Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Polytechnique renforce ses liens avec l'industrie en région

Rayonnement

3 février 2020 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Printemps 2020)
3 février 2020 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Printemps 2020)
Mission étudiante au Saguenay

À l’automne dernier, une délégation étudiante du Département de génie chimique accompagnée par le Pr Jean-Philippe Harvey a visité des entreprises du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La quarantaine d’étudiants et étudiantes a pu ainsi mieux connaître le milieu industriel local et faire valoir ses compétences auprès des employeurs de la région.

« Un certain nombre d’entre nous se rendaient au Saguenay–Lac-Saint-Jean pour la première fois », rapporte Guillaume Dumont-Vandewinkel, étudiant au baccalauréat et membre du comité organisateur du voyage. Conquis par les attraits de la région, les étudiants se sont, de plus, sentis chaleureusement accueillis par les entreprises, heureuses de leur faire découvrir leur univers. « Par exemple, notre partenaire dans cette mission industrielle, Rio Tinto, a chargé des ingénieurs de nous accompagner sur ses sites afin de répondre à nos questions techniques. Elle a même mandaté un historien pour nous raconter l'histoire de la région. Chez Produits forestiers Résolu, nous avons également été pris en charge avec beaucoup d’attention par des ingénieurs, qui nous ont expliqué en détail le procédé de production », témoigne Guillaume.

La visite a permis de susciter l’intérêt des étudiants envers des procédés de transformation faisant la fierté du Québec. Ils ont également pu mieux comprendre le fonctionnement des usines – métallurgiques, notamment – et le contexte de la recherche industrielle.

Les organisateurs du voyage souhaitaient aussi promouvoir le programme de génie chimique et le talent des étudiants auprès des employeurs locaux et faciliter le réseautage entre les étudiants et ces employeurs dans des perspectives de stages ou même de futurs emplois, précise Guillaume, qui se réjouit d’avoir obtenu un stage chez Rio Tinto, comme quatre autres étudiants.

Cette mission industrielle s’est révélée une expérience des plus positives, pour les étudiants comme pour les entreprises qui leur ont ouvert leurs portes, estime-t-il. « Moi-même, tout ce que j’ai appris dans l’organisation et la coordination des activités de la mission, entre autres, la gestion des ressources monétaires et humaines nécessaires, me sera très profitable dans ma future vie professionnelle, et même pour la mise sur pied d’une prochaine mission prévue en Abitibi en automne prochain. »

À lire aussi

NOUVELLES |  16 novembre 2005
Marie-Ève Denoncourt, diplômée de Polytechnique, devient la 50 000e membre de l'OIQ  |  Lire
Magazine Poly |  3 février 2020
Miam, des grillons !  |  Lire