Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Deux étudiants de Polytechnique Montréal parmi les lauréats des bourses d’études supérieures du Canada Vanier 2019

16 mai 2019 - Source : NOUVELLES

Marcel Kaufmann, doctorant en génie informatique et Frédéric Monet, doctorant en génie physique à Polytechnique Montréal, sont récipiendaires de l’une des plus prestigieuses bourses pour des études supérieures au pays.

Les deux étudiants au doctorat à Polytechnique Montréal ont obtenu ces bourses dans le cadre du concours 2018-2019 de bourses d’études supérieures du Canada Vanier du gouvernement du Canada. Chacun recevra 50 000 dollars par année pour une période maximale de trois années de recherche.

Marcel Kaufmann, doctorant en génie informatique

Sous la supervision de Giovanni Beltrame, professeur agrégé au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal, le doctorant en génie informatique Marcel Kaufmann réalise des recherches dans le domaine de la robotique. Son sujet de recherche porte sur les systèmes symbiotiques d’exploration planétaire pour humains et robots.

« L'objectif de ce projet est de développer l'infrastructure logicielle nécessaire à un ou plusieurs humains et à un système multi-robots – un " essaim " - afin de collaborer à l'exploration et à la cartographie d'environnements planétaires tels que des grottes ou des tubes de lave », explique Marcel Kaufmann.

« Une application directe de la technologie proposée est le support de mission in situ d’un humain explorant un tube de lave sur la lune. Aidé par un essaim de robots de petite taille contrôlés par une interface audiovisuelle, l'humain émettrait des commandes et les robots s'auto-organiseraient pour accomplir les tâches données. Au fur et à mesure que les robots effectueraient les tâches d'exploration, ils se placeraient de manière stratégique pour garantir la connectivité du réseau pour l'ensemble d’un essaim, y compris les humains, à tout moment. L’objectif général est d’accroître les performances et la sécurité des missions d’exploration humaine. »

Frédéric Monet, doctorant en génie physique

Sous la supervision de Raman Kashyap, professeur titulaire au Département de génie électrique et au Département de génie physique de Polytechnique Montréal, le doctorant en génie physique Frédéric Monet effectue des recherches dans le domaine des dispositifs photoniques. Son sujet de recherche porte sur les communications sécurisées utilisant des réseaux de Bragg aléatoires parfaitement répliqués (SEcure Communications with perfectly REplicated random grating Technology, ou SECRET en anglais).

« Dans un contexte où toutes les informations transmises sur Internet sont assujetties aux cyberattaques, il est important de développer de nouveaux moyens d’assurer des télécommunications sécurisées qui ne peuvent pas être interceptées. Les systèmes de communication optique chaotiques utilisent un laser pour envoyer un message, auquel un codage évoluant dans le temps de manière chaotique est ajouté pour chiffrer le message. Ce message ne peut être déchiffré que par le destinataire, à l’aide d’un laser parfaitement identique synchronisé avec l'émetteur », explique Frédéric Monet.

« Une nouvelle technique est proposée pour coder ce message en utilisant des lasers aléatoires à base de fibre optique, créés selon une recette complexe et unique, faisant office d'empreinte digitale pour déverrouiller le message. Cette recette est gardée secrète, et sans y accéder, le message apparaît complètement aléatoire et ne peut pas être déchiffré, contrairement à d'autres schémas de communication chaotiques où les lasers utilisés peuvent être répliqués en utilisant des composants optiques de base, même si cela prenait beaucoup de temps. »

Établi en 2008 par le gouvernement du Canada, le Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier vise à recruter et à retenir au pays des étudiants au doctorat de calibre mondial. Les boursiers reçoivent 50 000 dollars par année pour une période maximale de trois ans de recherche.

Ce programme est financé par l'entremise des trois organismes subventionnaires de recherche fédéraux, soit les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Les candidatures soumises dans le cadre du Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier sont examinées par des comités multidisciplinaires d'évaluation par les pairs et par un comité de sélection qui sont composés d'experts du Canada et de l’international. Le programme tient compte de trois critères de sélection de même pondération, soit l'excellence universitaire, le potentiel de recherche et les compétences en leadership.

Félicitations à Marcel et Frédéric!
 

Marcel Kaufmann et Frédéric Monet, boursiers Vanier 2019 à Polytechnique Montréal

De gauche à droite : Marcel Kaufmann, doctorant en génie informatique à Polytechnique Montréal et boursier Vanier 2019; Frédéric Monet, doctorant en génie physique à Polytechnique Montréal et boursier Vanier 2019.

En savoir plus

Site du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier
Site du Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal
Site du Département de génie physique de Polytechnique Montréal
Fiche d’expertise du professeur Giovanni Beltrame
Fiche d’expertise du professeur Raman Kashyap
Site de la recherche et de l’innovation à Polytechnique Montréal

À lire aussi

NOUVELLES |  24 janvier 2018
Marathon de programmation Hackatown 2018 à Polytechnique Montréal : la créativité au rendez-vous!  |  Lire
NOUVELLES |  6 août 2015
Un nouveau langage de programmation pour contrôler un essaim de robots  |  Lire