Répertoire des expertises
Retour aux résultats de recherche
Chaire industrielle Safran de traitements acoustiques passifs plurifonctionnels pour structures composites de turboréacteurs (TAPPIS)
Chaire industrielle

Tél. : (514) 340-4711 poste 4591 Local : A-103.3 Pavillon principal

Description des domaines de recherche

La Chaire vise à proposer des matériaux multifonctionnels avancés destinés à absorber et à dissiper le bruit produit par les moteurs d’avion.

Personnel de recherche

Professeurs / chercheurs (1)

Sources de financement externes

  • Safran
  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)
  • MËKANIC
  • Centre de développement des composites du Québec (CDCQ)

Nouvelle(s) concernant Chaire industrielle Safran de traitements acoustiques passifs plurifonctionnels pour structures composites de turboréacteurs (TAPPIS)

MAGAZINE POLY | 3 juin 2019
Pièges à vibrations | Lire
MAGAZINE POLY | 2 juin 2019
Rétrospective sur une collaboration d’exception | Lire
MAGAZINE POLY | 2 juin 2019
Partenariat Polytechnique Montréal-Safran : un moteur d’innovation technologique pour l’aérospatiale | Lire
NOUVELLES | 24 avril 2019
Aérospatiale : Safran mise sur l’expertise de Polytechnique Montréal | Lire

Revue de presse concernant Chaire industrielle Safran de traitements acoustiques passifs plurifonctionnels pour structures composites de turboréacteurs (TAPPIS)

9 janvier 2020, Affaires Universitaires, L'écart entre les sexes en génie: aller au-delà des chiffres Le programme Folie technique de l'école de génie Polytechnique Montréal permet depuis 28 ans à 20 000 enfants par année de participer à diverses activités, dont un camp d'été. Retour d'Annie Ross, professeure titulaire au Département de génie mécanique.
18 novembre 2019, Quartier Libre!, Silence à bord Des étudiants et chercheurs de Polytechnique Montréal ont pour projet de construire de nouvelles pièces d’avions de ligne permettant de réduire leur poids, diminuer le bruit et limiter la pollution atmosphérique. « L’objectif du projet est de trouver de nouveaux matériaux pour réduire l’impact sonore, autant à l’intérieur des avions qu’à l’extérieur », explique Annie Ross, professeure titulaire au Département de génie mécanique de Polytechnique Montréal.