Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Un projet intégrateur à forte portée sociale pour la Baie-James

Enseignement

Par Catherine Florès
2 mars 2019 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Hiver 2019)
2 mars 2019 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Hiver 2019)
Équipe d'étudiants à Chisasibi

Repenser l’habitat en territoire nordique dans une démarche d’économie circulaire : c’est le mandat proposé à des équipes multidisciplinaires d’étudiants de Polytechnique, de l’École de design industriel de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal et de HEC, dans le cadre d’un projet intégrateur original conçu pour répondre à un besoin exprimé par la nation crie et la société de développement de la Baie-James.

LES ENJEUX EXPRIMÉS PAR LES COMMUNAUTÉS DU NORD-DU-QUÉBEC

« Le projet est né d’une demande émise par le pôle régional d’innovation du Nord-du-Québec, un partenariat à visée économique et sociale regroupant la Société de développement de la Baie-James, l’Administration régionale Baie-James et le Gouvernement de la nation crie. Ce pôle s’appuie sur les principes d’économie circulaire et de développement endogène pour encourager ces partenaires à mettre en application des solutions durables et adaptées à la réalité de la région. Ses représentants se sont adressés à l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (EDDEC) pour obtenir du soutien dans le développement et la mise en oeuvre de solutions répondant aux besoins des communautés de la région », rapporte Daniel Normandin, directeur de l’Institut EDDEC.

Daniel Spooner, responsable de la Chaire en apprentissage par projets à Polytechnique et collaborateur de l’Institut, et le Pr Aurelian Vadean, du Département de génie mécanique de Polytechnique, ont vu l’intérêt pour des étudiants au baccalauréat de pouvoir mettre en oeuvre leurs compétences tout en se sensibilisant aux problématiques vécues par les communautés vivant à la Baie-James.

PROJET INTÉGRATEUR MULTIDISCIPLINAIRE

« Nous proposons aux étudiants en 4e année de génie mécanique des projets intégrateurs multidisciplinaires, qu’ils réalisent avec leurs collègues de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal et de HEC. Avec ses composantes techniques, environnementales, architecturales, sociales, économiques et culturelles, le projet d’habitation en environnement nordique se prête parfaitement à cette démarche », confirme Daniel Spooner.

Le projet rassemble une vingtaine d’étudiants particulièrement motivés. « Ils perçoivent clairement l’utilité sociale de la démarche. Nous constatons d’ailleurs que ce projet à impact élevé a attiré plus d’étudiantes que les autres projets intégrateurs », indique le responsable du cours Projet intégrateur IV en génie mécanique, le Pr Aurelian Vadean, qui, depuis plusieurs années, oriente son cours vers des aspects sociétaux.

Une riche complexité

Le projet doit tenir compte des besoins intergénérationnels et de ceux liés aux activités traditionnelles. « Les systèmes techniques qui équiperont le bâtiment devront être durables, réparables, recyclables ou réutilisables et permettre l’usage de services adaptés aux conditions climatiques et aux infrastructures locales. Il faut aussi s’assurer de la rentabilité du projet, compte tenu du coût élevé des matériaux et de la fenêtre réduite de construction imposée par le climat », ajoute le Pr Vadean.

Les équipes d’étudiants, encadrées par des intervenants des trois établissements universitaires (spécialistes du génie, de design industriel et de la gestion), ont défini leur projet, puis ont présenté leurs idées aux représentants du Gouvernement de la nation crie et de la Société de développement de la Baie-James.

« Ce projet représente un pilote pour les initiatives interfacultaires qui seront développées dans le cadre des laboratoires thématiques d’économie circulaire que l’Institut EDDEC prévoit de mettre sur pied dans diverses régions du Québec, en collaboration avec les acteurs du milieu », conclut Daniel Normandin.

À lire aussi

Magazine Poly |  25 février 2019
Étudiants et déjà acteurs du changement  |  Lire
NOUVELLES |  12 janvier 2017
Métaux et économie circulaire : soutien gouvernemental de 900 000 $ pour un projet de recherche de l’Institut EDDEC sous la direction scientifique de Polytechnique Montréal  |  Lire