Carrefour de l'actualité

Deux professeurs de Polytechnique classés parmi les chercheurs et chercheuses en génie logiciel les plus productifs au monde

17 août 2021 - Source : NOUVELLES

Giuliano Antoniol et Foutse Khomh, professeurs titulaires au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal, se classent parmi les chercheurs les plus productifs au monde selon deux classements, soit le nombre d’articles et de comptes rendus de conférence publiés dans un corpus de 25 publications en génie logiciel et le nombre d'articles publiés dans sept revues jugées prestigieuses dans ce domaine.

Les professeurs Giuliano Antoniol et Foutse Khomh
Les professeurs Giuliano Antoniol et Foutse Khomh.
 

C’est ce qui ressort d’une étude bibliométrique ayant fait l’objet de l’article « A bibliometric assessment of software engineering themes, scholars and institutions (2013–2020) » qui a été publié récemment dans la revue The Journal of Systems and Software. Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une série d’études bibliométriques sur le génie logiciel réalisées depuis plus de 25 ans.

L’étude, menée par une équipe rassemblant des chercheuses et des chercheurs de l’Université du Texas à Dallas (États-Unis), de l’Université internationale hellénique et de l’Université de Macédoine à Thessalonique (Grèce) ainsi que de l’Université Ludong (Chine), s’échelonne sur une période de huit ans (2013 à 2020) et se fonde sur un ensemble de données représentant plus de 11 500 publications de recherche de partout dans le monde.

Les auteurs de l’article font ressortir, pour le domaine du génie logiciel, les institutions les plus productives ainsi que les meilleurs chercheurs et chercheuses. Ces derniers sont divisés en trois catégories en fonction de leur expérience en recherche : expérimentés, établis et en début de parcours.

L’étude révèle que les professeurs Antoniol et Khomh sont parmi les chercheuses et les chercheurs les plus productifs. De plus, le professeur Khomh fait maintenant partie des chercheurs établis, alors qu’il était considéré comme un chercheur en début de parcours au moment de la précédente étude, réalisée en 2018.
 

Nombre de publications (dans une sélection de 11 revues et de 14 comptes rendus de conférences en génie logiciel)
Chercheurs expérimentés : Giuliano Antoniol arrive au 19e rang dans le monde et au 4e rang au Canada
Chercheurs établis : Foutse Khomh arrive au 4e rang dans le monde et au 1er rang au Canada
Nombre d’articles publiés dans sept revues jugées prestigieuses en génie logiciel
Chercheurs établis : Foutse Khomh arrive au 4e rang dans le monde et au 2e rang au Canada avec 25 articles publiés de 2013 à 2020


La revue The Journal of Systems and Software, dans laquelle est publiée l’étude bibliométrique, occupait en 2020 le deuxième quartile des revues dans le domaine du génie logiciel avec un facteur d’impact de 2.829 (source : JCR, 2020). Au total, 11 articles rédigés par des membres de la communauté de Polytechnique ont été publiés dans cette revue de 2016 à 2020.

Soulignons aussi que, parmi les 17 références citées par les auteurs, on retrouve certains états de l’art en bibliométrie dans le domaine du génie logiciel.

Félicitations aux professeurs Antoniol et Khomh!

 

Merci à Marie Tremblay et Camille Fitch-Kutscher, de la Bibliothèque Louise-Lalonde-Lamarre de Polytechnique Montréal, pour la synthèse des données principales de l'étude. Notez que la Bibliothèque offre des services de bibliométrie qui sont accessibles à la communauté de Polytechnique.


En savoir plus

Article publié dans la revue The Journal of Systems and Software (accès payant)
Fiche d’expertise du professeur Giuliano Antoniol
Fiche d’expertise du professeur Foutse Khomh
Site du Département de génie informatique et génie logiciel

À lire aussi

30 janvier 2019
NOUVELLES

Trois professeurs de Polytechnique Montréal classés parmi les chercheurs en génie logiciel les plus productifs au monde selon une étude bibliométrique

29 novembre 2023
NOUVELLES

Une soixantaine de scientifiques affiliés à Polytechnique Montréal apparaissent dans un top 2% des autrices et auteurs les plus cités au monde