Répertoire des expertises
Retour aux résultats de recherche
Philippe Pasquier
B. Ing (Poly), Ph.D. (Poly)

Tél. : (514) 340-4711 poste 4558 Téléc. : (514) 340-3981 Local : B-633
Pôle d'excellence principal
Énergie, eau et ressources
ResearchGate Google Scholar
Projet(s) de recherche pour étudiants

Intérêts de recherche et affiliations

Intérêts de recherche
  • Géothermie de basse température (systèmes ouverts, fermés et puits à colonne)
  • Essai de réponse thermique
  • Simulation des systèmes géothermiques
  • Problème inverse en géothermie et hydrogéologie
Type(s) d'expertises (sujets CRSNG)
  • 4504 Eaux souterraines
  • 1007 Ressources et approvisionnement en eau
  • 2300 COMBUSTIBLES ET TECHNOLOGIE DE L'ÉNERGIE (Géologie économique, utiliser 4003)
  • 2303 Autres sources d'énergie (combustibles solaire, éolien, etc.)
  • 2203 Modélisation et simulation

Publications

En vedette
Chapitre de livre
Pasquier, P., Nguyen, A., Eppner, F., Marcotte, D., & Baudron, P. (2016). Standing column wells. Dans Advances in Ground-Source Heat Pump Systems (269-294).

Biographie

Mes intérêts de recherche englobent l'interprétation stochastique des essais de réponse thermique, la simulation rapide des systèmes géothermiques (boucle ouverte et fermée, puits à colonne permanente), ainsi que la résolution du problème inverse en géothermie et en hydrogéologie. Je favorise le développement d'outils de conception avancés reposant sur l'utilisation de méthodes spectrales, d'outils d'intelligence artificielle, de méthodes stochastiques, de modèles numériques couplés (thermique-hydraulique-chimique) et d'approches de conception par optimisation financière. Les modèles développés par mon groupe sont ultimement validés expérimentalement à l'Unité de recherche en géothermie (URG) dont je suis le responsable. Mes travaux visent à réduire les coûts associés à la conception, à la construction et à l'opération des systèmes géothermiques afin de favoriser le déploiement de cette mesure d’économie d’énergie.

Enseignement

Cours enseignés

  • GLQ2601 : Hydrogéologie appliquée
  • GML6113 : Géothermie de basse température

Méritas (octroyés par les étudiants)

  • 2014-2015 - Meilleur professeur en génie civil, géologique et des mines.
  • 2012-2013 - Meilleur professeur en génie géologique et des mines.
  • 2011-2012 - Meilleur professeur en génie géologique et des mines.
  • 2010-2011 - Meilleur enseignant aux cycles supérieurs en génie mécanique et aérospatial.

Encadrement à Polytechnique

TERMINÉ

Autres réalisations

Je suis l'auteur du logiciel libre TRT-SInterp, un programme dédié à l’interprétation des essais de réponse thermiques dans un cadre stochastique. On peut télécharger TRT-SInterp sous le lien suivant : (Télécharger TRT-SInterp)

Nouvelle(s) concernant Philippe Pasquier

MAGAZINE POLY | 1 décembre 2023
Solution énergétique d’avenir pour bâtiments frileux | Lire
NOUVELLES | 25 février 2021
Subventions Alliance du CRSNG: Polytechnique Montréal au premier rang avec 24% des subventions octroyées aux universités québécoises | Lire
NOUVELLES | 18 novembre 2020
Efficacité énergétique : démarrage d’un projet pour accélérer le déploiement de la géothermie dans les écoles du Québec | Lire
INNOVATIO | 5 janvier 2017
Systèmes géothermiques basés sur les puits à colonne permanente | Lire
MAGAZINE POLY | 10 décembre 2016
Une unité mobile pour la recherche sur les systèmes géothermiques | Lire
NOUVELLES | 1 novembre 2016
Géothermie : Polytechnique Montréal inaugure une unité de recherche unique en son genre | Lire

