Carrefour de l'actualité

Montréal accueillera le plus grand congrès en optimisation mathématique au monde

19 avril 2021 - Source : NOUVELLES

C’est une responsabilité, mais surtout un honneur que vient de se voir décerner un comité présidé par un membre du Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) et de Polytechnique Montréal. En vue de l’été 2024, ce comité organisera au Québec la 25e édition du plus grand congrès international en optimisation mathématique au monde : le Symposium international sur la programmation mathématique (ISMP 2024).

Représentation du concept des mathématiques.
L’optimisation mathématique se trouve derrière la création d’algorithmes à la base d’applications variées en apprentissage automatisé, en transport, en logistique, en finance et en ingénierie, parmi plusieurs autres. (Photo : Adobe Stock).


Cette conférence phare de la Mathematical Optimization Society (MOS) attire à chaque édition pas moins de 2 000 spécialistes de l’optimisation mathématique, cette discipline derrière la création d’algorithmes à la base d’applications variées en apprentissage automatisé, en transport, en logistique, en finance et en ingénierie, parmi d’autres.

L’événement se tient aux trois ans et laisse place à environ 1 500 présentations et 35 sessions en parallèle.

« On parle vraiment ici de la plus prestigieuse conférence en optimisation au monde », lance sans hésiter Charles Audet, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal et président du comité organisateur local du symposium. « Elle attire la crème de la crème dans notre domaine. »

Montréal succèdera ainsi à Pékin, Bordeaux, Pittsburgh et Berlin comme ville hôtesse de l’ISMP, faisant d’elle la troisième ville seulement à obtenir l’organisation de cet événement pour une deuxième fois. La métropole québécoise avait accueilli les congressistes de l’ISMP lors de la 10e édition du symposium, en 1979.

Constitué majoritairement de professeurs de Polytechnique Montréal, le comité organisateur local inclut aussi des représentants de l’Université de Montréal, de HEC Montréal, de l’Université McGill et de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ce comité supervisera entre autres les questions logistiques liées à l’organisation de pareil symposium. Il veillera aussi à former un comité scientifique pour déterminer quelles seront les grandes orientations de la conférence.

Une reconnaissance majeure pour Montréal

Selon Sébastien Le Digabel, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal et membre du comité organisateur, l’obtention de l’organisation de cet événement se veut également une fleur pour le Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) auquel Pr Audet et lui appartiennent.

« L’événement n’a lieu que dans des villes où l’optimisation est un domaine de recherche important », indique-t-il, soulignant la contribution importante du GERAD à cet effet.
 

Charles Audet et Sébastien Le Digabel, professeurs titulaires au Département de mathématiques et de génie industriel.
Charles Audet et Sébastien Le Digabel, professeurs titulaires au Département de mathématiques et de génie industriel.


Avec le Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT) et l’Institut de valorisation des données (IVADO), le GERAD constitue selon lui l’une des pierres d’assises de la recherche en optimisation mathématique non seulement Québec, mais de par le monde. « C’est plutôt méconnu du grand public, mais Montréal regroupe possiblement la plus grande communauté de chercheurs dans le domaine », ajoute-t-il.

Au fil des années, le groupement de chercheurs du GERAD a contribué à plusieurs applications sur le terrain, allant de l’organisation de trajets d’autobus à la création d’infrastructures routières et minières « intelligentes », en passant par l’optimisation de l’écoulement de l’eau des grands réservoirs d’Hydro-Québec pour rendre optimale la production d’électricité. Plus récemment, Andrea Lodi et Guy Desaulniers, tous deux professeurs au Département de mathématiques et de génie industriel et membres du GERAD et du comité organisateur du symposium, ont développé un outil d’aide à la décision pour améliorer la distribution des tests de dépistage de la COVID-19 aux quatre coins du Canada.


En savoir plus

Fiche d’expertise du professeur Charles Audet
Fiche d’expertise du professeur Sébastien Le Digabel
Site web du Département de mathématiques et de génie industriel
Site web du Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions (GERAD)

Site web de la Mathematical Optimization Society (MOS)

À lire aussi

1 octobre 2016
Magazine Poly

Valorisation des données massives, une révolution en marche

3 novembre 2021
NOUVELLES

Le professeur Charles Audet publie un livre sur l’optimisation continue