Carrefour de l'actualité

Le savoir transversal : trois sujets de société mis de l'avant par Polytechnique Montréal au 90e Congrès de l'Acfas

2 mai 2023 - Source : NOUVELLES

L'égalité entre les femmes et les hommes en milieu universitaire, l'innovation en santé et l'entrepreneuriat feront l'objet de colloques organisés par des membres de la communauté de Polytechnique, lors du plus important rassemblement multidisciplinaire du savoir et de la recherche de la francophonie.

Trois exemples de savoir transversal lors de colloques au 90e Congrès de l'Acfas
Rangée du haut, de gauche à droite: la professeure Annie Ross; Maria-Gracia Gigardi; Delphine Julen; le professeur Carl-Éric Aubin.
Rangée du bas, de gauche à droite: la professeure Catherine Beaudry; le professeur Fabiano Armellini; le professeur Yabo Octave Niamié.


Du 8 au 12 mai 2023, lors du Congrès de l'Acfas dont l'Université de Montréal, HEC Montréal et Polytechnique seront les hôtesses, des centaines de personnes échangeront et partageront des connaissances à propos de la recherche, de la découverte, de la création et de l'innovation, dans une variété de domaines en science et en génie, lors de colloques et d'activités sociales.

Plusieurs colloques, organisés par des membres du corps professoral et du personnel de Polytechnique, traiteront d'enjeux et de défis qui sont observés dans l'univers du génie, mais aussi dans la société en général.

Comment le génie et les membres de la communauté du génie peuvent-ils contribuer à résoudre des enjeux de société? Nous avons posé la question aux personnes responsables de trois colloques ayant pour thème la parité entre les femmes et les hommes dans le milieu universitaire, l'innovation en santé et l'entrepreneuriat.

Nous avons également demandé à ces personnes de décrire ce dont il sera question lors du colloque dont ils sont responsables, ainsi que l'importance que revêt pour elles le Congrès de l'Acfas :
 

Colloque 26 - « Perspectives internationales sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans le milieu universitaire »

Mardi 9 mai 2023
Programmation : https://bit.ly/3HfXTnb

Responsable :
Annie Ross, professeure au Département de génie mécanique et directrice adjointe à la recherche à la Direction de la recherche et de l'innovation

Coresponsables :
Maria-Gracia Girardi, conseillère – Équité, diversité et inclusion à la Direction de la recherche et de l'innovation
Delphine Julen, conseillère stratégique – Asie-Pacifique à Polytechnique Montréal International (POINT)

De quoi sera-t-il question lors de ce colloque?
L’égalité entre les femmes et les hommes (ÉFH) s’inscrit dans l’Objectif 5 pour le développement durable du Programme des Nations unies pour le développement. Dans ce colloque, nous souhaitons donner à cet enjeu une perspective internationale centrée sur la Francophonie, en présentant à la fois un état des lieux dans différents pays ainsi que des collaborations et des innovations dans les universités pour favoriser la diversité et la mixité.

Quels sont les principaux défis dans ce domaine? Comment le génie peut-il contribuer à les résoudre?
Malgré les avancées globales des femmes sur le plan de l’éducation et de la formation dans les dernières décennies, de nombreux obstacles et défis persistent, et ce, à toutes les étapes de leurs parcours éducatifs et dans leur avancement de carrière.

En effet, les données montrent que, autant au Québec que dans le reste du monde, plus on regarde vers le haut de la hiérarchie universitaire, moins on trouve de femmes. Ces tendances témoignent de barrières structurelles bien réelles. La communauté scientifique – et la société en général – se prive ainsi d’une partie de ses « cerveaux » et, en conséquence, des hypothèses et des domaines de recherche entiers demeurent sous-étudiés.

Le génie a besoin des contributions des femmes et des hommes, de leurs idées, leur créativité et leur talent. Les ingénieurs et ingénieures sont des acteurs et actrices de changement dans des domaines porteurs pour la société. Ces hommes et ces femmes sont au cœur des grands ouvrages énergétiques, des nouvelles technologies de l’information et des communications, de l’intelligence artificielle, du développement durable et des avancées biomédicales, pour ne nommer que ceux-là. Ils et elles jouent ainsi un rôle majeur pour façonner le monde en proposant des solutions innovantes et inclusives à des enjeux d’actualité et d’avenir.

Favoriser, à l’échelle internationale, l’égalité entre les femmes et les hommes et accroître l’autonomie et le pouvoir d’agir des femmes et des filles, tant dans les domaines scientifiques et du génie que dans les systèmes éducatifs et le milieu de la recherche, est impératif pour répondre aux défis locaux et globaux sans cesse grandissants et contribuer ainsi à l’excellence de la science au service du bien commun.