Revue de presse concernant Philippe Pasquier

15 février 2024, Le Devoir, Le chauffage géothermique peut-il jouer un rôle en tant que source d’énergie renouvelable? Philippe Pasquier, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines, partage son expertise sur le faible coût de l'électricité au Québec comme obstacle à une transition vers la géothermie.
25 janvier 2023, La Presse, Toujours avoir un pied dans l’avenir François Bertrand, directeur de la recherche et de l'innovation, Philippe Pasquier, professeur au Département des génies civil, géologique et des mines, et Clara Santato, professeure au Département de génie physique, reviennent sur quelques recherches menées à Polytechnique pour répondre aux enjeux de société actuels.
8 avril 2022, ICI Radio-Canada Télé | Téléjournal Montréal, Un projet de lagon géothermique qui dérange Philippe Pasquier, professeur titulaire du Département des génies civil, géologique et des mines, partage son expertise dans le cadre de la construction d'un lagon géothermique dans les Laurentides (35:16).
24 avril 2021, Le Devoir, L'union fait la force pour implanter la géothermie dans les écoles Plusieurs partenaires, dont Polytechnique Montréal, s'associent afin d'accélérer l'implantation à grande échelle d'un système de géothermie méconnu au Québec, les puits à colonne permanente. Les précisions de Philippe Pasquier, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
2 février 2021, PLAN, Déploiement de la géothermie dans les écoles du québec L'ingénieur Philippe Pasquier, professeur à Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en géothermie sur l'intégration des PCP dans les bâtiments institutionnels, pilote les travaux de recherche d'une équipe qui regroupe 10 chercheurs.
7 décembre 2020, La Presse, La géothermie dans les écoles québécoises Une équipe, composée entre autres de spécialistes de Polytechnique Montréal dont Philippe Pasquier, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines, souhaite utiliser l'eau gisant 500 mètres sous terre pour chauffer et climatiser les écoles du Québec afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments.
30 novembre 2020, IndiaEducationDiary, Geothermal energy to power Quebec schools Une équipe, composée entre autres de spécialistes de Polytechnique Montréal dont Philippe Pasquier, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines, souhaite utiliser l'eau gisant 500 mètres sous terre pour chauffer et climatiser les écoles du Québec afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments.
2 octobre 2020, Métro, Un système de géothermie innovant au centre Père-Marquette Dès cet automne, Polytechnique Montréal mettra en place une unité de géothermie sur la partie nord-est du terrain du centre Père-Marquette.
15 novembre 2016, Radio-Canada, Medium Large : Chauffage renouvelable et géothermie : entrevue avec 2 professeurs à Polytechnique Entrevue de Philippe Pasquier, professeur agrégé et de Benoit Courcelles, Professeur adjoint, au département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal (02:05:12).
8 novembre 2016, TVRS, Philippe Pasquier et Benoit Courcelles, professeurs à l'école Polytechnique de Montréal Inauguration d'une unité de recherche en géothermie : entrevue de Philippe Pasquier et Benoit Courcelles, professeurs au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
5 novembre 2016, Le Devoir, La géothermie repensée Depuis 2010, la géothermie connaît des temps difficiles. Son coût élevé d’implantation n’arrive plus à concurrencer le prix du gaz. La recherche entreprise sur le sujet par les professeurs-chercheurs Philippe Pasquier et Benoît Courcelles, de l’école Polytechnique Montréal, pourrait toutefois changer la donne...
2 novembre 2016, Novae, Polytechnique Montréal a lancé un laboratoire unique au monde destiné à relancer l’intérêt envers l’énergie thermique. C’est pour démystifier les installations géothermiques avec des puits à colonne permanente que Philippe Pasquier et Benoît Courcelles, professeurs au département de génies civil à Polytechnique Montréal, ont combiné leurs expertises notamment en géothermie et en traitement des eaux souterraines. Ils ont également pour objectif d’apporter une solution aux difficultés posées par la géothermie au Québec.
1 novembre 2016, Canada NewsWire, Polytechnique Montréal inaugure une unité de recherche en géothermie unique au monde Munie de deux puits, l'un à colonne permanente (300 m de profondeur) et l'autre d'injection (150 m), l'infrastructure trouve son unicité dans sa modularité et sa mobilité », affirme Philippe Pasquier, professeur agrégé au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, spécialiste de la géothermie et responsable du projet.