Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

COVID-19 : une équipe de Polytechnique vient en aide à l’unité des soins intensifs pédiatriques du CHU Sainte-Justine

23 avril 2020 - Source : NOUVELLES

Chaque jour, vers 16 h 30, le professeur Philippe Doyon-Poulin convie son équipe d’étudiantes, d’étudiants et de collaborateurs à une réunion en vidéoconférence pour faire le point sur l’avancement des travaux de chacun. Tous consacrent désormais leur temps à régler une seule problématique : adapter le tableau de bord de l’unité des soins intensifs pédiatriques du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine.

La première maquette de l'écran numérique conçu par les étudiantes, les étudiants et les collaborateurs de Philippe Doyon-Poulin, qui sera affiché sur les postes de travail de l’unité des soins intensifs au CHU Sainte-Justine.

Les étudiantes, les étudiants et les collaborateurs du professeur Philippe Doyon-Poulin ont déjà conçu une première maquette de l'écran numérique qui sera affiché sur les postes de travail de l’unité des soins intensifs. Une seconde maquette pour l’écran numérique sera développée au cours du prochain mois.


L’avènement de la pandémie au Québec a conduit les hôpitaux à réaménager leur espace de travail, en s’attardant spécialement à celui de leur unité des soins intensifs, afin de séparer les patientes et les patients atteints de la COVID-19 des autres cas qui nécessitent des soins imposants.

Le CHU Sainte-Justine n’y a pas fait exception. L’hôpital pédiatrique a fait passer de 33 à 44 lits la taille de son unité des soins intensifs, en plus de réaménager l’espace en consacrant une section aux patientes et aux patients atteints par le virus SARS-CoV-2.

Ces changements occasionnent toutefois des maux de tête pour le personnel soignant qui organise son travail autour d’un tableau numérique adapté à l’ancienne configuration des lieux.

Celui-ci fournit une foule d’informations en temps réel, notamment l’état de chaque patiente ou patient et le nom de l’infirmière ou de l’infirmier qui en a la charge. Le système permet aussi de géolocaliser les médecins dans l’unité.

Mais avec toutes les modifications apportées à l’unité des soins intensifs, une mise à jour s’impose, spécialement avec les contraintes inhérentes à la COVID-19.

Un coup de main de Polytechnique

Cherchant à corriger le problème, le Dr Philippe Jouvet, pédiatre intensiviste à l’unité des soins intensifs du CHU Sainte-Justine et professeur de clinique à l’Université de Montréal, a contacté Philippe Doyon-Poulin, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal, qui est spécialisé dans la création d’interfaces utilisateurs.

« On avait déjà tenté dans le passé d’améliorer leur tableau numérique, mais on avait eu de la difficulté à obtenir toutes les autorisations pour y arriver », explique le chercheur de Polytechnique. « Ce coup-ci, par contre, tout le monde a embarqué dans le projet. »

Philippe Doyon-Poulin a vite formé une équipe autour de la mission, mobilisant trois étudiantes et étudiants travaillant sous sa supervision ou co-supervision, en plus de rapatrier une ex-stagiaire qui avait déjà une connaissance du dossier. Chacun travaille depuis trois semaines sur le projet.

« C’est super motivant pour tout le monde », confie M. Doyon-Poulin. « Les étudiantes et les étudiants aux cycles supérieurs du groupe travaillent souvent de façon solitaire sur leur projet de recherche, mais ce coup-ci, c’est la première fois où tout le monde peut travailler en équipe sur un même projet. »
 

Philippe Doyon-Poulin, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel.

Philippe Doyon-Poulin, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel.


Certaines personnes ont pour mission de cerner les besoins du personnel de l’unité des soins intensifs afin de comprendre comment adapter les différents outils. D’autres créent plus spécifiquement les maquettes qui serviront de modèle à la conception de la nouvelle mouture de l’écran numérique.

Le groupe a déjà terminé une partie du travail en créant une maquette de l’écran de gestion des ressources au sein de l’unité. « Lundi dernier, on a commencé à travailler sur le tableau de bord lui-même pour offrir une vue d’ensemble de ce qui se passe dans l’unité », explique Philippe Doyon-Poulin. Celui-ci espère proposer une seconde maquette d’ici un mois.

Une équipe de l’Hôpital général juif a aussi été impliquée dans l’opération. Cet établissement utilise une plateforme différente, mais fait face aux mêmes défis d’adaptation, selon le professeur de Polytechnique. « On en profite pour partager nos meilleures pratiques », ajoute-t-il.

Philippe Doyon-Poulin dit être fasciné par la vitesse avec laquelle tout le travail a pu s’organiser rapidement, et comment des gens qui n’étaient pas impliqués dans le projet ont facilité sa mise en place. Il souligne d’une part l’appui de l’Institut de valorisation des données (IVADO), qui subventionne le projet à hauteur de 30 600 dollars, mais aussi celui du comité d’éthique de Polytechnique qui a répondu à sa demande en moins de 48 heures.

« Tout le projet a été rendu possible en deux semaines alors que d’habitude ça prend au moins six mois », dit-il. « C’est vraiment incroyable. »

Les membres de l’équipe impliqués dans le projet

  • Philippe Doyon-Poulin​, professeur adjoint en génie industriel à Polytechnique Montréal
  • Dr Philippe Jouvet​, professeur titulaire et pédiatre intensiviste à l’unité des soins intensifs pédiatriques au CHU Sainte-Justine
  • Michaël Sauthier, pédiatre intensiviste au CHU Sainte-Justine
  • Yan Bodain​, chercheur associé au CHU Sainte-Justine

Les étudiantes et les étudiants

  • Lise Boudreault, étudiante au doctorat en administration à l’École des sciences de la gestion (ESG-UQAM)
  • Maxence Hébert-Lavoie, étudiant au doctorat en génie industriel à Polytechnique Montréal
  • Célia Mahmoudi, étudiante à la maîtrise en génie industriel à Polytechnique Montréal (sous la supervision de la professeure Nadia Lahrichi)
  • Adam Schachner, étudiant à la maîtrise en génie industriel à Polytechnique Montréal

Les collaborateurs

  • Dr Justin Cross, directeur de la santé numérique à l’Hôpital général juif et au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal
  • Institut de valorisation des données (IVADO)


En savoir plus

Fiche d’expertise du professeur Philippe Doyon-Poulin
Site du Département de mathématiques et de génie industriel
Site du CHU Sainte-Justine
Site de l’Hôpital général juif
Site du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

À lire aussi

NOUVELLES |  23 mai 2018
Forum franco-québécois d’innovation en santé : une deuxième édition réussie à Paris  |  Lire
NOUVELLES |  7 novembre 2012
Signature d'une entente de partenariat entre Polytechnique Montréal et le CHU Sainte-Justine  |  Lire