Utilisation des systèmes d’intelligence artificielle à Polytechnique dans les activités académiques

Utilisations pédagogiques des SIAG dans un cours

Les SIAG peuvent faire gagner du temps pour rédiger du texte ou du code informatique, développer du matériel pédagogique ou pour palier le syndrome de la page blanche lorsqu’on cherche des idées. 

La première proposition du SIAG aura possiblement besoin d’être raffinée à l’aide de nouvelles invites servant à préciser vos attentes, mais une fois l’art du dialogue maitrisé, on peut arriver à des résultats assez intéressants. 
Voici donc quelques exemples d’utilisations des SIAG en contexte universitaire :

  • Réviser ou faire relire des documents
  • Résumer un texte, un article
  • Générer une table des matières ou une structure de texte
  • Convertir du texte en voix et de la voix en texte
  • Traduire du texte en différentes langues
  • Générer un plan de contenu ou des d’objectifs pédagogiques
  • Créer des énoncés de problèmes ou des questions d’examen
  • Générer des grilles critériées pour l’évaluation des travaux
  • Générer une image, un schéma, une vidéo
  • Générer du code informatique

Concevoir des activités pédagogiques intégrant les SIAG

Voici quelques exemples d’utilisation des SIAG pour concevoir des activités pédagogiques

  • Vulgarisation d’un article scientifique. 
  • Réponse à des questions sur des concepts ou des problèmes liés au cours. Cela peut aider les personnes étudiantes à s’approprier des concepts préalables qui leur manquent, approfondir leur compréhension et à clarifier des points difficiles.
  • Génération de modèles ou de schémas : Les étudiantes et les étudiantes peuvent utiliser les SIAG pour générer des modèles ou des schémas visuels de concepts techniques. Par exemple, en fournissant des paramètres spécifiques, ils peuvent obtenir des représentations graphiques de circuits électriques, de structures mécaniques ou de systèmes informatiques.
  • Aide à la résolution de problèmes complexes : Les SIAG peuvent aider à résoudre des problèmes complexes en génie. En fournissant les paramètres et les conditions du problème, ils peuvent proposer des approches ou des étapes de résolution, stimulant ainsi la réflexion des étudiants.