Carrefour de l'actualité

Les Fonds de recherche du Québec octroient près de 565000$ de subventions de recherche à sept professeures et professeurs de Polytechnique Montréal

29 juin 2022 - Source : NOUVELLES

Sept chercheuses et chercheurs de Polytechnique reçoivent un appui totalisant 564 356 dollars à travers divers programmes gouvernementaux pour la réalisation de mandats de recherche.

Rangée du haut : Les professeures Françoise Bichai et Virginie Francoeur et les professeurs Antoine Legrain et Stephan Reuter. Rangée du bas : Les professeurs Nicolas Saunier, Bruno Savard et Raphaël Trouillon.
Rangée du haut : Les professeures Françoise Bichai et Virginie Francoeur et les professeurs Antoine Legrain et Stephan Reuter. Rangée du bas : Les professeurs Nicolas Saunier, Bruno Savard et Raphaël Trouillon.


Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, et les directrices scientifiques des Fonds de recherche du Québec (FRQ), Janice Bailey du Fonds de recherche du Québec – Nature et Technologies (FRQNT), Carole Jabet du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) et Louise Poissant du Fonds de recherche – Société et culture (FRQSC), ont annoncé récemment 19,7 millions de dollars en subventions à des chercheuses et des chercheurs québécois lors du dévoilement des résultats de concours réguliers de financement pour l’exercice 2022-2023.

En partenariat avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), le programme NOVA a pour objectif principal de soutenir des projets de recherche dirigés par des chercheurs ou chercheuses en début de carrière du Québec en collaboration avec des chercheurs ou chercheuses des autres provinces canadiennes et territoires.

Le programme Établissement de la relève professorale, dans les domaines des sciences naturelles, mathématiques et du génie, contribue à assurer la relève scientifique œuvrant dans les milieux de la recherche et de l’enseignement universitaire en aidant les nouveaux chercheurs et les nouvelles chercheuses en début de carrière universitaire à établir leur autonomie et asseoir leur compétitivité au plan national et au plan international.

L’action concertée Programme de recherche sur la sécurité routière a pour objectif de développer les connaissances relatives à la problématique de la sécurité routière en général et, de façon plus précise, en ce qui a trait aux comportements des personnes utilisant le réseau routier, aux accidents ainsi qu’aux stratégies à mettre en œuvre afin d’améliorer la situation.

Pour sa part, le programme Soutien à la recherche pour la relève professorale vise à permettre la réalisation d’un projet individuel de recherche et de contribuer à assurer l’engagement de la relève professorale dans les milieux de la recherche et de l’enseignement universitaire en aidant les personnes qui démarrent leur carrière à s’établir de façon autonome et compétitive sur les plans national et international et à former la relève étudiante.

« Avec ces investissements en recherche et en formation à la recherche, c’est le Québec de demain qui en sortira gagnant. Ces octrois permettront de préparer la relève et de soutenir la recherche fondamentale, l’avancement des connaissances et l’innovation sous toutes ses formes », a déclaré Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec.

Voici un descriptif des projets à Polytechnique Montréal qui ont obtenu une subvention de recherche :


Vers un nouveau paradigme de gestion des eaux urbaines : aide à la décision pour une conception durable des systèmes hybrides

Chercheuse : Françoise Bichai, professeure agrégée au Département des génies civil, géologique et des mines
Programme : Programme NOVA pour chercheurs et chercheuses en début de carrière
Fonds : CRSNG-FRQNT
Montant : 114 300 dollars

Ce projet de recherche interdisciplinaire examine le potentiel technique, économique, environnemental et social de nouvelles configurations dites « hybrides » des systèmes d’eaux usées municipaux, c’est-à-dire opérant à une diversité d’échelles. En collaboration avec des économistes de l’Université de Sherbrooke et de l’Université de Waterloo, une analyse des systèmes d'eau urbains existants au Québec et en Ontario sera effectuée afin d'identifier les configurations urbaines qui affectent leur efficacité et leur durabilité. Une méthodologie mixte, impliquant à la fois une analyse des préférences des parties prenantes face à des scénarios futurs, une modélisation de différents systèmes d’eaux usées et un nouveau cadre d’analyse spatiale multicritère, sera appliquée au cas d’une municipalité partenaire du projet, représentative de nombreuses villes québécoises qui font face à des besoins de développement dépassant la capacité des systèmes existants, afin d’évaluer une diversité de configurations hybrides et de les comparer aux options traditionnelles de gestion des eaux pour guider la prise de décision.

Soulignons que la professeure Bichai, dans le cadre du Programme NOVA, a également obtenu 135 000 dollars de la part du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) pour son projet de recherche.

