ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 52 , octobre 2011  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Sondage
Au revoir, Minh-Thu Nguyen
Entrevue avec V-Smart
De la Coca aux caresses
Pour ne plus traiter les mêmes livres chacun chez soi
Des noms qui en disent long (3)
Tout le monde en ligne
Les revues sortiront-elles du catalogue?
chroniques
Nouvelles
Des fils qui ReSStent
L'heure du « compte » : le progrès dans la continuité en 2011-2012
Échos de la boîte à suggestions
Le Bleu a toujours la cote
La Bibliothèque c'est aussi...

 

De la Coca aux caresses

En 2011, le comité du catalogue (Coca) reçoit un nouveau mandat et se dote d'un nouveau nom.

Le Comité du catalogue de la Bibliothèque (Coca) existe depuis 1985. Il réunit des membres des équipes des Services techniques (les personnes qui décrivent les documents dans le catalogue selon une norme bibliographique), des Services de référence (les personnes qui utilisent le catalogue pour répondre aux questions des usagers) et des systèmes informatisés (les personnes qui gèrent la base de données du catalogue et ses différents modules – prêt, catalogage, interface usagers). 

Jusqu'à tout récemment, ce comité a eu pour principal objectif d'étudier les problèmes rencontrés au moment de la production et de l'utilisation de la base de données (catalogue), et faisait des recommandations d'améliorations sur le traitement, les affichages à l'écran, les impressions et les sous-produits du catalogue, telles les listes d'acquisitions récentes.

C'est ainsi que, au fil des ans, le Coca s'est attaqué à certains problèmes qui surviennent inévitablement, au carrefour de l'informatique, de l'ergonomie et de la bibliothéconomie, à l'utilisation du catalogue.

En 2010-2011, à la demande de la nouvelle direction de la Bibliothèque, le comité a réexaminé son mandat. Alimentée par les changements rapides qui surviennent dans le monde de l'édition [1], les interrogations sur le rôle des normes de description bibliographique [2] et les habitudes en évolution des usagers, cette réflexion arrivait à point nommé.

Le nouveau mandat s'élargit pour inclure, désormais, une notion plus générale « d'accès » aux ressources documentaires où qu'elles soient, c'est-à-dire même au-delà du catalogue, pour pouvoir observer, par exemple, ce qui se passe sur le site Web de la Bibliothèque ou dans l'environnement numérique d'apprentissage de l'École, sur la plateforme Moodle. Il ajoute aussi une composante de veille sur les besoins des usagers.

La composition du comité pourra varier selon les points abordés, les ordres du jour étant envoyés à l'avance à tout le personnel de la Bibliothèque. Ainsi, les personnes concernées par les sujets prévus pourront se présenter pour apporter leur point de vue. Il n'est pas exclu d'inviter la communauté de Polytechnique à participer.

Mais laissons parler le nouveau mandat, approuvé en mai 2011 :

« Le Comité d'accès aux ressources documentaires joue un rôle de concertation et de soutien en matière d'accès aux ressources documentaires sélectionnées par la Bibliothèque.

« Son champ d'action est l'ensemble des ressources documentaires répertoriées par la Bibliothèque, qu'elles soient accessibles par le catalogue et ses sous-produits, le site Web de la Bibliothèque ou d'autres outils de recherche (ex. : outil de métarecherche, catalogue collectif, etc.). Le Comité d'accès aux ressources est consultatif.

« Ses responsabilités :

  • Faciliter l'adéquation entre les différents lieux de répertoriage et les besoins actuels et futurs des utilisateurs.
  • Maintenir un « volet réflexion » alimenté par une veille dans le domaine des habitudes de recherche des utilisateurs et de l'offre d'outils et services documentaires.
  • Étudier les problèmes rencontrés lors de la production et de l'utilisation du catalogue, et ce, à tous les niveaux : traitement, systèmes informatisés, repérage, interface avec l'usager, affichage à l'écran, impressions, etc.
  • Jouer un rôle proactif dans son champ d'action auprès des utilisateurs et du personnel de la Bibliothèque, en utilisant divers moyens (ex. : sondages, tests d'utilisabilité, etc.).
  • Suggérer de meilleurs accès aux ressources répertoriées par la Bibliothèque ainsi qu'aux outils et services documentaires qu'elle conçoit ou utilise. »

Pour la petite histoire, le comité a même poussé le souci du renouvellement jusqu'à changer son nom. Fidèle à la grande tradition des acronymes universitaires, le CARESS, le Comité d'accès aux ressources documentaires, est né!

Marie-Hélène Dupuis

[1] Agence France-Presse. Amazon vend plus de livres électroniques que de livres imprimésTechnaute.cyberpresse.ca, 19 mai 2011. Disponible : http ://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/internet/201105/19/01-4401039-amazon-vend-plus-de-livres-electroniques-que-de-livres-imprimes.php [Consulté le 3 juin 2011].

[2] Kelley, Michael. Library of Congress may begin transitioning away from MARC. Library Journal, 26 mai 2011. Disponible : http://www.libraryjournal.com/lj/home/890784-264/library_of_congress_may_begin.html.csp  [Consulté le 3 juin 2011].

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!