Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Un étudiant en génie électrique de Polytechnique Montréal remporte une compétition étudiante internationale de design en électromagnétisme

5 février 2019 - Source : NOUVELLES

Didier Goulet-Tran, étudiant au baccalauréat au Département de génie électrique de Polytechnique Montréal, a remporté le premier prix du concours international de design 2018 FEKO Student Competition.

Didier Goulet-Tran a remporté le concours avec un projet intitulé « Conception, fabrication et caractérisation d'une antenne à réseau réflecteur pour la bande K destinée à une utilisation pour une application CubeSat » (« Design, fabrication and characterization of a K-band reflect array antenna for use in a CubeSat application », en anglais).

Il s’agit du projet auquel Didier a travaillé aux fins du projet intégrateur qu’il devait réaliser en troisième année de sa formation d’ingénieur en génie électrique, dans le cadre du cours « Projet personnel en génie électrique » (ELE3000), sous la direction de Jean-Jacques Laurin, professeur titulaire au Département de génie électrique de Polytechnique Montréal.

Dans le cadre du projet, Didier a conçu une antenne à réseau réflecteur où l’ensemble du système d’antennes peut être replié sur un côté d’un nanosatellite CubeSat, permettant ainsi d’utiliser moins d’espace sur la surface du satellite. Le défi dans la conception du réseau réflecteur consistait à choisir la forme des surfaces imprimées afin former un faisceau collimaté sur une largeur de bande raisonnable. Le design de réseau réflecteur a été fabriqué et ses performances, qui ont été validées à l'aide de mesures dans une chambre anéchoïque, ont atteint une bande passante de 6,5 %.

Ayant utilisé le logiciel de simulation des phénomènes électromagnétiques FEKO d’Altair Engineering dans le cadre de son projet, Didier a été invité à soumettre son projet au concours annuel international de design FEKO Student Competition qui est organisé depuis 2003 par l’éditeur du logiciel.

À la suite d’une évaluation par un jury, le projet de Didier Goulet-Tran a obtenu le premier prix du concours. Ainsi, Didier est non seulement le premier étudiant de Polytechnique Montréal, du Québec et du Canada à remporter ce concours, mais il a accompli l’exploit à titre d’étudiant au baccalauréat dans une compétition qui est ouverte aux étudiants au premier cycle, à la maîtrise, au doctorat et en stage postdoctoral. Didier est également détenteur d’un baccalauréat en physique de l’Université de Montréal.

« Remporter ce prix est un merveilleux moyen de souligner l'accomplissement de mes études à Polytechnique Montréal », déclare Didier Goulet-Tran. « Le domaine spatial suscite mon intérêt en raison des différentes contraintes et difficultés de design qui peuvent être rencontrées lors de l’élaboration d’un projet. La conception d’une antenne satellite a été un problème complexe qui a nécessité l’utilisation de tout mon bagage obtenu à Polytechnique. D’une part, j’ai dû utiliser mes connaissances théoriques en électromagnétisme afin de bien saisir le comportement attendu d’une antenne de type réseau réflecteur. D’autre part, l’utilisation du logiciel FEKO m’a permis de simuler et de produire le design détaillé de l’antenne. »

« Je suis très reconnaissant envers toute l'équipe de recherche du professeur Laurin et des techniciens du Centre de recherche avancée en micro-ondes et en électronique spatiale (POLY-GRAMES), qui m'ont été d'une aide précieuse », souligne-t-il. « Je tiens à remercier Maxime Thibault, qui m’a appris le fonctionnement de la chambre anéchoïque pour la caractérisation de l’antenne, ainsi que Traian Antonescu, qui m’a initié aux méthodes de fabrication des circuits imprimés. »

« Le projet d’antenne réseau auquel a travaillé Didier vise à réaliser de l’imagerie satellite de la surface de la Terre à partir de nanosatellites de type CubeSat, ce qui ouvre la voie à l’accomplissement de tâches qui sont actuellement exécutées par des satellites de grande taille », souligne le professeur Jean-Jacques Laurin. « D’ailleurs, il y aura une suite aux travaux de Didier, puisque l’Agence spatiale canadienne a accordé un appui aux fins de la poursuite du projet à Polytechnique Montréal. »

Toutes nos félicitations à Didier Goulet-Tran!
 

Didier Goulet-Tran, étudiant au baccalauréat en génie électrique à Polytechnique Montréal, et Jean-Jacques Laurin, professeur titulaire au Département de génie électrique de Polytechnique Montréal. (Photo: PolyPhoto)

De gauche à droite : Didier Goulet-Tran, étudiant au baccalauréat en génie électrique à Polytechnique Montréal; Jean-Jacques Laurin, professeur titulaire au Département de génie électrique de Polytechnique Montréal. (Photo : PolyPhoto)
 

En savoir plus

Fiche du cours ELE3000 au Département de génie électrique de Polytechnique Montréal
Site du Département de génie électrique de Polytechnique Montréal
Site du concours de design FEKO Student Competition

À lire aussi

NOUVELLES |  30 juillet 2013
PolyOrbite participe au Canadian satellite design challenge  |  Lire
NOUVELLES |  30 septembre 2014
Canadian satellite design challenge : PolyOrbite se classe au 3e rang  |  Lire