Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

COVID-19 : des ordinateurs toujours au boulot à Polytechnique

15 avril 2020 - Source : NOUVELLES

En à peine deux semaines, plusieurs enseignantes et enseignants de Polytechnique Montréal ont dû adapter leurs cours pour permettre à leurs étudiantes et étudiants de poursuivre leur session à distance. Nous vous partagerons l’histoire de certains d’entre eux au cours des prochains jours.

Dans le cadre des travaux pratiques du cours INF2705, les étudiantes et les étudiants ont à éclairer différents objets, comme une sphère, des opérations que certaines et certains effectuent désormais à distance grâce au logiciel VirtualGL.

Dans le cadre des travaux pratiques du cours INF2705, les étudiantes et les étudiants ont à éclairer différents objets, comme une sphère, des opérations que certaines et certains effectuent désormais à distance grâce au logiciel VirtualGL.


Les quelques personnes qui ont présentement accès aux pavillons Lassonde pourraient observer un phénomène curieux en passant près du mur vitré du laboratoire informatique L-4712. De temps à autre, les écrans des ordinateurs pourraient s’illuminer, comme si quelqu’un en prenait le contrôle. Et c’est justement un peu ce qui se passe.

Des étudiantes et des étudiants du cours INF2705 – Infographie se connectent à ces ordinateurs pour réaliser leurs travaux pratiques à distance et profiter plus spécifiquement des cartes graphiques présentes dans les stations de travail de ce laboratoire. Une procédure rendue possible par la présence sur chaque station de « VirtualGL », un logiciel installé par chance sur les ordinateurs du laboratoire il y a quelques mois à peine afin d’être testé.

« Nos étudiants ne sont pas tous de gros adeptes du jeu vidéo », explique avec un sourire en coin Benoît Ozell, professeur agrégé au Département de génie informatique et génie logiciel et coresponsable du cours. « Certains n’avaient pas accès à une carte graphique suffisamment puissante pour effectuer leurs travaux pratiques, mais grâce à VirtualGL ainsi qu'à l'intervention des techniciens du Département de génie informatique et génie logiciel, ce n’est plus le cas. »

Le logiciel libre n’avait pas été utilisé jusqu’ici, admet le professeur Ozell, mais s’avère fort utile en ces temps de pandémie de la COVID-19. En accédant à distance aux ordinateurs de Polytechnique, les étudiantes et les étudiants confient des opérations de calcul complexes aux cartes graphiques, puis n’ont qu’à afficher à distance le résultat de l’opération.

Dans le cadre du cours INF2705, les étudiants apprennent à créer des images de synthèse, à afficher des animations 3D et à créer des scènes virtuelles. Ces notions sont fort prisées dans l’industrie du jeu vidéo et celle de la santé, explique Benoît Ozell. « Elles servent en fait dans toutes les disciplines du génie où des objets de synthèse sont utilisés, en plus de celles qui font de la réalité virtuelle ou de la réalité augmentée. »

L’outil VirtualGL, combiné à l’utilisation de plateformes d’enseignement comme Via, permet maintenant au professeur Ozell d’envisager un futur où son cours pourrait être donné à distance à l’occasion, « lorsqu’on se réveillera par exemple avec une accumulation de 30 centimètres de neige », lance-t-il à la blague.

En attendant, Benoît Ozell se dit fin prêt pour une éventuelle prochaine session d’infographie à distance!
 

Benoît Ozell, professeur agrégé au Département de génie informatique et génie logiciel.

Benoît Ozell, professeur agrégé au Département de génie informatique et génie logiciel.


En savoir plus

Fiche du cours INF2705 – Infographie
Fiche d’expertise du professeur Benoît Ozell
Site du Département de génie informatique et génie logiciel

À lire aussi

INNOVATIO |  1 mars 2019
La réalité avec quelque chose en plus  |  Lire
NOUVELLES |  17 avril 2020
COVID-19 : un projet intégrateur à Polytechnique exceptionnellement simulé cette année  |  Lire