ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 52 , octobre 2011  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Sondage
Au revoir, Minh-Thu Nguyen
Entrevue avec V-Smart
De la Coca aux caresses
Pour ne plus traiter les mêmes livres chacun chez soi
Des noms qui en disent long (3)
Tout le monde en ligne
Les revues sortiront-elles du catalogue?
chroniques
Nouvelles
Des fils qui ReSStent
L'heure du « compte » : le progrès dans la continuité en 2011-2012
Échos de la boîte à suggestions
Le Bleu a toujours la cote
La Bibliothèque c'est aussi...

 

Nouvelles

Des changements ont été apportés chez SFX, SciFinder et ProQuest, la référence fait une cure minceur et un guide sur BibTex est maintenant disponible.

SFX opère à votre insu

Qu'est-ce que SFX? C'est un terme que vous ne rencontrez pas normalement dans vos interactions avec la Bibliothèque. Malgré cela, vous avez probablement utilisé SFX sans le savoir si vous avez déjà cliqué sur sfx  lors d'une recherche dans une banque de données. SFX, qui opère à votre insu en arrière-scène, est un résolveur de liens qui facilite la connexion entre des systèmes disparates tels les banques de données, les articles de revues savantes et les services comme le prêt entre bibliothèques.

La Bibliothèque a implanté la version 3 de SFX en 2005. La version 4 a été installée au printemps 2011 et son activation, en mai dernier, s'est très bien déroulée. Puisque les deux versions sont identiques, du moins dans l'apparence des écrans présentés, les usagers n'ont pas été avisés du changement.

Les améliorations apportées dans la version 4 consistent en une gestion améliorée des données et une performance plus rapide du système. Nous avons profité de l'arrivée de cette version pour l'héberger sur les serveurs du fournisseur alors que la version 3 du logiciel SFX était installée sur les serveurs de Poly. Des économies appréciables en temps et en équipement découleront de ce changement.

Marc Hiller

ProQuest s'habille mieux

Depuis la mi-juillet, les usagers sont redirigés vers une nouvelle interface des banques de données de ProQuest. En effet, à la suite d'une analyse poussée des besoins des usagers, l'ancienne interface a subi une refonte majeure.

On notera en particulier l'utilisation de « facettes » qui permettent de préciser la date, la langue, le pays de publication, etc. Elles ont été ajoutées afin d'aider les usagers à cibler de façon très précise les documents recherchés.

Les usagers ayant des alertes dans les banques ProQuest (ex. : Dissertations and Theses, ABI/Inform, entre autres) sont invités à ouvrir un compte personnalisé dans la nouvelle interface. Il vous suffit de cliquer sur « Mon compte ». Un onglet « Import my research » vous permettra alors de récupérer les alertes sauvegardées sur la plateforme précédente.

Marc Hiller

SciFinder Scholar change de style

Depuis le 13 juin dernier, l'accès à SciFinder Scholar au moyen d'un logiciel client n'est plus offert. Par conséquent, les utilisateurs de cette importante banque de données bibliographiques internationale en chimie doivent désormais utiliser sa nouvelle interface Web et désinstaller le logiciel installé sur leur poste.

En plus de son nouveau style, SciFinder Scholar met à la disposition des chercheurs quelques fonctionnalités novatrices qui leur permettront d'améliorer à la fois l'accès à la ressource et leur expérience de recherche. Parmi celles-ci, mentionnons le SciFinder Mobile, une application qui, comme son nom l'indique, donne accès à cette banque de données à partir de téléphones intelligents, et SciPlanner, un outil développé pour permettre d'organiser, de visualiser et de gérer les résultats de recherche d'une manière différente. La possibilité de trier les résultats par nombre de références citées constitue également une amélioration intéressante. Pour en savoir plus sur les nouvelles fonctionnalités de SciFinder Scholar, on peut consulter cette page.

Geneviève Gamache-Vaillancourt

À l'inutilisé nul n'est tenu

La collection de référence a subi une cure minceur en 2010-2011. Au cours des dernières années, la plupart des ouvrages de référence ont été acquis en version électronique. La partie imprimée de la collection était devenue pratiquement inutilisée, recouverte d'une épaisse couche de poussière. De plus, elle occupait des espaces importants qui ont depuis été réaménagés afin de donner plus de place aux utilisateurs des postes informatiques.

Rassurez-vous : les usagers ne sortent pas perdants de cette opération d'élagage. La collection électronique que nous leur offrons est beaucoup plus considérable que la collection imprimée. De plus, elle est accessible à toute heure du jour ou de la nuit, de l'École ou de la maison. Enfin, certains ouvrages imprimés « classiques » ont été conservés, soit dans la section de référence, soit dans la section générale (pour les éditions plus anciennes).

Marc Hiller

Du latex à la bibliothèque

Depuis quelques mois, un guide sur BibTeX à l'intention de la communauté polytechnicienne a vu le jour. Pour ceux qui ne le savent pas encore, BibTeX est un programme et un format de fichier spécialisé dans la réalisation des bibliographies.

Ce guide explique comment utiliser BibTex avec LaTeX, un logiciel de traitement de texte fortement recommandé pour la production de documents scientifiques d'envergure (articles, thèses, livres, etc.) ayant un contenu complexe (formules mathématiques, équations, graphiques, grosses bibliographies, etc.), pour la rédaction des références bibliographiques.

Les novices qui souhaitent se familiariser avec le format structuré de BibTeX ou la création et la saisie d'un fichier .bib, tout comme les utilisateurs plus expérimentés qui veulent comprendre la manière dont les citations sont insérées et la compilation d'un document original LaTeX, y trouveront réponse à leurs questions.

De plus, ceux qui emploient des logiciels de gestion bibliographique comme EndNote et JabRef peuvent se référer au guide lorsqu'ils ont à échanger des données bibliographiques avec BibTeX.

Irina Gherasim

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!