Index des volumes et numéros Courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 46 , septembre 2007
 
sommaire
Mot du directeur
Trinquons à nos bons coups!
Google Patent Search, encore une nouvelle patente!
Ne perdez pas le fil
Ne perdez pas le fil de la Bibliothèque
Les signes vitaux d'Academic Live
Mais qui donc met la poussière sur les rayons?
Les tiens, les miens, les nôtres
Perspectives 2007-2008 : nous ne chômerons pas!
Les aventures de Taylor, Francis et leurs amis
chroniques
Nouvelles
L'heure du « compte »
Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...
Ne perdez pas le fil…

Qu'est-ce qu'un « fil RSS » ? Quelles sont ses fonctions, ses avantages ? Et comment l'utilise-t-on ? Nous répondons à toutes ces questions.

Araigné Saviez-vous que…

en 2003, on évaluait à 800 Mo l'information produite pour chaque homme, femme et enfant, ce qui équivalait à 800 livres par personne. Qui plus est, 93 % de cette information était stockée en format numérique[1]?

Saviez-vous que…

chaque année, il se publie 2,5 millions d'articles scientifiques, 165 000 revues, magazines et bulletins d'information, et 950 000 livres?

Saviez-vous que…

chaque jour, plus de 60 milliards de courriels sont acheminés?

Comment être à jour dans cette surabondance d'information?

Il faut savoir cibler celle dont on a besoin et utiliser les outils qui nous permettent de la recevoir aussitôt qu'elle est publiée sans que l'on ait à la rechercher. L'utilisation judicieuse des alertes est un moyen à notre portée. Celles-ci peuvent être activées dans des banques de données, en utilisant une stratégie de recherche; ou bien chez des éditeurs, en sélectionnant les Tables des matières dans notre domaine ou encore dans des sites de nouvelles (des associations par exemple), des listes de discussion, des blogues, etc.

Il faut cependant gérer ce flux d'information. La technologie des fils RSS est un outil développé dans les dernières années qui nous permet

  • de recevoir les nouvelles aussitôt qu'elles sont publiées;
  • de ne pas encombrer le courriel;
  • d'avoir un abonnement anonyme, donc un désabonnement facile.
Quelques exemples des différentes icônes utilisées : xml rss icone atom

Pour pouvoir lire ces fils, il faut utiliser soit un lecteur RSS ou un agrégateur. L'agrégateur est « une sorte de facteur qui dépose un courrier virtuel chez l'utilisateur, dispensant ce dernier de venir régulièrement aux nouvelles en visitant toute une série de sites Internet »[2].

Quelques exemples d'agrégateurs offerts gratuitement sur le Web :

  • Applications client (ex : Feed Reader, RSSReader);
  • Applications en ligne (ex : Bloglines, Google Reader);
  • Applications intégrés aux fureteurs ou aux courriels (ex : Firefox, IE v.7, Outlook [Newsgator]).

La mise en place d'un agrégateur est chronovore puisqu'il faut se familiariser avec l'outil, choisir les fils RSS qui correspondent à notre besoin d'information et évaluer si les sources sélectionnées sont pertinentes. Cependant ce temps sera vite récupéré puisque vous recevrez l'information aussitôt qu'elle sera publiée sans avoir à la rechercher. Votre mise à jour sera ainsi facilitée et plus rapide.

Exemple de réception du fil RSS de la Bibliothèque dans un agrégateur en ligne.

agrégateur en ligne

Huguette Mallet

[1] P. Lyman et H.R. Varian, « How Much Information? 2003 », 2003. [En ligne]. Disponible : http://www.sims.berkeley.edu:8000/research/projects/how-much-info-2003/ . [Consulté le 15 juin 2007]. 

[2] « Agrégateur », in Wikipedia, 2007. [En ligne]. Disponible : http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur. [Consulté le 15 juin 2007]. 

 

 

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!



© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011