index des volumes et numéros courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 42 , mai 2005
 
sommaire
Mot du directeur
On l'a vue!
Nouveaux abonnements
À bas les frais de PEB!
Chronique juridique!
Grand ménage dans les collections
Ayoye! Mon livre est en commande!
Géologie : comme la prunelle de nos yeux!
La recherche sujet : on remonte dans le temps
Les capacités d'analyse de Web of Science au banc d'essai
Le catalogue traité au « Clearasil »!
La Bibliothèque et le projet de formation du baccalauréat
Si j'avais su...
chroniques
Nouvelles
Échos de la boîte à suggestions
La bibliothèque c'est aussi...
Échos de la boîte à suggestions



ligne En vert et en bleu

« Il manque absolument des boîtes de récupération dans la Bibliothèque. Il n'y a que des poubelles à tous les coins de table. Je ne comprends pas comment, dans une bibli., un milieu de feuilles, il n'y ait de récupération que dans les salles de photocopie. Changement nécessaire. »

« Il est navrant de remarquer votre insouciance à la récupération. Ce ne sont que des poubelles que nous retrouvons près des tables de travail! »

« La majorité des déchets générés à la Bibliothèque sont du papier et pourtant il y a à peine deux bacs de recyclage dans toute la Bibliothèque. Chaque soir, des poubelles pleines de papier sont mises aux vidanges. Plus de bacs et il faudrait aussi les vider! »

Vous avez entièrement raison. Nous faisons trop peu et nous allons remédier à cela dès l'été prochain, soit tout de suite après notre déménagement dans le nouveau pavillon Lassonde dont la construction est d'ailleurs inspirée du concept de « bâtiment vert ».

La Bibliothèque va se concerter avec le Comité de gestion environnementale de l'École (COGEP) et corriger la situation.

En attendant, voici quand même le « trop peu » que nous faisons.

Nous avons une douzaine de petits bacs verts ou bleus répartis à travers toute la Bibliothèque. Ces petits bacs, une fois remplis ou à intervalles réguliers, sont vidés par le personnel dans deux gros bacs eux-mêmes localisés dans les salles de photocopie du 3e et du 4e étage. Ensuite, ce sont les étudiants de l'AEP qui, périodiquement, viennent vider les gros bacs.

Nos bacs brillent d'abord par leur petit nombre. Ils sont douze noyés dans une mer de presque deux cents poubelles!

De plus, leur répartition dans la Bibliothèque est inadéquate et pourrait facilement être corrigée tout de suite. En effet, seulement trois petits bacs sont placés là où travaillent le plus grand nombre d'étudiants, soit dans les grandes aires ouvertes des 3e et 4e étages. Les neuf autres se concentrent dans les salles de photocopie et les quatre salles de travail en équipe.

ligne Fin de l'hiver à la Bibliothèque

« J'écris simplement pour mentionner qu'il fait très froid à la Bibliothèque , que ce soit en haut ou en bas … et que ce serait très apprécié si la température de la pièce était un peu mieux réglée. Plusieurs camarades ont remarqué cela également. »

Ça faisait un bon bout de temps qu'il faisait froid à la Bibliothèque, particulièrement au 4e étage. Maintenant, bonne nouvelle, ce n'est plus le cas!

En effet, les gens de la centrale thermique de l'École, après une enquête minutieuse, ont localisé la cause du problème. La température de la Bibliothèque devrait désormais être plus confortable.

Notez cependant que le système de chauffage ne s'ajuste pas immédiatement aux soubresauts du réchauffement climatique et aux grands écarts de température que cela amène dehors. Il est donc possible de « geler » parfois encore un peu dans la bibliothèque.

Sans parler de la nouvelle Bibliothèque…

ligne Portables pas connectables

« Il faudrait vraiment faire un effort sur la fiabilité de la connexion réseau des portables. Offrir ce service est excellent et apporte beaucoup de possibilités de travail, mais que ce service devienne une galère est dommage. Problème de saturation de réseau? Problème de prise, câble ou ordi, je ne sais pas. Heureusement que le personnel de la Bibliothèque est ouvert et prêt à aider mais malheureusement, pour ce genre de problème, ils n'y peuvent pas grand chose.

« Le problème est réel et nuit à la qualité du service et, même si sa cause est peut-être externe à la Bibliothèque, je suis certain que vous veillerez à sa résolution. »

Selon nous, il s'agit plus probablement d'une surcharge du réseau de l'École puisque ces désagréables incidents surviennent surtout entre 11 h et 15 h, moments de la journée où l'affluence est la plus grande.

Il faut savoir que, lorsque vous branchez votre portable au réseau, vous avez droit aux « accès qui restent » parce que la plupart des accès disponibles ont déjà été attribués aux autres systèmes informatiques disponibles à l'École.

De plus, au niveau de la « gestion des trafics », il semble que le trafic commercial prenne beaucoup de place au détriment des autres types de trafics sur un réseau aux capacités limitées par l'argent qui y est investi.

Pour notre part, en novembre 2004, nous avons signalé le problème au Service informatique de l'École.

ligne Nos isoloirs vous isolent même de la lumière!

« Nous avons une suggestion concernant les tables d'étudiants : on a idée que le support est inutile et que, de plus, il cache une partie de la lumière du plafond. Solution? »

En théorie, la tablette dont vous parlez (placée à hauteur des yeux sur chaque table, appelée aussi « isoloir ») a une utilité. Elle sert à dégager la surface de travail en y plaçant des documents ou autres objets dont on n'a pas immédiatement besoin.

Mais, en effet, cette tablette assombrit une partie de votre espace de travail. De plus, étant en métal, elle est plutôt bruyante quand on y dépose des choses.

Les solutions? Il est peu probable que nous nous mettions à « bricoler » les isoloirs existants, par exemple, en ajoutant des petites lampes sous la tablette de métal. Il vaudrait mieux carrément remplacer l'ensemble des isoloirs.

Mais, ça tombe bien, on va changer de Bibliothèque dans quelques mois! Et ça tombe encore mieux, on est en plein dans le processus de choisir notre futur mobilier! Il n'est donc pas trop tard pour nous contacter et peut-être venir nous aider à choisir.

Téléphonez, écrivez ou, pourquoi pas, allez voir Lyse Bourget. Elle adore recevoir de la visite!

ligne Toujours la nouvelle Bibliothèque!

« Rassurez-vous, le problème sera réglé quand nous serons dans notre nouvelle Bibliothèque ».

Ce commentaire ne vient pas de vous mais plutôt de l'auteur de ces lignes. Et il est revenu souvent depuis deux ou trois ans! Tellement souvent qu'on peut parfois avoir l'impression que cette « nouvelle Bibliothèque » est bien vieille.

Mais ce numéro de l' Infotech est le dernier avant le fameux déménagement. Vous n'entendrez plus, désormais, parler de la nouvelle Bibliothèque en tant que « panacée » à toutes vos suggestions.

Même s'il est vrai que cette Bibliothèque moderne, spacieuse, éclairée (dans tous les sens du terme!) et multifonctionnelle résoudra effectivement beaucoup des problèmes que vous nous avez signalés au cours des dernières années, on a bien hâte de voir ce que vous allez encore trouver à nous dire, après ça!

Et, pour notre part, on brûle déjà du désir de vous répondre autre chose que « rassurez-vous, le problème sera réglé quand nous serons dans notre nouvelle Bibliothèque ».

André Maltais

 

Valid XHTML 1.0!



Cet article est diffusé par la Bibliothèque de l'École Polytechnique de Montréal.

Issn  


© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011