Carrefour de l'actualité

Farah Alibay à Polytechnique Montréal : une conférence exceptionnelle pour inspirer la relève féminine en science

7 décembre 2022 - Source : NOUVELLES

Le 24 novembre dernier, Farah Alibay, célèbre ingénieure québécoise en aérospatiale, a donné une conférence exceptionnelle auprès des membres de la communauté étudiante de Polytechnique. Retour sur ce moment inspirant qui a mobilisé plus de 400 étudiantes et étudiants venus rencontrer ce modèle de réussite en génie.

Farah Alibay - Polytechnique
(Photos : Denis Bernier)


Lors de cette conférence, les étudiantes et étudiants de Polytechnique ainsi que des élèves du secondaire et du collégial ont pu en apprendre davantage sur le cheminement de carrière de Mme Alibay, sur son enfance comme fille de personnes immigrantes à Joliette et sur le parcours qui l’a menée jusqu’à la NASA. Travaillant en faveur de l’implication des femmes et des minorités en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM), Farah Alibay a souligné également l’importance de contribuer à rendre ce domaine plus diversifié et équitable.

« Polytechnique Montréal a profondément à cœur de présenter aux jeunes filles et femmes de sciences, des modèles féminins évoluant dans le monde de l’ingénierie. Inviter Madame Alibay nous est apparu comme une évidence », souligne François Bertrand, directeur de la recherche et de l’innovation à Polytechnique. « Derrière sa réussite se cache une trajectoire parsemée d’embûches, parfois d’échecs et de doutes, et autant de défis qu’elle a su relever. C’est une véritable leçon de persévérance que représente le parcours de Madame Alibay et une source d’inspiration pour la relève en ingénierie. »
 

Farah Alibay - Polytechnique 2
François Bertrand (à gauche) et Farah Alibay (à droite). (Photo : Denis Bernier)


La persévérance d’une exploratrice

L’ingénieure a profité de l’occasion pour présenter les faits saillants de sa carrière et de sa passion pour l’espace et l’exploration spatiale.

Ayant rejoint en 2014 le laboratoire Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, où elle fait maintenant partie de la mission SHEREx, Farah Alibay a travaillé sur l’astromobile Perseverance, qui a atterri sur la planète Mars en février 2021, et l'hélicoptère Ingenuity, qui a effectué sur la « planète rouge » le premier vol contrôlé sur une autre planète en avril 2021. Ces succès ont été suivis avec beaucoup d’enthousiasme à Polytechnique, et ce dans tous les domaines de génie.

« J'ai été éblouie par l'accueil que j'ai reçu à Polytechnique Montréal, et j'ai adoré découvrir un petit peu de cette institution si respectée.  J'ai été particulièrement heureuse de rencontrer tant d’étudiantes et étudiants impliqués dans divers efforts pour améliorer l'inclusion et la parité à Polytechnique. Le fait que l'institut ait déjà 30 % de femmes est impressionnant, et je suis sûre que ce chiffre continuera d'augmenter au cours des prochaines années » déclare Farah Alibay.

Inspirer la relève féminine

À l’initiative du comité étudiant GéniElles, qui a pour mission de sensibiliser et d'éveiller les filles âgées de 12 à 20 ans aux sciences et au génie par l'entremise de diverses initiatives, un concours VIP a permis à 14 membres de la relève en ingénierie de rencontrer Farah Alibay en exclusivité.

Des échanges riches ont permis aux heureux gagnants et gagnantes du concours – issus d’écoles secondaires jusqu’au doctorat - de pouvoir bénéficier des précieux conseils de la célèbre ingénieure, notamment sur les défis qu’elle a pu rencontrer au cours de ses études, les difficultés de devoir quitter sa famille pour étudier ailleurs ou encore sur comment briser les plafonds de verre en tant que femme.

« L’intervention de Farah Alibay a été un moment incroyable », témoigne Béatrice Cyr, étudiante au baccalauréat en génie physique et ambassadrice de GéniElles. « Son parcours, sa réussite et son authenticité à parler ouvertement des défis auxquels elle a fait face au cours de ses études et de sa carrière, nous ont beaucoup inspirés. Nous avons pu nous identifier à elle à bien des égards. C’est un exemple à suivre. »

« Le parcours et l’engagement de Mme Alibay sont exceptionnels », ajoute Justine Petrucci, candidate au doctorat en génie civil et également ambassadrice de GéniElles. « Son intervention envoie un message fort et rempli d’espoir à celles qui veulent essayer l’ingénierie : ayez le pouvoir de choisir la carrière que vous voulez! Son témoignage nous encourage à ce que nous aussi, nous devenions des modèles pour la relève féminine en génie. »

À ne pas en douter, l’étincelante trajectoire de Farah Alibay a fait briller plusieurs étoiles dans les yeux de nos étudiants et étudiantes!

À lire aussi

25 mai 2008
NOUVELLES

Deux étudiantes de Polytechnique honorées au concours national Excelle Science

29 avril 2021
NOUVELLES

Polytechnique Montréal diplôme 30,2 % de femmes

Mots-clés