Dominique Claveau-Mallet, professeure adjointe au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique, Jie He, professeure titulaire au Département d’économique de l’Université de Sherbrooke, et Roy Brouwer, professeur titulaire au Département d’économie de l’Université de Waterloo, sont respectivement cochercheuses et cochercheur de ce projet.


Vers une industrie de la construction plus verte : étude des comportements écoresponsables

Chercheuse : Virginie Francoeur, professeure adjointe au Département de mathématiques et de génie industriel
Programme : Soutien à la recherche pour la relève professorale
Fonds : FRQSC
Montant : 56 356 dollars

Encore trop polluante et énergivore, l’industrie de la construction représente un véritable enjeu pour l'environnement en raison de ses émissions de gaz à effet de serre et des millions de tonnes de résidus causés par la démolition ainsi que de l’usage massif de l’eau sur les chantiers. Pour réduire ces impacts environnementaux, une des voies les plus prometteuses est la recherche sur les comportements écoresponsables. Ce projet a pour objectif d’analyser les leviers et les freins à l’adoption de ces comportements. Il ouvrira la voie à l’intégration de comportements écoresponsables allant, par exemple, du recyclage sur les chantiers à la réduction à la source des matériaux afin de répondre plus efficacement à la problématique que peut représenter une transition écologique dans l’industrie de la construction.


Simplexe stochastique et en nombres en tiers pour les systèmes de transport à la demande

Chercheur : Antoine Legrain, professeur adjoint au Départemnt de mathématiques et de génie industriel
Programme : Établissement de la relève professorale - communauté métropolitaine
Fonds : FRQNT
Montant : 50 800 dollars

Les services de transport à la demande ont réduit la dépendance aux véhicules personnels et ont offert de nouvelles options de mobilité à divers segments de la population. Le partage des trajets a le potentiel de réduire la congestion, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et rendre la mobilité accessible à de nouveaux segments de population en diminuant les prix des voyages. Ce projet vise à développer un algorithme instantané (qui a une solution en tout temps) et guidé par les données pour aider les systèmes de transport à la demande en créant des itinéraires plus efficaces. Les systèmes de gestion des opérations en ligne sont devenus incontournables à l'ère du nuage informatique et des applications mobiles, car ces technologies permettent de résoudre en temps réel des problèmes qui étaient auparavant résolus quotidiennement. L'approche proposée améliorera l'efficacité de nombreux autres services tels que la livraison de nourriture, la prise de rendez-vous et la gestion des stocks, pour ne citer que quelques problèmes d'optimisation complexes qui doivent être résolus en temps réel.


Le plasma froid comme outil de précision en médecine par plasma

Chercheur : Stephan Reuter, professeur agrégé au Département de génie physique
Programme : Établissement de la relève professorale - communauté métropolitaine
Fonds : FRQNT
Montant : 50 800 dollars

La thérapie des plaies par plasma froid et le potentiel du plasma pour le traitement du cancer ont stimulé la recherche mondiale dans le domaine de la médecine par plasma. L'application courante du plasma en thérapie du cancer reste pourtant empirique et sans autre moyen de contrôle que la durée du traitement. Pour que le plasma soit sélectif entre les cellules saines et les cellules cancéreuses, il faut trouver de nouvelles approches pour créer sur mesure des plasmas. Basé sur les informations obtenues par le diagnostic et la modélisation du plasma, l’objectif du projet COMPETE (Cold Plasma Tailoring for Precision Tools in Plasma Medicine, en anglais) est de contrôler la chimie du plasma par des paramètres physiques. Dans le cadre du projet, l’équipe du Groupe de recherche plasma physique et spectroscopie développe une source de plasma capable de modifier instantanément la composition des espèces réactives et de générer les espèces réactives souhaitées pour un traitement ciblé du cancer par plasma.


COVID-19, comportements et sécurité routière : bilan et leçons d'un bouleversement

Chercheur : Nicolas Saunier, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines
Programme : Actions concertées / Programme de recherche sur la sécurité routière / Projet de recherche
Fonds : FRQSC
Montant : 190 500 dollars

Les impacts de la pandémie de COVID-19 ont été majeurs dans toutes les sphères de la société québécoise, y compris sur les habitudes de mobilité. Si le trafic routier, et par conséquent les accidents de la route, a grandement diminué en 2020, la population a adopté de nouvelles habitudes de mobilité qui perdurent, en premier lieu avec une part importante de télétravail. Ce projet vise à faire un bilan de l’impact de la COVID-19 sur la sécurité routière en termes de nombre et de gravité des accidents, mais aussi sur l’exposition et les comportements de mobilité, de conduite et, en particulier, de respect des règles de la route. Ce bilan sera réalisé à l’aide de grands ensembles de données de mobilité et de sécurité routière pour toute la province, mais aussi d’une enquête auprès de la population pour mieux comprendre les attitudes et motivations expliquant les comportements liés à la sécurité routière dans le contexte des changements causés par la pandémie.

