Carrefour de l'actualité

Hydrovel : produire de l’énergie propre grâce à une technologie visionnaire

Par Catherine Florès
1 décembre 2023 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Automne 2023)
1 décembre 2023 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Automne 2023)
Mohammad Khodabandehloo
L'étudiant entrepreneur Mohammad Khodabandehloo, doctorant en génie chimique, cofondateur d'Hydrovel.


Mohammad Khodabandehloo aspire légitimement à apporter un changement positif au monde, grâce à Hydrovel. L’entreprise en démarrage qu’il a cofondée avec son directeur de thèse, le Pr Jamal Chaouki, exploite un procédé à émissions négatives visant à créer des produits utiles tels que de l'hydrogène propre ou d'autres composés chimiques à forte valeur ajoutée. Cette solution découle directement de son projet de doctorat en génie chimique, et dont il souhaitait explorer le potentiel commercial.

« La technologie d'Hydrovel permet de produire de l'hydrogène grâce à l’électrification, en utilisant des émissions de gaz à effet de serre ou de la biomasse. Cette technologie économiquement viable pourrait être intégrée dans des usines chimiques », explique M. Khodabandehloo. L’équipe de soutien à l’entrepreneuriat Propolys et celle de l'incubateur en environnement et technologies propres 2 Degrés l’accompagnent dans la complexe démarche de mise sur le marché d'une innovation technologique. « Mon immersion dans l'entrepreneuriat m'a fait réaliser qu'il ne suffit pas qu'un procédé soit techniquement révolutionnaire pour garantir son succès sur le marché. Une stratégie marketing efficace constitue un élément-clé du succès. »

Conscient de l'importance de ne pas précipiter les choses, Mohammad Khodabandehloo se concentre actuellement sur l'aspect scientifique de son projet. « Dans mon pays d'origine, l'Iran, nous avons un proverbe : "On ne peut pas tenir deux melons d'eau d'une seule main", ce qui signifie qu'il faut se concentrer sur une seule tâche à la fois pour la mener à bien. Mon premier objectif est de réussir mon doctorat et donc de garantir la robustesse scientifique de mon projet. Je me concentre donc, pour le moment, sur le perfectionnement du procédé chimique. Ensuite, je pourrai me consacrer plus pleinement au développement de l'entreprise. »

Cette approche patiente, M. Khodabandehloo l'a adoptée assez récemment sous l’influence de ses professeurs, en particulier Jamal Chaouki, ainsi que Jaber Shabanian et Jean-Philippe Harvey, ses cosuperviseurs de thèse.

« Être entrepreneur était un rêve de longue date, déclare-t-il. Avant de venir étudier à Polytechnique, j'avais hâte de faire mes preuves dans ce rôle. C’est simple, mon ambition, c’était de devenir un entrepreneur célèbre ou rien! Mais, depuis, j’ai évolué et je priorise d’autres objectifs de vie : pouvoir faire ce que j’aime et le faire de mon mieux. Ce que je souhaiterais, ce serait de demeurer à Polytechnique pour y faire de la recherche, afin de pouvoir proposer des solutions technologiques fiables permettant de contrer l’impact des émissions de gaz à effet de serre. La protection de la vie sur notre planète est, en effet, la chose la plus importante à mes yeux. »

 

En bref
 

  • Mohammad Khodabandehloo, étudiant au doctorat en génie chimique, aspire à apporter un changement positif par le biais de l'entreprise Hydrovel qu'il a cofondée, et qui en exploite un procédé à émissions négatives pour produire de l'hydrogène propre et d'autres composés chimiques à forte valeur ajoutée.

À lire aussi

28 avril 2021
NOUVELLES

Un prestigieux prix remis au professeur Jamal Chaouki de Polytechnique Montréal

21 mai 2021
NOUVELLES

Les professeurs Carl-Éric Aubin, Jamal Chaouki et Samuel Pierre honorés à la Soirée de l'excellence en génie 2021 de l’Ordre des ingénieurs du Québec