Que représente pour vous le Congrès de l'Acfas?
Le Congrès de l’Acfas est une occasion pour nous de réfléchir ensemble aux défis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes sur nos campus et d’échanger avec nos collègues de différentes disciplines et d’autres pays de la Francophonie afin de faire avancer l'équité et l’égalité des chances de façon concrète et durable. D’où l’idée de notre colloque, qui réunit à la fois des chercheuses et des chercheurs des domaines du génie et des sciences sociales, issus d’universités québécoises, de la France et du Liban.

Colloque 428 - « De la recette gagnante? Tout sur les écosystèmes d'innovation en santé et au-delà »

Mardi 9 mai 2023
Programmation : https://bit.ly/41KvgXG

Responsable :
Catherine Beaudry, professeure titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel et titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en gestion et en économie de l’innovation (Chaire Innovation)

Coresponsable :
Carl-Éric Aubin, professeur titulaire au Département de génie mécanique et directeur exécutif et scientifique de l'Institut TransMedTech

De quoi sera-t-il question lors de ce colloque?
Une trentaine de conférencières, de conférenciers et de panelistes chevronnés aborderont la manière dont les écosystèmes d'innovation sont structurés pour soutenir la dynamique de la recherche et du développement, générer et capturer la valeur des activités d'innovation.

En matinée, divers modèles d’écosystèmes d’innovation en santé seront comparés pour en tirer les meilleures pratiques entourant la transformation des systèmes de santé par le développement et l’implantation de pratiques et technologies médicales innovantes.

La conférence du midi réunira des acteurs clés du Québec qui dresseront des portraits et présenteront leur vision des écosystèmes d’innovation au Québec, puis aborderont comment s’assurer qu’ils fonctionnent à leur plein potentiel.

La séance de l’après-midi abordera la mesure de performance des écosystèmes d’innovation et mettra en évidence des travaux qui cherchent à mesurer l’innovation par des approches novatrices telles l'apprentissage automatique et profond, ainsi que l’utilisation de différentes données, méthodes quantitatives et qualitatives.

Quels sont les principaux défis dans ce domaine? Comment le génie peut-il contribuer à les résoudre?
Partant des écosystèmes d’innovation en santé, le colloque va rapidement explorer d’autres écosystèmes, secteurs et domaines d’application. Les défis abordés sont multiples, nécessitant des approches collaboratives, systémiques et interdisciplinaires. Autant l’évaluation de l’impact de l’innovation collaborative, que les incitatifs à innover davantage nécessitent de repenser les données et les méthodes de mesure de façon à créer des indicateurs qui encouragent cette collaboration.

Combiner l’expertise de mesure quantitative et qualitative des sciences sociales avec différentes techniques de traitement et de compréhension du langage naturel, de même que l’analytique des mégadonnées devient nécessaire et une voie prometteuse pour la construction d’indicateurs écosystémiques omni-gagnants.

Dans le secteur de la santé, nous assistons à une croissance marquée de nouvelles technologies médicales, de nouveaux modes d’intervention et d’une exploitation plus poussée du numérique et de l’intelligence artificielle. Ce foisonnement prend place dans des écosystèmes de santé par nature très complexes, sous pression (pénurie de main-d’œuvre qualifiée, inégalités d’accès, augmentation de coûts, problèmes d’approvisionnement, etc.) et en transformation (vieillissement de la population, crises socio-politiques et climatiques, etc.). Ceci a en particulier été accentué par la pandémie qui nous a poussés à innover différemment et se réorganiser.

Il en va de même pour d’autres secteurs stratégiques pour le Québec tels l’énergie, le développement durable, les transports, etc. Les attentes sociétales et politiques nous obligent à repenser notre façon d'innover de manière responsable. Pour ce faire, la complexité de la collaboration et de la mesure de son impact socio-économique et environnemental demande de nouveaux outils.

Que représente pour vous le Congrès de l'Acfas?
En tant qu’acteurs clés de l’innovation et récipiendaires du prix Acfas Jacques-Rousseau pour la multidisciplinarité [NDLR : le professeur Aubin, en 2015, et la professeure Beaudry, en 2022], il était tout naturel pour nous d’organiser un colloque résolument transdisciplinaire, à l’instar de nos initiatives visant la mise en œuvre d’écosystèmes d’innovation et de recherches analysant les mécanismes et incitatifs à la collaboration, de même que la force et l’agilité des écosystèmes d’innovation.

Le congrès de l’Acfas permet de mobiliser et valoriser les acteurs clés de la francophonie. Alors que nos institutions se questionnent sur la langue de recherche et d’enseignement aux études supérieures, il est important de montrer à notre communauté le dynamisme de la recherche et de l’innovation en français, et que ceci nous permet de nous démarquer à travers le monde.

