Département de génie physique

Actualités

Actualités

Séminaires du département de génie physique

Le prochain séminaire du département se donnera le 11 septembre à 11h00, au pavillon Joseph-Armand Bombardier, salle 1035.

Il sera donné par Ewa Goldys, Macquarie University, Sydney 2109 NSW Australia

Il s'intitule : « Fluorescence bioimaging and sensing ».

Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette page.

Le prochain séminaire du département se donnera le 11 septembre à 11h00, au pavillon Joseph-Armand Bombardier, salle 1035.

Il sera donné par Ewa Goldys, Macquarie University, Sydney 2109 NSW Australia

Il s'intitule : « Fluorescence bioimaging and sensing ».

Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette page.

La 4e édition du Journal de génie physique est maintenant disponible

La 4e édition du Journal de génie physique est maitenant disponible. Cette édition discutera des faisceaux d'Airy, de tomographie photoacoustique et du marquage de photons par ultrasons. Bonne lecture!

 

La 4e édition du Journal de génie physique est maitenant disponible. Cette édition discutera des faisceaux d'Airy, de tomographie photoacoustique et du marquage de photons par ultrasons. Bonne lecture!

Le professeur Alberto Teyssedou nommé membre du Groupe d'évaluation en génie mécanique du CRSNG

Alberto Teyssedou

Le 7 septembre 2010, M. Alberto Teyssedou, professeur titulaire au département de génie physique, a été nommé membre du Groupe d'évaluation en génie mécanique du Conseil de Recherche en Sciences Naturelles et en Génie du Canada pour une période de trois ans. Ce comité a pour mandat d'évaluer les demandes de subvention à la découverte et d'appareillage dans différents domaines du génie mécanique tels que mécanique du bâtiment, mécanique de fluides, transfert thermique, interactions fluides-structures, énergétique ainsi que génie nucléaire. Les membres de ce groupe devront se réunir chaque mois de février lors de la session de compétition.

Toutes nos félicitations à M. Teyssedou pour cette nomination!

Nomination du professeur Alberto Teyssedou en tant que membre du Groupe d'évaluation en génie mécanique du CRSNG ayant pour mandat l'évaluation des demandes de subvention à la découverte et d'appareillage dans différents domaines du génie mécanique.

Madame Laure Lizon-A-Lugrin, étudiante à l'Institut de génie nucléaire, remporte le prix du « meilleur article présenté par un jeune auteur » à la conférence « Nuclear Energy for New Europe 2010 »

Madame Laure Lizon-A-Lugrin, une étudiante à la maîtrise en génie énergétique sous la direction du professeur Alberto Teyssedou du département de génie physique et sous la codirection du professeur Igor Pioro de l'University of Ontario Institute of Technology, remporte le prix du « meilleur article présenté par un jeune auteur » à la conférence « Nuclear Energy for New Europe 2010 » qui s'est tenue à Portoroz en Slovénie du 6 au 9 septembre 2010.

L'article intitulé « Appropriate Thermodynamic Cycles to be Used in Future Pressure-Channel Supercritical Water-Cooled Nuclear Power Plants » et rédigé en collaboration avec son directeur et codirecteur de recherche a été choisi pour être publié dans la prestigieuse revue « Nuclear Engineering and Design ». De plus, Laure a reçu une bourse de 400 euros.

Nos plus sincères félicitations à Laure pour ses accomplissements !

Madame Laure Lizon-A-Lugrin remporte le prix du « meilleur article présenté par un jeune auteur » à la conférence « Nuclear Energy for New Europe 2010 »

Madame Geneviève Harrisson, étudiante à l'Institut de génie nucléaire, reçoit la bourse de recherche au doctorat offerte en 2010 par la Société Nucléaire Canadienne

En mai dernier, Madame Geneviève Harrisson reçoit la bourse de recherche au doctorat offerte en 2010 par la Société Nucléaire Canadienne.

Voir notice2010CNS-Scholarships-grad.

Geneviève a complété ses études de baccalauréat en génie physique à l’École Polytechnique. Elle réalise présentement son projet de doctorat à l’IGN sous la direction du professeur Guy Marleau.

En mai dernier, Madame Geneviève Harrisson reçoit la bourse de recherche au doctorat offerte en 2010 par la Société Nucléaire Canadienne.

Offre de stages et de projets aux étudiants du baccalauréat

Le 14 janvier 2010, les professeurs du Département de génie physique ont présenté un montage sur les stages et les projets que les étudiants du baccalauréat peuvent effectuer dans leurs laboratoires de recherche. AFIN DE VOUS AIDER À PRENDRE UNE DÉCISION, VOICI LE MONTAGE QUI A ÉTÉ PRÉSENTÉ.

Le 14 janvier 2010, les professeurs du Département de génie physique ont présenté un montage sur les stages et les projets que les étudiants du baccalauréat peuvent effectuer dans leurs laboratoires de recherche.