Owen Waygood, professeur agrégé au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique, Luis Miranda-Moreno et Lijun Sun, professeurs adjoints au Département de génie civil de l’Université McGill, et Aurélie Labbe, professeure titulaire au Département de sciences de la décision de HEC Montréal, sont respectivement cochercheurs et cochercheuse de ce projet.
 

L'ammoniac comme combustible zéro carbone : simulations haute-fidélité de l'interaction flamme turbulente-paroi

Chercheur : Bruno Savard, professeur adjoint au Département de génie mécanique
Programme : Établissement de la relève professorale - communauté métropolitaine
Fonds : FRQNT
Montant : 50 800 dollars

L'ammoniac, un composant zéro carbone bénéficiant d’un réseau de distribution international déjà existant, a le potentiel d'être utilisé comme carburant propre pour la production d'électricité ou dans les moteurs à combustion. Par contre, la combustion de l'ammoniac n'est pas sans défi. D'abord, une flamme d'ammoniac produit considérablement plus d'oxides d'azote (NOx) qu'une flamme de gaz naturel, par exemple. Ensuite, cette production de NOx est extrêmement sensible aux pertes de chaleurs à la paroi d'une chambre de combustion. Ce projet vise à établir le mécanisme fondamental de production de composants nocifs d'une flamme d'ammoniac interagissant avec une paroi de chambre de combustion. Une approche de simulation haute fidélité s'appuyant sur un serveur de calcul haute performance sera utilisée afin de résoudre toutes les échelles d’interaction entre l'écoulement gazeux complexe et les réactions chimiques à l'interface flamme-paroi. Les résultats serviront à mieux identifier les besoins technologiques nécessaires à une utilisation grande échelle de l'ammoniac comme carburant propre.
 

Mesurer la chimie du cancer du sein grâce à un dispositif en papier intelligent

Chercheur : Raphaël Trouillon, professeur adjoint au Département de génie électrique
Programme : Établissement de la relève professorale - communauté métropolitaine
Fonds : FRQNT
Montant : 50 800 dollars

Les tumeurs interagissent avec leur environnement via la sécrétion de facteurs de croissance. Ces molécules stimulent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins alimentant la tumeur, un phénomène connu sous le nom d'angiogenèse. Ceci entraîne des variations chimiques dans le microenvironnement tumoral souvent difficiles à mesurer in situ. Dans ce projet, un modèle d’angiogenèse tumorale sur papier sera construit pour caractériser la chimie du cancer. La chimie de ce modèle sera ainsi mesurée électrochimiquement grâce à des électrodes imprimées sur le papier. Cette information fournira des indications précieuses sur la communication cellulaire au cours de l'angiogenèse tumorale. Le résultat principal sera la fabrication de systèmes en papier pour la mesure de dynamiques chimiques difficiles à quantifier avec des techniques standard. Au-delà de ce projet, la technologie offrira la possibilité d'intégrer des cellules humaines primaires pour construire un avatar biologique, soit un modèle sur puce d'une tumeur spécifique pour tester l'efficacité d'un traitement.

Félicitations à nos professeures et à nos professeurs!


En savoir plus

Fiche expertise de la professeure Françoise Bichai
Fiche expertise de la professeure Virginie Francoeur
Fiche expertise du professeur Antoine Legrain
Fiche expertise du professeur Stephan Reuter
Fiche expertise du professeur Nicolas Saunier
Fiche expertise du professeur Bruno Savard
Fiche expertise du professeur Raphaël Trouillon
Site du Département des génies civil, géologique et des mines
Site du Département de mathématiques et de génie industriel
Site du Département de génie physique
Site du Département de génie mécanique
Site du Département de génie électrique
Site des Fonds de recherche du Québec

À lire aussi

22 juin 2021
NOUVELLES

Subventions à la découverte: Polytechnique Montréal obtient près de 3,9 millions $ pour des programmes de recherche

7 juillet 2022
NOUVELLES

Programmes de recherche axée sur la découverte du CRSNG: 42 chercheuses et chercheurs de Polytechnique Montréal obtiennent plus de 2 M$ de subventions