Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Go-Génie : choisir sa spécialité de génie sans angoisse

Entrepreneuriat

Par Catherine Florès
9 mars 2020 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Printemps 2020)
Application Go-Génie

Qui, mieux que des étudiants en génie, sait à quel point il peut être difficile de choisir une spécialité de baccalauréat quand on envisage d’étudier à Polytechnique? Et qui, mieux qu’eux, pouvait imaginer une solution pour faciliter ce choix? Ralph Chahine et Yassine El Bouchaibi, étudiants en troisième année du baccalauréat en génie électrique, en ont fait la démonstration avec une belle idée intrapreneuriale soutenue par le Service du recrutement de Polytechnique. Ils ont réalisé une application mobile qui aide les futurs étudiants à explorer l’univers de l’ingénierie et à choisir la spécialité la plus proche de leurs champs d’intérêt.

Un projet né d’une discussion

Concepteurs de Go-Génie
Ralf Chahine et Yassine El Bouchaibi, étudiants au baccalauréat en génie électrique

Employé depuis deux ans comme étudiant ambassadeur par le Service du recrutement, Ralf Chahine connaissait les enjeux des conseillers qui s’occupent des futurs étudiants. « L’idée d’une application mobile a germé lors d’une discussion sur la nécessité d’optimiser les contenus imprimés utilisés pour guider ces étudiants dans leur choix de spécialité. Il m’a semblé qu’il était temps de passer à un outil plus moderne et plus interactif. J’ai proposé à Yassine de faire équipe avec moi pour développer une application qui remplacerait avantageusement les feuillets du questionnaire remis aux futurs étudiants. »

« Ralf et Yassine sont venus nous présenter une démonstration animée de leur projet tellement convaincante que nous avons décidé de leur faire confiance », confie Marie-Lise Lalonde, conseillère aux futurs étudiants. Semaine après semaine pendant six mois, elle a supervisé le projet, faisant le lien avec les départements pour s’assurer que les 12 programmes de baccalauréat de Polytechnique soient correctement représentés. Le Service informatique de Polytechnique a, quant à lui, fourni un encadrement technique.

« C’est la première fois que nous réalisions un projet de cette envergure. Nous l’avons développé en même temps que nous faisions chacun un stage dans une entreprise technologique en démarrage, rapporte Yacine. Ce stage nous a permis de nous rendre compte qu’il est acceptable de lancer un produit technologique qui n’est pas parfait à 100 %, du moment qu’il réponde suffisamment à un besoin, et de l’améliorer par la suite. Cela nous a ôté beaucoup de pression. »

Gestion de projet 2.0

Pour faire progresser le projet sans empiéter sur leur travail de stage, les étudiants ont eu recours au mode numérique : les réunions avec Mme Lalonde se tenaient sur Skype et les communications se faisaient par textos, tandis qu’une application de développement de projet a permis aux parties impliquées de faire un suivi en temps réel. « Cette expérience a été très intéressante à vivre. J’ai été impressionnée par la réactivité, l’efficacité et la souplesse de travail de ce duo », témoigne Mme Lalonde.

Go-Génie, lancée début janvier 2020, a reçu un bel accueil. Présenté sous la forme d’un jeu de cartes, l’outil proposé aux futurs étudiants est pointu : 600 questions y sont actuellement incluses et le jeu tient compte de l’étape où l’utilisateur est rendu : exploration, décision ou confirmation du choix de spécialité. « Mon équipe se réjouit d’avoir encouragé l’initiative de ces deux excellents étudiants », déclare Sophie Larivée, directrice du Service du recrutement.

Fier d’avoir réalisé ce projet pour Polytechnique, le duo nourrit des ambitions entrepreneuriales. « Je rêve depuis longtemps de lancer une entreprise. Il manquera quelque chose à mon parcours si je ne le réalise pas », conclut Yassine.  

 

À lire aussi

Magazine Poly |  10 décembre 2016
Plateforme Spotfields : réserver un terrain de sport n’a jamais été aussi facile  |  Lire
Magazine Poly |  3 février 2020
Miam, des grillons !  |  Lire