Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Création de la Chaire philanthropique en génie des matériaux à Polytechnique Montréal grâce au don exceptionnel de la Fondation Famille Jacques L’Écuyer

20 décembre 2018 - Source : NOUVELLES

En consentant un don majeur de 1 875 000 dollars à la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal, la Fondation Famille Jacques L’Écuyer permet la création d’une chaire philanthropique en génie des matériaux à Polytechnique Montréal.

Cette chaire philanthropique en génie des matériaux permettra de développer de nouvelles activités de recherche autour de deux axes que sont la fabrication additive, visant principalement l’optimisation de la microstructure de pièces de courte série, et le recyclage des matériaux, notamment des déchets miniers et industriels.

« Je suis très heureux de contribuer au développement de l’expertise en matériaux à Polytechnique Montréal. J’ai toujours pensé, tout comme Polytechnique qui en a fait une priorité, que les matériaux sont au cœur de tous développements technologiques et scientifiques », a déclaré Jacques L’Écuyer, à l’initiative de ce don exceptionnel.

Renchérissant sur l’importance de favoriser un écosystème d’innovation en génie des matériaux à Polytechnique Montréal, son directeur général, Philippe A. Tanguy, affirme que « le don majeur de près de deux millions de dollars consenti par Monsieur L’Écuyer permettra à nos chercheurs de consolider et de poursuivre le développement d’un domaine d’excellence, dont les retombées seront certes nombreuses et positives pour Polytechnique, pour l’ensemble de la société québécoise, et concernant plusieurs d’entre elles, pour la planète toute entière ».

Polytechnique Montréal mise sur le caractère innovant et porteur de ces procédés en pleine émergence au Québec comme à l’international pour attirer de nouveaux talents et cristalliser de fructueuses collaborations avec les partenaires industriels. D’abord pilotés par Gilles L’Espérance, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel, et Patrice Chartrand, professeur titulaire au Département de génie chimique, les travaux de la Chaire seront ensuite confiés à deux nouveaux cotitulaires.
 

Vidéo de l'annonce de la Chaire philanthropique en génie des matériaux à Polytechnique Montréal

 

« L’arrivée de ces experts et surtout les collaborations qu’ils vont pouvoir tisser grâce à la Chaire vont être bénéfiques pour la formation de nos étudiants, qui vont devenir les acteurs-clés du développement des innovations qui façonneront les sociétés de demain », souligne François Bertrand, directeur général adjoint et directeur de la formation et de la recherche de Polytechnique Montréal.

« En permettant la concrétisation de projets de recherche novateurs, le geste de Monsieur L’Écuyer illustre parfaitement l’impact de la philanthropie en recherche de pointe », indique Isabelle Péan, présidente-directrice générale de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal. « Nous remercions et saluons vivement la vision de Monsieur L’Écuyer qui permet à la Chaire de bénéficier des trois avantages d’une chaire philanthropique que sont l’effet de levier pour l’obtention de fonds de recherche publics, l’attraction de partenaires industriels en quête d’innovations et de talents, et enfin la pérennité des activités assurée par la capitalisation d’une partie des fonds. »

Par son geste visionnaire qui permet à Polytechnique Montréal de continuer à assumer son rôle de leader dans un domaine de pointe, Jacques L’Écuyer témoigne de son attachement à son alma mater. « S’associer à Polytechnique était tout naturel pour moi, y ayant fait mes études, dont ma maîtrise. Je pense que cela impose, à ceux que le sort a favorisés, de redonner. C’est dans cette optique que cette chaire a été créée et j’en suis fort heureux. »

Détenteur d’un baccalauréat en génie métallurgique de Polytechnique Montréal obtenu en 1983, Jacques L’Écuyer y a aussi complété une maîtrise sous la direction du professeur Gilles L’Espérance. Il est également détenteur d’un doctorat en sciences des matériaux et métallurgie de l’Université de Birmingham, en Angleterre. Jacques L’Écuyer a fondé l’entreprise 5N Plus au tournant des années 2000 et l’a présidée jusqu’en 2015. Sous sa direction, cette entreprise montréalaise est devenue l’un des principaux fournisseurs de métaux spéciaux, d’alliages et de produits chimiques au monde.
 

De gauche à droite : Denis Tremblay; Philippe A. Tanguy; Jacques L’Écuyer (père); Isabelle Péan; Aline Payette; Jacques L’Écuyer; Patrice Chartrand; Michèle Thibodeau-DeGuire; Gilles L’Espérance; Jean-Marie Bourassa
De gauche à droite : Denis Tremblay; Philippe A. Tanguy; Jacques L’Écuyer (père); Isabelle Péan; Aline Payette; Jacques L’Écuyer, donateur et représentant de la Fondation Famille Jacques L’Écuyer; Patrice Chartrand; Michèle Thibodeau-DeGuire; Gilles L’Espérance; Jean-Marie Bourassa.
 

En savoir plus

Site de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal

À lire aussi

Magazine Poly |  10 février 2019
Création d’une Chaire philanthropique en génie des matériaux grâce au don exceptionnel de près de 2 M$ de la Fondation Famille Jacques L’Écuyer  |  Lire
NOUVELLES |  22 janvier 2018
Réseau québécois de microscopie électronique des matériaux : Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal obtiennent un appui de 15,2 M$ de la Fondation canadienne pour l’innovation, du gouvernement du Québec et de partenaires  |  Lire