Carrefour de l'actualité

Chaires de recherche du Canada : attribution de chaires à la professeure Morency et au professeur Cheng et renouvellement de la chaire de la professeure Boffito

2 juin 2022 - Source : NOUVELLES

Catherine Morency, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines, Daria Camilla Boffito, professeure agrégée au Département de génie chimique, et Jinghui Cheng, professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel, obtiennent le soutien du Programme des chaires de recherche du Canada pour la réalisation de mandats de recherche.

chaires de recherche_2022
De gauche à droite : Catherine Morency, Daria Camilla Boffito et Jinghui Cheng


Le gouvernement du Canada, par l’entremise du ministère de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, annonce un appui totalisant 2,5 millions de dollars à la chaire de recherche de niveau 1 dirigée par la professeure Morency et aux chaires de recherche de niveau 2 dirigées par la professeure Boffito et par le professeur Cheng.

Les chaires de recherche du Canada de niveau 1 sont détenues par des chercheuses et des chercheurs d'exception qui sont reconnus par leurs pairs comme des chefs de file mondiaux dans leur domaine. Elles bénéficient d'un financement annuel de 200 000 dollars pendant sept ans et sont renouvelables.

Les chaires de recherche du Canada de niveau 2 sont détenues par de nouvelles chercheuses et de nouveaux chercheurs exceptionnels qui sont reconnus par leurs pairs comme étant susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine. Ces chaires bénéficient d'un financement annuel de 100 000 dollars pendant cinq ans et sont renouvelables une fois.

Au total, le gouvernement fédéral contribue près de 102 millions de dollars pour 119 titulaires de chaires de recherche du Canada nouvelles ou renouvelées qui sont en activité dans 35 établissements. Par l’entremise du Fonds des leaders John-R.-Evans, la Fondation canadienne pour l’innovation, qui est partenaire du Programme des chaires de recherche du Canada, investit plus de 1,7 million de dollars dans neuf chaires de recherche du Canada réparties dans huit établissements.

« Notre gouvernement reconnaît que les investissements dans d’excellentes chercheures et excellents chercheurs et scientifiques permettront de réaliser des percées qui feront progresser notre société et profiteront à toutes et à tous. Le Programme des chaires de recherche du Canada offre une occasion unique de repousser les limites et de faire des découvertes de pointe entraînant des répercussions durables dans les domaines de la santé, de l’environnement, des sciences naturelles et des sciences humaines » déclare l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

« Le Programme des chaires de recherche du Canada est une pierre angulaire de l’excellence en recherche au Canada. À chaque cycle, nous voyons des chercheures et chercheurs émergents et expérimentés qui représentent l’étendue et la profondeur de la diversité au Canada et qui sont déterminés à faire avancer leurs idées, à trouver des solutions à certains des problèmes les plus difficiles du monde et à faire entendre leurs voix sur la scène mondiale pour façonner un meilleur avenir pour les générations à venir. Félicitations pour vos réalisations en matière de recherche et nous attendons avec impatience vos prochains succès » déclare Ted Hewitt, président du Conseil de recherches en sciences humaines.

« La Fondation canadienne pour l’innovation est fière de soutenir le Programme des chaires de recherche du Canada. Il s’agit d’un effort conjoint qui participe à attirer et à maintenir en poste des chercheures et chercheurs parmi les plus prometteurs et les plus accomplis. Grâce à nos contributions, les établissements acquièrent les installations et les équipements de pointe, lesquels sont la clé du recrutement de personnes au talent extraordinaire qui peuvent ainsi innover dans tous les domaines » déclare Roseann O’Reilly Runte, présidente-directrice générale, Fondation canadienne pour l’innovation.

Voici une description des chaires de recherche créées et celle renouvelée à Polytechnique :


Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en mobilité des personnes

Titulaire : Catherine Morency, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines

La chaire de recherche du Canada dirigée par la professeure Morency vise à modéliser les comportements individuels de mobilité et leur évolution à travers le temps et l’espace, notamment à mieux comprendre et quantifier le rôle de chaque mode de transport dans la mobilité quotidienne et hebdomadaire, incluant les modes classiques (véhicule privé, transport en commun), les modes actifs (vélo, marche) et les modes partagés (autopartage, covoiturage, vélopartage, micromobilité).

La chaire s’appuie sur une valorisation innovante et intégrée de différents ensembles de données provenant à la fois d'enquêtes et de systèmes administratifs, offrant par conséquent des démonstrations inédites de fusion et valorisation de données spatio-temporelles à forme et portée diverses. Différentes approches de modélisation seront expérimentées, notamment les modèles de causalité, les modèles de séries temporelles avec composante spatiale, les approches multiniveaux ainsi que les techniques d'apprentissage machine adaptées aux séries temporelles.

Les travaux menés par la chaire permettront premièrement de mettre en lumière les facteurs dictant l'évolution des différents systèmes d'activités, notamment en lien avec la pandémie de COVID-19, et les usages des différents systèmes de transport et mobilité en découlant. Ils permettront ensuite de comprendre les relations de complémentarité et compétitivité entre les différents modes de transport, tant d'un point de vue de l'offre que de la demande.

La chaire offrira par ailleurs des perspectives quant aux impacts de différents scénarios de transformation des systèmes d'activités (virtualisation de certaines activités comme le travail, le magasinage, les études, les loisirs) sur la mobilité ainsi que de transformation dans la structure des réseaux et de l'allocation des espaces publics (partage de la rue). L'approche par chaîne de causalité permettra de mettre en lumière les impacts des comportements actuels et plausibles d'activités et mobilité sur les trois sphères du développement durable, notamment les impacts sociaux (impacts sur la santé, équité d'accès aux opportunités et du partage de la rue), environnementaux (GES et consommation des ressources collectives) et économiques (coûts de transport pour les ménages et la collectivité).


