Carrefour de l'actualité

Stages entrepreneuriaux : Polytechnique dévoile les membres de ses premières cohortes

4 juin 2020 - Source : NOUVELLES

Le Service des stages et emplois et le Bureau de soutien à l’entrepreneuriat présentent les participantes et les participants aux parcours d'accompagnement de stages entrepreneurs et de stages « du laboratoire au marché » en génie biomédical.

Stages entrepreneuriaux à Polytechnique Montréal. (Photo : Unsplash)

(Photo : Unsplash)


Le nouveau programme de stages entrepreneuriaux de Polytechnique Montréal a pour but d’inciter les étudiantes et les étudiants à développer leur esprit entrepreneurial et à les encourager à expérimenter l’entrepreneuriat technologique par le démarrage de leur propre entreprise.

Stages entrepreneurs

Dans le cadre d’un parcours d’accompagnement, 13 étudiantes et étudiants feront progresser leurs projets entrepreneuriaux (10 projets en tout) :

  • Gabriel Dannenbaum, étudiant en génie logiciel
    Application mobile destinée aux entreprises en démarrage pour recruter de nouveaux employés
     
  • Georges-Parfait Djimefo-Kapen, étudiant en génie logiciel
    Application de reconnaissance faciale qui inclut tous les sous-groupes de la société
     
  • Antoine Doray, étudiant en génie industriel
    Solution pour faire profiter les propriétaires et les locataires d’un accès à Internet à un coût plus abordable en installant des systèmes de distribution du signal Internet dans des immeubles à logements multiples
     
  • Ilyas Addaya, étudiant en génie aérospatial
    Ali El Harda, étudiant en génie mécanique
    Mohamed Meliani, étudiant en génie mécanique
    Solution mobile de réservation et de paiement d’une place de stationnement sur rue et hors rue
     
  • Imran Ismail, diplômé en génie mécanique
    Automatisation de la caractérisation et de la reformulation de retailles de plastique
     
  • Sarah Lambert, étudiante en génie mécanique
    Création d’outils d’aide à la marche pour des enfants qui présentent un retard de développement
     
  • Massinissa Mahiou, étudiant en génie aérospatial
    Boisson vitaminée pour aider les végétaliens et les végétariens à pallier leurs carences en vitamines tout en proposant un mode de consommation durable
     
  • Nicholas Munden, étudiant en génie biomédical
    Plateforme permettant à des individus de s’enregistrer à la carte à une séance de soccer extérieur organisée par un entraîneur
     
  • Mazigh Ouanes, étudiant en génie informatique
    Mohamad Al-Sharara, étudiant en génie logiciel
    Conception d’un robot autonome désinfectant d’environnement public
     
  • Pierre-Luc Rivest, étudiant en génie aérospatial
    Montre calculatrice scientifique

Parmi ces stagiaires, une étudiante et trois étudiants ont reçu chacun une bourse de 10 000 dollars, à la suite d’une sélection par un jury :

  • Sarah Lambert a reçu une bourse de la Fondation Arbour, par l’entremise de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal, pour son projet visant à créer des outils d’aide à la marche pour des enfants qui présentent un retard de développement;
     
  • Antoine Doray a reçu une bourse de l’entreprise Fayolle, par l’entremise de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal, pour son projet portant sur l’installation de systèmes de distribution de signal Internet au sein d’immeubles à logements multiples;
     
  • Imran Ismail a reçu une bourse notamment grâce à l’appui du ministère de l’Économie et de l’Innovation, par l’entreprise du programme NovaScience, pour son projet visant l’automatisation de la caractérisation et de la reformulation de retailles de plastique;
     
  • Nicholas Munden a reçu également une bourse notamment grâce au programme NovaScience du ministère de l’Économie et de l’Innovation pour son projet de plateforme permettant à des personnes de s'enregistrer à une séance de soccer à la carte organisée par une entraîneuse ou un entraîneur.

Sarah Lambert, étudiante au baccalauréat en génie mécanique; Antoine Doray, étudiant au baccalauréat en génie industriel; Imran Ismail, diplômé au baccalauréat en génie mécanique; Nicholas Munden, étudiant au baccalauréat en génie biomédical

De gauche à droite : Sarah Lambert, étudiante au baccalauréat en génie mécanique; Antoine Doray, étudiant au baccalauréat en génie industriel; Imran Ismail, diplômé au baccalauréat en génie mécanique; Nicholas Munden, étudiant au baccalauréat en génie biomédical.


Stages « du laboratoire au marché » en génie biomédical

Dans le cadre de ce parcours d’accompagnement, dix stagiaires en génie biomédical bénéficieront d’un accompagnement sur mesure qui est adapté à un défi d’exploration du potentiel commercial de technologies qui sont issues de laboratoires.

Ces stages visent à former des professionnelles et des professionnels qui sont aptes à créer des ponts entre les technologies et le milieu clinique ainsi qu'à développer leurs compétences entrepreneuriales en testant le potentiel commercial de trois technologies mises à disposition par les spécialistes qui les encadreront.

