Prix d'excellence pour le Pavillon J.-Armand-Bombardier

16 décembre 2002 -  La revue Canadian architect a souligné récemment le côté novateur et la qualité du concept architectural du futur Pavillon J.-Armand-Bombardier en lui décernant l'un de ses cinq prix d'excellence 2002. Le Pavillon J.-Armand-Bombardier a remporté le seul Prix d'Excellence décerné à une réalisation québécoise.


D'une superficie de 16 810 m2, le pavillon abritera en parts égales des chercheurs et employés de l'École Polytechnique et de l'Université de Montréal. Les laboratoires de pointe seront aménagés de façon à favoriser les regroupements d'activités et la communication entre les chercheurs qui se consacreront à la recherche en nanotechnologie, en biotechnologie, en aéronautique, en aérospatiale et sur les nouveaux matériaux.

Le bloc des laboratoires et la Maison des technologies de l'information et des communications formera le noyau de l'immeuble de cinq étages, autour duquel seront aménagés bureaux, salles de réunion, salles de séminaire et locaux de rencontre et d'échange.

C'est là l'un des aspects novateurs de ce concept d'architecture durable, estime l'architecte Thomas Fisher, l'un des trois jury qui ont évalué les maquettes et les plans des 102 projets soumis au concours. "Ce qui m'impressionne le plus, dit-il, c'est la façon dont le laboratoire exprime, à la fois dans les plans et les élévations, les espaces sociaux où s'exercera, sous différentes formes, la véritable science. L'espace entre les bureaux et les laboratoires, chacun avec ses propres élévations, traduit de la même façon la distinction entre les aspects solitaire et collectif de la science."

Le pavillon innove également sur plusieurs autres aspects. Il est notamment conçu de façon à s'intégrer harmonieusement à son environnement, au cœur du mont Royal. Par le choix des matériaux, il s'inscrira dans une perspective de continuité du bâti du campus de l'Université de Montréal. Enfin, tous les systèmes mécaniques de l'immeuble seront réalisés dans un esprit de conservation d'énergie.

Projet de 60,5 M$ financé par l'École Polytechnique et l'Université de Montréal (11 M$ chacun), les gouvernements du Québec et du Canada (10 M$ chacun) et la Fondation J. Armand Bombardier, le Pavillon devrait ouvrir ses portes en 2004. Les travaux sont dirigés par l'ingénieur L. Pierre Gravel. Les architectes sont André Mercure (de la firme Desnoyers, Mercure et Associés), Claude Provencher (de Provencher, Roy et Associés) et Anick Shooner (de Menkès, Shooner, Dagenais), tous trois diplômés de l'École d'architecture de l'Université de Montréal.

Source : IForum

Autres articles traitant du pavillon J.-A.-Bombardier :

 

 

 



Cet article est produit par le Service des communications de l'École Polytechnique de Montréal.
Téléphone: (514) 340-4915
Courriel: communications@polymtl.ca