Chaire de recherche du Canada de niveau 2 en électrification des procédés intensifiés et catalyse (EPIC)

Titulaire : Daria Camilla Boffito, professeure agrégée au Département de génie chimique

La maitrise de notre avenir énergétique passe par celle de la transformation de la biomasse en énergie. La biomasse, ressource abondante et renouvelable, est toutefois un substrat composé de molécules hétérogènes qui ne se prête pas facilement à la transformation chimique.

La chaire de recherche du Canada dirigée par la professeure Boffito favorise une approche multidisciplinaire innovante, basée sur l’intensification des procédés (IP), pour augmenter l’efficacité des processus de transformation chimique de la biomasse.

L'objectif de la chaire est de maximiser la productivité des procédés tout en minimisant la taille et les besoins énergétiques de l'industrie chimique, en appliquant des sources d'énergie alternatives telles que les ultrasons et d’autres réacteurs innovants comme ceux qui tournent à très haute vitesse. Le principal avantage attendu est la réduction des émissions de gaz à effet de serre en réduisant le délai de mise sur le marché des technologies basées sur la biomasse. La chaire fusionne l'écart technologique entre la catalyse hétérogène et l'intensification des procèdes en trouvant et en exploitant des synergies qui réduisent les besoins énergétiques des procèdes transformant la biomasse.

Les effets synergiques de la catalyse et des méthodes d'intensification énergétique ont été peu explorés jusqu'à présent. Dans le cadre de ce second mandat, une particularité des travaux menés par la professeure Boffito est d’appliquer, pour la première fois, l'analyse de l'échelle de temps aux processus intensifiés afin de quantifier le temps caractéristique et le flux énergétique (densité et efficacité) de chaque phénomène de transport par rapport aux autres, fournissant ainsi de nouvelles métriques pour l'IP et développant de nouveaux indicateurs d'IP. Dans une approche holistique, une analyse du cycle de vie et des coûts ainsi qu'une analyse technico-économique sont réalisées.

À terme, l’intensification des procédés permettra la réduction de la taille des usines chimiques et la diminution des stocks de matériaux ainsi que des volumes de déchets. Elle permettra également de réduire les coûts d’exploitation et les investissements nécessaires à ces usines.


Chaire de recherche du Canada de niveau 2 en conception de l’expérience utilisateur pour les systèmes pilotés par les données

Titulaire : Jinghui Cheng, professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel

Les systèmes logiciels pilotés par les données, tels que les applications de recommandation de musique et de vidéo, les systèmes d'assistance vocale, les outils d'aide à la décision et les systèmes cyberphysiques intelligents (par exemple, les drones), ont connu une croissance importante au cours des dernières années. Bien que la technologie qui sous-tend ces systèmes soit de plus en plus puissante, les systèmes actuels axés sur les données souffrent d'une crise de l'innovation en matière de conception de l'expérience utilisateur (UX), ce qui limite leur capacité à améliorer véritablement la vie des gens et à répondre à des besoins pratiques.

L'objectif global de cette chaire de recherche est d'étudier, de créer et d'évaluer un nouvel ensemble de techniques et d'outils d'aide à la conception de l'interface utilisateur qui exploitent la puissance des systèmes intelligents basés sur les données pour aider leurs utilisateurs finaux. Ces techniques et outils faciliteront le processus collaboratif et créatif de conception UX et aideront les praticiens du logiciel à créer des systèmes pilotés par les données plus utilisables et innovants.

Pour y parvenir, les travaux menés par le professeur Jinghui Cheng se concentreront sur l'identification, la modélisation, la détection et l'utilisation de modèles de conception UX orientés vers la mécanique. En s'appuyant sur ces modèles, des outils d'aide à la créativité seront étudiés pour aider les concepteurs d'interfaces utilisateur à organiser et à récupérer les artefacts de conception (par exemple, des croquis, des maquettes et des scénarimages (storyboards en anglais)). En outre, les outils qui utilisent ces modèles de conception seront également étudiés pour la collaboration synchrone et asynchrone en matière de conception entre diverses parties prenantes multidisciplinaires (par exemple, les concepteurs, les développeurs, les scientifiques des données et les utilisateurs finaux). Ces efforts s'inscrivent dans une perspective centrée sur l'humain, impliquant les concepteurs et conceptrices et les autres acteurs et actrices du logiciel tout au long du processus de proposition, de création et d'évaluation des techniques et des outils.

Grâce à l'exploration innovante des modèles de conception UX axés sur la mécanique, des techniques de soutien à la créativité dynamique et des outils de conception de collaboration interdisciplinaire pour les systèmes axés sur les données, ce programme de recherche apportera des contributions révolutionnaires pour faire progresser la recherche sur la conception UX. En raison de l'approche centrée sur l'homme, les résultats de la recherche peuvent facilement être transférés à la pratique pour soutenir la conception UX des systèmes axés sur les données.

Félicitations aux professeures Morency et Boffito et au professeur Cheng!

En savoir plus

Fiche d’expertise de la professeure Catherine Morency
Fiche d’expertise de la professeure Daria Camilla Boffito
Fiche d’expertise du professeur Jinghui Cheng
Site du Département des génies civil, géologique et des mines
Site du Département de génie chimique
Site du Département de génie informatique et génie logiciel
Site du Programme des chaires de recherche du Canada
Site du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Site du Conseil de recherches en sciences humaines
Consulter le communiqué du ministère de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

À lire aussi

14 juillet 2020
NOUVELLES

Le FeCralloy : un vieil alliage rempli de promesses

23 mars 2022
NOUVELLES

Des articles des professeures Boffito et Merle de Polytechnique illustrent la variété de la recherche en génie chimique