Former et accompagner les ingénieurs en répondant aux besoins de la société

Cybersécurité et cyber-résilience

Polytechnique Montréal prend les devants

L'économie numérique au Canada valait 109,7 milliards de dollars en 2017. Ce qui, en termes de PIB, est plus important que les industries minières ou gazières ou que les secteurs du commerce du gros et du commerce de détail.  L’utilisation du numérique est en nette progression dans tous les secteurs économiques, notamment la santé, les infrastructures critiques et les transactions en ligne mais aussi l’agriculture ou le transport ; une accélération des usages marqué par l’arrivée de la 5G et de l’Internet des objets (IoT).  Cependant, cette omniprésence des technologies numériques ne peut se faire sans la prise en compte de la cybersécurité. La capacité de faire face aux cybermenaces et de sécuriser les données sur le web sont des défis de taille. En effet, plus d’une entreprise sur 5 sont touchées par des cyberattaques et 14 milliards $ ont été dépensés par les compagnies pour se prémunir des attaques. 

La cybersécurité et la cyber-résilience sont une priorité à laquelle il faut s’atteler sérieusement afin d’assurer et maintenir la confiance numérique. Conscient des défis auxquels la société est confrontée, voulant participer aux efforts nationaux et internationaux pour faire face à la cybermenace, Polytechnique Montréal prend les devants afin de répondre aux enjeux de souveraineté numérique.

Bien ancré au sein des écosystèmes cyber au Québec, au Canada comme à l’international, avec le GRCC (Groupe de Recherche en Cybersécurité et Cyber-résilience), Polytechnique Montréal entend continuer à jouer un rôle prépondérant en accompagnant la recherche, l’innovation, la création de talents et le développement de politiques en cybersécurité et cyber-résilience.

Revue de presse

Le piratage russe frappe encore la politique américaine avec Janic Tremblay
20 janvier 2020, Radio-Canada, Le piratage russe frappe encore la politique américaine avec Janic Tremblay, Les explications de José Fernandez, professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal (2:23).
Une «vulnérabilité» d’Equifax inquiète Desjardins
17 décembre 2019, La Presse , Une «vulnérabilité» d’Equifax inquiète Desjardins, José Fernandez, professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel à Polytechnique Montréal, estime pour sa part que la présence de ces logiciels pisteurs sur le site d'Equifax est « scandaleuse »(...)

CONTACTEZ-NOUS

Les professionnels du Service des communications et des relations publiques planifient, coordonnent et supervisent les relations qu'entretient Polytechnique Montréal avec les médias.

Annie Touchette
Conseillère principale
Tél. : 514 340-4415
Cellulaire : 514 231-8133
annie.touchette@polymtl.ca

Martin Primeau
Conseiller en relations médias
Tél. : 514 340-4711 poste 3669
Cellulaire : 514 805-0797
martin.primeau@polymtl.ca