Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Louise Millette lauréate d’un Prix Femmes d’affaires du Québec 2019

11 novembre 2019 - Source : NOUVELLES

Louise Millette, directrice du Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique, a été honorée par le Réseau des femmes d’affaires du Québec pour sa vision avant-garde, sa ténacité, son leadership et son parcours de carrière jalonné de « jamais vu ».

Louise Millette et Jennifer Poejo. (Photo : Stéphanie Colvey)

Louise Millette, directrice du Département des génies civil, géologique et des mines et responsable du Bureau du développement durable, et Jennifer Poejo, directrice, Responsabilité sociale des entreprises chez Manuvie. (Photo : Stéphanie Colvey)

 

Mme Millette a reçu ce prix à l’occasion du 19e gala du Réseau des Femmes d’affaires du Québec (RFAQ), le 5 novembre 2019, devant un parterre de plus de 1 200 personnes au Palais des congrès de Montréal. Cet événement annuel honore des femmes d’excellence qui s’affirment et inspirent les secteurs sociaux et économiques. Les dossiers de Québécoises de toutes les régions ont été étudiés rigoureusement par un comité. Au total, 30 finalistes étaient en lice. Puis, c’est à un jury de sélection, présidé par l’administratrice de sociétés Danièle Bergeron, qu’est revenue la tâche de désigner les lauréates.

Dans la catégorie « Organisme public ou parapublic », le jury a penché en faveur de la candidature de Louise Millette en regard de ses qualités de gestionnaire et de ses impressionnantes réalisations. Le jury a vu en elle le profil d’une leader d’exception ayant signé d’importantes avancées, notamment au chapitre de la formation en ingénierie et de la mise en œuvre du développement durable.

« Merci au Réseau des Femmes d’affaires du Québec de célébrer la détermination des femmes. Cette reconnaissance est un beau gage de confiance. Pour assurer le succès des étudiantes et des étudiants de Polytechnique, je vais continuer d’écouter, d’innover, d’expliquer, de défendre, d’insister et de persuader », a déclaré Louise Millette, lors de l’acceptation de son prix.

L’environnement, au cœur de tous ses mandats

Titulaire d’un doctorat en génie civil – environnement de Polytechnique, Mme Millette est devenue en 2002 la première femme directrice de département de l’établissement. Avec cinq mandats complétés, elle détient par ailleurs la plus longue ancienneté pour un poste élu à Polytechnique.

Mentionnons que c’est à Louise Millette que l’on doit l’implantation du projet intégrateur en développement durable, lequel est aujourd’hui ouvert à l’ensemble de la communauté étudiante et s’étend même à l’École d’architecture de l’Université de Montréal. Elle a aussi créé l’orientation thématique en développement durable.

Spécialiste de la coconstruction de solutions positives, elle mobilise tous les talents pour soutenir la transition écologique. En 2004, elle rédige la première politique en matière d’environnement de Polytechnique et donne naissance par la suite au comité de gestion environnementale, qu’elle préside depuis. Elle crée aussi de toutes pièces le Bureau du développement durable.

Plus récemment, le plan d’action ayant conduit à l’obtention du niveau Or de l’accréditation internationale Sustainable Tracking Assessment & Rating System (STARS) a été élaboré sous son égide. Cette accréditation, la plus prestigieuse dans sa catégorie, évalue la performance en durabilité d’établissements d’enseignement supérieur de partout au monde. Au Canada, seulement 15 collèges et universités peuvent se targuer d’avoir atteint le niveau Or de ce programme.

Promouvoir les aspects sociaux de la formation en ingénierie : une idée fixe

Tant à Polytechnique qu’à l’échelle du pays, son implication sur diverses tables de concertation a mené à une transformation de la formation des ingénieurs, de plus en plus axée sur la réponse sociale que commandent les défis mondiaux. Car, parmi ses objectifs professionnels, celui d’encourager les ingénieurs à prendre plus en compte les dimensions sociales dans leur projet lui a toujours tenu à cœur. Elle a d’ailleurs fait du MOOC (massive open online course, en anglais) l’un de ses véhicules privilégiés pour partager largement du contenu en ce sens. En 2016, avec le Bureau du développement durable, elle a élaboré et animé un cours en ligne gratuit de 18 heures nommé « L’ingénieur, source de solutions durables » qui a connu un succès monstre, avec plus de 8 000 inscriptions dans 55 pays.

Implications extracurriculaires

Ce qui anime Mme Millette : conduire les organisations à assumer leur responsabilité environnementale, jusqu’à les transformer en leaders durables.

Partout où elle s’implique, elle ne déroge pas de cette ambition. Ce fut le cas pendant ses 14 années à la présidence du Centre d’assainissement des sols ainsi que ses 11 années comme membre du Comité consultatif des aéroports de Montréal (ADM). Cela caractérise également son rôle sur le conseil d’administration de Ressources Québec, où elle siège depuis 2012.

Côté académique, elle s’est impliquée activement au Conseil supérieur de l’éducation de 2007 à 2018. Elle a aussi été présidente du conseil d'administration de la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Enfin, elle a contribué à mettre sur pied Écotech Québec, la grappe des technologies québécoises.

Félicitations à Louise Millette pour l’obtention de ce prix!

 

En savoir plus

Fiche d'expertise de la professeure Louise Millette
Site du Département des génies civil, géologique et des mines 
Site du Bureau du développement durable 

À lire aussi

NOUVELLES |  11 mai 2017
Des honneurs pour Polytechnique Montréal à la Soirée de l’Excellence en génie de l’Ordre des ingénieurs du Québec  |  Lire
NOUVELLES |  3 mars 2009
Nomination de Louise Millette au Conseil supérieur de l'éducation  |  Lire