Un de nos gradués accède à un poste de directeur chez OPTECH

Maroun Massabki, nouvellement nommé directeur au développement des affaires chez OPTECH, est un gradué en génie physique de l’École Polytechnique de Montréal où il a également fait sa maîtrise. Pour en apprendre plus sur la carrière de Maroun, consultez le site web d’OPTECH :
(http://cctt-optech.ca/index.php/fr/component/content/article/25-communiques/35-nouveau-directeur.html)

Un de nos gradués, Maroun Massabki, vient d'être nommé directeur au développement des affaires chez OPTECH.

Concours Excelle science 2009 : deux étudiantes de génie physique honorées

8 mai 2009 - Pour favoriser la diversification des choix de carrière des jeunes filles, le concours provincial Chapeau les filles! et son volet universitaire Excelle science récompensent chaque année des femmes qui déploient détermination et persévérance pour s'épanouir dans des domaines d'études et de carrière à prédominance masculine, dont le génie. Cette année, deux étudiantes du baccalauréat en génie physique sont au nombre des lauréates! Elles ont été honorées le 4 mai dernier lors de la remise des prix nationaux qui se tenait au Monument-National, à Montréal.

Bouchra Ouatik a reçu le Grand prix d'une valeur de 5 000 $, tandis que Catherine Cadieux s'est vue remettre le prix Stage dans un laboratoire universitaire.

-
Les lauréates Excelle Science de l'École Polytechnique de Montréal.
De g. à d. première rangée  Catherine Cadieux, Amélie Verville,
Isabelle Vallières-Riendeau, Marie-Christine Vanier.
Deuxième rangée : Laurence Lebel, Amélie Dagenais et Bouchra Ouatik.

Soulignons que la Chaire Marianne-Mareschal de l'École Polytechnique de Montréal a offert cette année encore, de concert avec la Chaire CRSNG/Industrielle-Alliance pour les femmes en sciences et génie au Québec, le prix Stage dans un laboratoire universitaire. La professeure Nathalie de Marcellis-Warin était présente pour remettre le prix.

-
De g. à d. : Mme Marie-Ève Myrand, Chaire CRSNG/Industrielle-Alliance,
et Mme Nathalie de Marcellis-Warin, Chaire Marianne-Mareschal de l'École Polytechnique de Montréal,
remettent le prix Stage dans un laboratoire universitaire à Catherine Cadieux.

Le directeur général de Polytechnique, Christophe Guy, était également présent.
Il a remis au nom de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec
un prix Excelle Science à Mathilde Jean-St-Laurent (Université Laval).


PROFIL DES LAURÉATES DE GÉNIE PHYSIQUE

Catherine Cadieux
Prix Stage dans un laboratoire universitaire de la Chaire CRSNG/Industrielle-Alliance pour les femmes en sciences et génie au Québec et la Chaire Marianne-Mareschal

-Des carrières nécessitant une intelligence exceptionnelle et un labeur acharné. Voici comment les ‎enseignants présentaient les professions scientifiques lorsque Catherine Cadieux était au ‎secondaire. Si elle les avait écoutés, elle ne serait pas devenue l'étudiante en génie physique ‎passionnée qu'elle est aujourd'hui. ‎

Pour Catherine, le manque de confiance en leur potentiel est la principale cause de la sous-‎représentation des femmes en sciences. Un bon moyen d'y remédier, suggère-t-elle, serait de ‎rendre les cours de sciences obligatoires pour tous au secondaire. « Cela donnerait à tout le ‎monde l'occasion de continuer dans cette voie et de se bâtir une confiance face à la science. » ‎Pour sa part, c'est au collège Dawson  -  où elle a pris l'audacieuse décision d'étudier en anglais ‎et dans un programme scientifique enrichi  -  que la future ingénieure a développé son intérêt ‎pour l'ingénierie. ‎

‎« Chaque semaine, un chercheur universitaire venait nous présenter ses découvertes, raconte-t-‎elle. C'est ainsi que j'ai constaté que la recherche n'était pas un travail isolé, avec de rares succès. ‎On y trouve plutôt une communauté conviviale où les petites découvertes de chacun permettent ‎de faire avancer la science. » Le prix qu'elle remporte aujourd'hui va lui permettre de réaliser l'un ‎de ses rêves les plus chers : faire un stage en laboratoire dès la fin de sa première année ‎universitaire. ‎

Si elle souhaite qu'on en finisse avec l'image surhumaine des scientifiques, ce petit bout de ‎femme n'en impose pas moins le respect. Gardienne des Carabins de l'Université de Montréal, ‎elle cumule 27 heures de cours par semaine et 25 de soccer  -  décrochant d'excellents résultats ‎scolaires et la troisième place au Championnat universitaire canadien. C'est ce qui s'appelle ‎toucher au but!‎

Bouchra Ouatik
Prix du ministère du Développement économique, de l'innovation et de l'exportation

