Répertoire des expertises

Vous êtes ici

Retour aux résultats de recherche
Christophe Danjou
Doctorat, Université de Technologie de Compiègne; Dipl. Ingénieur, Université de Technologie de Compiègne

Intérêts de recherche et affiliations

Intérêts de recherche
  • Industrie 4.0
  • Interopérabilité
  • Gamme de fabrication automatique
  • Product Lifecycle Management (PLM)
Type(s) d'expertises (sujets CRSNG)
  • 1600 GÉNIE INDUSTRIEL
  • 1602 Systèmes d'information de gestion
  • 1604 Fabrication
  • 1606 Gestion de la production
  • 1700 CONCEPTION ET FABRICATION

Publications

Publications récentes
Article de revue
Ostermeyer, E., Danjou, C., Durupt, A. & Duigou, J.L. (2018). An ontology-based framework for the management of machining information in a data mining perspective. IFAC-PapersOnLine, 51(11), 302-307. Tiré de https://doi.org/10.1016/j.ifacol.2018.08.300
Article de revue
Danjou, C., Le Duigou, J. & Eynard, B. (2017). Closed-loop manufacturing process based on STEP-NC. International Journal on Interactive Design and Manufacturing (IJIDeM), 11(2), 233-245. Tiré de https://doi.org/10.1007/s12008-015-0268-1
Communication de conférence
Danjou, C., Rivest, L. & Pellerin, R. (2017). Douze positionnements stratégiques pour l'Industrie 4.0 : entre processus, produit et service, de la surveillance à l'autonomie. Communication présentée à 12e Congrès international de génie industriel (CIGI 2017), Compiègne, France.
Article de revue
Danjou, C., Le Duigou, J. & Eynard, B. (2017). Manufacturing knowledge management based on STEP-NC standard: a Closed-Loop Manufacturing approach. International Journal of Computer Integrated Manufacturing, 30(9), 995-1009. Tiré de https://doi.org/10.1080/0951192X.2016.1268718

Biographie

C. Danjou est entré à Polytechnique Montréal en tant que professeur en janvier 2018. Il a obtenu son doctorat à l'UTC (Université de Technologie de Compiègne), où il avait auparavant obtenu son diplôme d'ingénieur en génie industriel. Dans le cadre de l'Industrie 4.0, ses recherches visent à résoudre les problèmes d'interopérabilité afin de permettre de nouvelles capacités pour le contrôle et le pilotage des systèmes. Ses principaux travaux se déclinent en deux thématiques : D'une part, il s'est concentré sur le développement d'une grille d’analyse pour définir des positionnement stratégique pour l'industrie 4.0 et, d'autre part, il a développé au travers d’une approche ontologique, OntoSTEP-NC, une solution pour permettre l’interopérabilité entre l’industrialisation et la fabrication pour piloter les MOCN et capitaliser les connaissances d’usinage.