Répertoire des expertises
Retour aux résultats de recherche
Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces (GCM)

Tél. : (514) 340-4711 poste 4305 Téléc. : (514) 340-3218
Pôle d'excellence principal
Matériaux innovants
  Lien(s)

Description des domaines de recherche

Le Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces (GCM) est un centre de recherche interuniversitaire - École Polytechnique et Université de Montréal - voué à l'étude de la physique et de la technologie des couches minces, surfaces et interfaces dont le programme de recherche est orienté selon trois axes principaux : (i) la micro-/nano-électronique, (ii) la photonique et l'optoélectronique et (iii) les revêtements fonctionnels et l'ingénierie de surface. Pour de plus amples informations, visitez notre site web.

Personnel de recherche

Professeurs / chercheurs (14)
Nombre d'étudiants aux cycles supérieurs : 120
Nombre de stagiaires postdoctoraux : 10
Nombre d'agents de recherche : 15

Équipements spécialisés

Depuis sa création en 1984, le GCM a développé une infrastructure unique pour l'étude, la modification et la fabrication de matériaux en couches minces ainsi que pour l'analyse des surfaces et des interfaces. La grande majorité des équipements font partie d'une installation centrale partagée et sont accessibles à l'ensemble de la communauté scientifique et industrielle. Pour plus d'information sur les équipements, les expertises, les services et les tarifs, vous êtes invité à visiter notre site web.

Sources de financement externes

CRSNG; FQRNT; NanoQuébec

Nouvelle(s) concernant Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces (GCM)

NOUVELLES | 20 avril 2022
Polytechnique Montréal décerne le Prix d’excellence en recherche et innovation 2022 au professeur Ludvik Martinu | Lire
BLOGUE | 18 janvier 2022
Inventer la 6G | Lire
NOUVELLES | 9 mars 2021
Infrastructures de recherche: participation de Polytechnique Montréal à des projets multi-établissements soutenus par la FCI et Québec | Lire

Revue de presse concernant Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces (GCM)

21 janvier 2022, La Terre de chez nous, Un nez optique dans les fermes laitières Des chercheurs de Polytechnique Montréal, notamment Yves-Alain Peter, professeur au Département de génie physique à Polytechnique Montréal, ont mis au point un « nez optique » qui permet de mesurer le méthane produit par un troupeau de vaches laitières pour aider les producteurs à réduire les émissions de GES.