Chaque stagiaire recevra une bourse de 8 500 dollars pour la réalisation de son stage, grâce à un appui de Polytechnique Montréal, de l’Institut TransMedTech et du Service des stages et emplois de Polytechnique.
 

  • Nesrine Rekik, Chiara Roche et Khadija Yakoubi effectuent un stage qui est basé sur DREAMLAND, une solution de jeux en réalité virtuelle qui sont conçus sur mesure dans le but de réduire la douleur et l’anxiété en milieu hospitalier.

    Cette technologie est développée par Jean-Simon Fortin, qui est docteur au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke et chef de la direction de Paperlane Therapeutics, et par David Paquin, qui est professeur titulaire à l’Unité d’enseignement et de recherche en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Nesrine Rekik, Chiara Roche et Khadija Yakoubi.

De gauche à droite : Nesrine Rekik, Chiara Roche et Khadija Yakoubi.
 

  • Khalil Abboud, Félix Glorieux et Francis Izquierdo-Bernier réalisent un stage qui est basé sur un nouveau type de biomarqueur impliquant des nanoparticules métalliques afin d’améliorer le diagnostic en cytopathologie et sur un portefeuille de technologies matérielles d’imagerie et de caractérisation des biomarqueurs.

    Ces technologies sont développées par Michel Meunier, qui est professeur titulaire et directeur du Département de génie physique et chercheur à l’Institut de génie biomédical, et commercialisées par l’entreprise VegaPhoton.

De gauche à droite : Khalil Abboud, Félix Glorieux et Francis Izquierdo-Bernier.

De gauche à droite : Khalil Abboud, Félix Glorieux et Francis Izquierdo-Bernier.
 

  • Jeanne Beaulieu, Marie-Pier Michaud, Thomas Allard et Julien Fillion réalisent un stage fondé sur une technologie d’analyse des déficits graphomoteurs qui permet de dépister de manière précoce et non invasive certaines maladies, par exemple le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Ils feront le prototypage rapide d’un « kiné-neuro-myomètre » fonctionnant sur une tablette numérique et exploreront le marché potentiel d’un tel appareil pour la collecte de données à distance.

    Cette technologie est développée par Réjean Plamondon, professeur titulaire au Département de génie électrique.

Jeanne Beaulieu, Marie-Pier Michaud, Thomas Allard et Julien Fillion.

De gauche à droite : Jeanne Beaulieu, Marie-Pier Michaud, Thomas Allard et Julien Fillion.


Accompagnement pédagogique

De mai à août 2020, les étudiantes et les étudiants stagiaires seront guidés et outillés pour approfondir leur projet entrepreneurial, développer un prototype ou valider le potentiel de commercialisation de technologies. Ces personnes bénéficieront de sessions et d’ateliers de groupe, de témoignages d’entrepreneures et d’entrepreneurs, d’interventions d’expertes et d’experts ainsi que de séances individuelles avec un conseiller aux entrepreneurs du Bureau de soutien à l’entrepreneuriat de Polytechnique.

En raison de la pandémie actuelle, ces activités seront réalisées à distance. Oriane Guidot, conseillère à la sensibilisation à l'intra et l’entrepreneuriat et responsable du parcours d’accompagnement des stages entrepreneuriaux à Polytechnique Montréal, explique que la situation en cours a obligé le Bureau de soutien à l’entrepreneuriat à adapter rapidement ses mesures d’accompagnement.

« En quelques semaines, nous avons réussi à faire un virage à 360 degrés et à proposer notre premier parcours en virtuel, tout en répondant aux objectifs fixés, soit de créer une communauté d’entrepreneures et d’entrepreneurs qui s’entraident, de les outiller autant sur l’aspect technique qu’interpersonnel et de leur permettre d’aller plus loin et plus vite avec leurs projets », explique-t-elle.

« Déjà, je suis très fière du résultat, de la qualité des interactions au sein de la cohorte et des retours des stagiaires! »

Paul Shenouda, cofondateur de l’entreprise Wilder Harrier, diplômé de Polytechnique Montréal et chargé de cours à Polytechnique, est entrepreneur en résidence pour cette cohorte. Son rôle est de transmettre des notions et des méthodologies clés en entrepreneuriat technologique, d’outiller les stagiaires et de partager son expérience en entrepreneuriat afin d’inspirer les stagiaires.

« Je crois que les ingénieurs ont un potentiel fou d’être des entrepreneurs à impact! Pour moi, l’opportunité de pouvoir partager mes réflexions et guider de jeunes entrepreneurs me motive au plus haut niveau », souligne-t-il.


En savoir plus

Site du Bureau de soutien à l’entrepreneuriat
Site du Service des stages et emplois
Site de l’Institut TransMedTech
Site de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal

À lire aussi

24 septembre 2020
NOUVELLES

Les projets entrepreneuriaux étudiants de Polytechnique à l’honneur

5 février 2021
NOUVELLES

600 000 dollars pour soutenir le démarrage d’entreprises technologiques à Polytechnique Montréal