre 2005, le nombre de demandes de documents adressées au Service du prêt entre bibliothèques (PEB) bat des records. De fait, le PEB a reçu 66 % plus de demandes que l'an dernier. Et si l'on compare les chiffres de mars, notre mois le plus occupé cette année, on enregistre une hausse de 184 %, pour un total de 579 demandes reçues et traitées. Nous savions que notre clientèle était avide de savoir, mais là, nous sommes vraiment impressionnés, voire perplexes, devant tant d'enthousiasme!

Le temps de reprendre un peu notre souffle, analysons le phénomène : la hausse s'observe surtout du côté des copies d'articles et de conférences, qui représentent 90 % du volume des demandes; l'augmentation est de 70 % pour ce type de documents. En ce qui concerne les livres, qui constituent 10 % du nombre de demandes, la hausse est moins importante, soit 20 % seulement.

Voici les facteurs qui ont causé, selon nous, cette poussée de croissance :

  • L'abolition, en février dernier, des frais de 4 $ par demande. Nous supposons que, ne sachant pas toujours comment procéder pour engager les frais, les usagers préféraient se passer d'un document. Comme un meilleur accès à la documentation entraîne généralement une demande pour d'autres références (selon le principe éprouvé des saucisses Hygrade «Plus de gens en mangent parce qu'elles sont plus fraîches et elles sont plus fraîches parce que plus de gens en mangent»), cela nous semble l'explication la plus plausible et la principale raison de l'augmentation;
  • La mise en place de la technologie Open URL mousse également l'utilisation du PEB. Autrefois, les usagers devaient connaître l'existence de ce service. Aujourd'hui, cette option leur est présentée systématiquement dès que le document n'est pas disponible à la Bibliothèque. Un clic et c'est le formulaire à compléter;
  • Le nombre d'étudiants qui ont besoin du PEB augmente : il y a 70 % plus de nouveaux étudiants au doctorat depuis deux ans;
  • La recherche à Polytechnique est en croissance active, comme en témoigne l'utilisation intensive de nos ressources électroniques. Plus de chercheurs semblent bien au fait des services offerts à la Bibliothèque et ont recours aux banques de données, grâce, entre autres, au cours ING8901 et au travail de soutien aux Chaires de recherche du Canada. Enfin, les moteurs de recherche Internet améliorent la capacité de repérer des publications peu diffusées et augmentent le nombre de références potentiellement intéressantes pour les chercheurs.
graphique PEB

Comme vous vous en doutez un peu, ces nouveaux records de demandes ont eu un impact important sur notre service de PEB. Les délais moyens d'obtention des documents sont passés de deux à quatre semaines. Le personnel a dû mettre les bouchées doubles et accepter de faire des heures supplémentaires. De plus, nous avons dû embaucher une personne à temps partiel.

Devant cet état des choses et la compression budgétaire, nous allons réevaluer notre approche cette année. Nous espérons qu'il sera possible de maintenir une approche équitable à l'endroit des chercheurs multidisciplinaires ou dans de nouveaux secteurs du génie. Ces derniers doivent avoir davantage recours au PEB, alors que leurs confrères sont très bien desservis par les collections disponibles sur place ou par accès électronique.  À suivre ...

Bilan de la situation : la tendance à la hausse se maintient et ne semble pas représenter un phénomène passager. Nous planifions l'année 2006-2007 en conséquence, en ajoutant des ressources humaines dans ce secteur. Colombo, un nouveau système de gestion de PEB qui améliore l'efficacité de nos processus, est aussi un atout sur lequel nous comptons pour nous adapter à cette réalité.

Marie-Hélène Dupuis

 

Valid XHTML 1.0!

 



Cet article est diffusé par la Bibliothèque de l'École Polytechnique de Montréal.

Issn  


© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011