Colloque 464 - « Entreprendre au Québec: trois ans après le numéro spécial du Magazine de l'Acfas »

Vendredi 12 mai 2023
Programmation : https://bit.ly/3HftTYJ

Responsable :
Fabiano Armellini, professeur agrégé au Département de mathématiques et de génie industriel

Coresponsables :
Catherine Beaudry, professeure titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel
Yabo Octave Niamié, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel

De quoi sera-t-il question lors de ce colloque?
Les entrepreneurs et les entrepreneurs transforment des connaissances en innovations et créent des entreprises pour résoudre des problèmes importants dans nos communautés. Ces personnes créent des richesses et des emplois et ont par ce fait un grand impact sur nos économies, d’où l’importance de promouvoir l’entrepreneuriat, et plus particulièrement dans les universités de génie qui sont le berceau de plusieurs innovations de rupture.

C’est dans cette optique que nous avons publié dans le Magazine de l’Acfas un numéro spécial en entrepreneuriat le 12 mars 2020, dans le but de favoriser une discussion sur les défis de stimuler l'entrepreneuriat en milieu universitaire. La pandémie mondiale de la COVID-19 déclarée exactement un an plus tard a engendré des bouleversements dans plusieurs domaines. Lors de ce colloque, il sera question d’une part de reprendre cette discussion en mettant autour d’une même table les chercheurs et les chercheuses qui ont contribué à ce numéro spécial et, d’autre part, analyser l’impact de la crise sanitaire sur la culture de l’entrepreneuriat en milieu universitaire.

Quels sont les principaux défis dans ce domaine? Comment le génie peut-il contribuer à les résoudre?
Une étude menée récemment par Polytechnique Montréal auprès de ses étudiants et étudiantes montre que plus de 70 % de cette population voudrait devenir entrepreneur ou en entrepreneure à un moment donné de leur carrière, et les rapports du GEM (Global Entrepreneurship Monitor) mettent toujours en évidence un écart important entre l’intention de se lancer en affaires et le démarrage effectif d’une entreprise. Notre colloque rassemblera des chercheurs, des étudiants, des industriels et des décideurs qui sont préoccupés par la promotion de l’entrepreneuriat, et favorisera des discussions et des collaborations pouvant faire émerger des solutions innovantes pour promouvoir l’entrepreneuriat en milieu universitaire.

Ce colloque aidera à faire le point sur l’entrepreneuriat dans les universités de génie, de connaitre et de comprendre les facteurs qui favorisent ou qui inhibent de telles initiatives, de cartographier l’écosystème de soutien à ce type d’entrepreneuriat, de mettre en lumière les principaux défis que rencontrent les acteurs impliqués dans la promotion de l’entrepreneuriat dans les universités de génie, de partager des expériences et de faire émerger des solutions. Par ailleurs, les universités de génie au Québec sont parmi les plus réputées au monde en matière de recherche scientifique et de production de nouvelles connaissances.

La promotion de l’entrepreneuriat dans les universités de génie comme Polytechnique Montréal contribuera à faire émerger des entrepreneurs qui transformeront ces connaissances en des artefacts pour apporter des solutions innovantes aux défis de l’humanité. Ce faisant, nous contribuerons à faire émerger d’autres avenues pour la valorisation de la recherche universitaire, et à renforcer l’impact de la recherche scientifique sur la société.

Que représente pour vous le Congrès de l'Acfas?
Nous voulons favoriser des discussions et des collaborations entre les experts et les expertes du monde entier sur la question de la promotion de l’entrepreneuriat en milieu universitaire, et le Congrès de l'Acfas est pour nous l’un des meilleurs endroits pour atteindre cet objectif. Ce congrès est en effet un des plus grands événements scientifiques multidisciplinaires francophones au monde et se déroule en Amérique du Nord. Des experts du monde entier y participent.

C'est donc une occasion unique de discuter avec des scientifiques de renommée mondiale, ce qui en fait pour nous un cadre idéal pour attirer l’attention du monde entier sur l’importance de promouvoir l'entrepreneuriat en milieu universitaire, et d’explorer des possibilités de collaboration dans ce domaine à l’échelle de la planète et ainsi renforcer l’impact de nos actions.


En savoir plus

Fiche d'expertise de la professeure Annie Ross
Fiche d'expertise de la professeure Catherine Beaudry
Fiche d'expertise du professeur Carl-Éric Aubin
Fiche d'expertise du professeur Fabiano Armellini
Fiche d'expertise du professeur Yabo Octave Niamié
Site du Département de génie mécanique
Site du Département de mathématiques et de génie industriel
Site du Congrès de l'Acfas

À lire aussi

12 avril 2023
NOUVELLES

Polytechnique Montréal fera rayonner le génie au 90e Congrès de l'Acfas

8 mai 2024
NOUVELLES

Polytechnique Montréal contribuera à mobiliser les savoirs en français au 91e Congrès de l'Acfas