-Amusante, la science? Pour Bouchra Ouatik, cela a toujours été le cas. Animée depuis l'enfance par la passion de décoder le monde et le fonctionnement des choses, elle a toujours pris plaisir à réaliser ses propres expériences. Une curiosité innée qu'elle a pu alimenter pendant ses études primaires à l'école à vocation scientifique Fernand-Séguin de Montréal. Aujourd'hui étudiante en génie physique, elle n'a rien perdu de son appétit d'apprendre. Au contraire! « Ce programme répond à mon désir de comprendre la nature dans son aspect le plus fondamental, dit-elle. Il me permet aussi de participer au développement de technologies pouvant remédier aux problèmes actuels de la société. »

Oubliez le cliché du physicien reclus dans son laboratoire : Bouchra n'est pas du style à s'enfermer. Impliquée dans une foule de projets  -  tant au sein d'Ingénieurs sans frontières que de l'association étudiante - elle trouve aussi le temps de nourrir sa fibre artistique en jouant de la trompette jazz et de cultiver son corps en pratiquant des arts martiaux. Des activités traditionnellement masculines où elle a su faire sa place - être la cadette de deux frères lui ayant donné une excellente formation maison. Si elle déplore qu'encore trop peu de jeunes filles se dirigent vers le génie et la physique, Bouchra n'en est pas moins optimiste. « D'année en année, l'écart entre les sexes diminue au cégep et à l'université, observe-t-elle. De plus en plus de femmes scientifiques se font connaître du public et contribuent à changer l'image de leurs carrières. » Bouchra est déjà de celles-là!

Le département tient à féliciter ses lauréates.

Pour voir le communiqué de presse intégral, cliquez ici.

8 mai 2009 - Deux étudiantes du baccalauréat en génie physique sont au nombre des lauréates du Concours Excelle Science! Bouchra Ouatik a reçu le Grand prix d'une valeur de 5 000 $, tandis que Catherine Cadieux s'est vue remettre le prix Stage dans un laboratoire universitaire.

Louis-Philippe Carignan reçoit la bourse d'études supérieures du Canada Vanier

9 juin 2009 - Louis-Philippe Carignan, étudiant au doctorat en génie physique, fait partie des 166 premiers boursiers du Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier.

-Cette distinction, la plus prestigieuse bourse de doctorat du pays, lui a été décernée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) pour l'exceptionnelle qualité de son projet de recherche. Intitulé Développement de métamatériaux magnétiques à base de nanofils ferromagnétiques pour les technologies hyperfréquences, ce projet de doctorat est mené sous la direction du Pr David Ménard, au Département de génie physique, et du Pr Christophe Caloz, au Département de génie électrique.

Lancé en 2008 par le gouvernement du Canada, le Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier a été conçu pour recruter et garder au pays des étudiants de doctorat de calibre mondial dont les réussites universitaires dans le domaine des sciences humaines, des sciences naturelles, du génie et des sciences de la santé sont exceptionnelles et dont les compétences en leadership sont éprouvées. Les boursiers recevront un montant de 50 000 $ par année pour une durée pouvant atteindre trois ans.

Les candidatures soumises dans le cadre du Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier ont été examinées par des comités multidisciplinaires d'évaluation par les pairs et par un comité de sélection composés d'experts canadiens et étrangers.

Toutes nos félicitations à M. Carignan!

 

9 juin 2009 - Louis-Philippe Carignan, étudiant au doctorat en génie physique, fait partie des 166 premiers boursiers du Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier.

Bouchra Ouatik, récipiendaire d'une bourse de la fondation commémorative du génie canadien

Bouchra Ouatik, étudiante de quatrième année en génie physique à l'École Polytechnique, s'est vue décernée une bourse de la fondation commémorative du génie canadien d'une valeur de 5000$ et est maintenant considérée comme une des 5 meilleures étudiantes en génie au baccalauréat du Canada. Toutes nos félicitations!

Pour voir le communiqué de presse intégral, cliquez ici.

Bouchra Ouatik, étudiante de quatrième année en génie physique à l'École Polytechnique, s'est vue décernée une bourse de la fondation commémorative du génie canadien d'une valeur de 5000$ et est maintenant considérée comme une des 5 meilleures étudiantes en génie au baccalauréat du Canada.

Comités et organigramme du département

Voici la liste de nos comités pour l'année 2009/2010.

Voici l'organigramme du département de génie physique pour l'année 2009/2010.

 

Félicitations à nos étudiants du projet OSA

La section étudiante de l’OSA à Poly a gagné à Rochester (NY) le « 2006 Student Chapter Excellence Award » pour la meilleure section étudiante. Les juges étaient très impressionnés de leurs réalisations et étaient unanimes pour leur accorder ce prix. Il y a une centaine de sections étudiantes de l’OSA réparties dans 21 pays.

 

Annonce importante aux étudiants de première année

Les étudiants de première année doivent choisir entre deux versions du cours "Matériaux" :
méthode magistrale (en classe) ou méthode individualisée.

Voici un document pour vous aider à faire ce choix.

résumé nouvelle

Cinq étudiants de génie physique sont invités à l'Université de Tokyo

Cinq étudiants du département de génie physique sont invités par l'Institute of Industrial Science de l'Université de Tokyo à représenter le Canada à l'école d'automne de l'Université de Tokyo.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette page web .

résumé nouvelle

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions