Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Bluewave : une quête du bon son qui a trouvé son Graal

Dossier - Entrepreneuriat technologique

Par Catherine Florès
10 décembre 2016 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Décembre 2016)
10 décembre 2016 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Décembre 2016)

Pierre Lelièvre, Po 2014, génie électrique, orientation en télécommunications

« Il faut un problème pour faire une solution ! », lance Pierre Lelièvre, un spécialiste du son qui jonglait depuis longtemps avec l’envie de créer des produits audio. Le fait que les grandes marques de téléphones portables aient décidé d’abandonner les prises pour casques d’écoute sur leurs appareils a été pour lui un déclencheur.

« Les utilisateurs souhaitant utiliser leur casque d’écoute filaire avec leurs téléphones sont loin d’être comblés. Les ports audio sur les téléphones sont conçus pour les écouteurs de type oreillette et non pour les casques d’écoute. Quant aux amplificateurs, ils sont trop volumineux. Je voulais créer un produit grand public portatif, qui associe qualité du son et côté pratique, esthétisme et prix abordable. »

Pierre Lelièvre s’est associé avec Stéphane Lepage, un designer industriel diplômé de l’Université de Montréal. « Nous avons participé au concours Innovinc. : Concrétisez, du Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM. Cela nous a énormément aidés. Préparer des présentations de vente toutes les deux semaines, c’est un entraînement intensif ! » Le projet leur a valu de remporter une bourse de 12 000 $ et 3 000 $ en services.

Ainsi est né GET, un amplificateur portatif sans fil ultracompact (il pèse à peine 30 g), 24 bits pour écouteurs. Il suffit d’y brancher directement ses écouteurs pour profiter de la musique de son téléphone portable. Son microphone intégré permet la prise d’appels téléphoniques.

« GET est sans équivalent en Amérique du Nord, annonce fièrement Pierre Lelièvre. Il permet d’utiliser un casque d’écoute filaire sur un téléphone sans prise jack. On peut dorénavant profiter de la technologie sans fil sans reléguer au placard son bon vieux casque d’écoute filaire. Les spécialistes qui l’ont testé sont catégoriques sur la qualité du son ! Son usage ne se limite pas aux écouteurs, puisqu’il permet aussi de convertir au sans-fil n’importe quelle chaîne stéréo munie d’une entrée auxiliaire. »

GET est proposé sur la plateforme Indiegogo. Ses concepteurs visent un lancement sur le marché international au printemps prochain, des ententes ayant été prises avec des entreprises montréalaises pour la production en série. « Nous participerons au prochain Consumer Electronics Show, à Las Vegas. Nous ferons face sans complexes aux grandes entreprises dominant le marché de l’électronique grand public. Elles ne détiennent pas la formule exclusive des bonnes idées ! » affirme M. Lelièvre, ajoutant que Bluewave a déjà dans ses cartons le petit frère de GET, un émetteur haute fidélité.

Pour lui comme pour son associé, la création de Bluewave est une aventure exaltante. « Nous croyons au dépassement. Prendre des risques, sortir des sentiers battus ne nous effraient pas », déclare cet ancien technicien du son qui a entrepris son baccalauréat en génie à 35 ans. « J’ai voulu devenir ingénieur pour créer des choses nouvelles. Pour moi, c’est la vocation même de l’ingénieur. Et lancer une entreprise est sans doute le meilleur moyen de la réaliser. »
 


Pierre Lelièvre et l'amplificateur portatif sans fil GET.

En savoir plus

Site web du projet de sociofinancement sur Indiegogo de Bluewave Audio

À lire aussi

NOUVELLES |  13 octobre 2016
Concours «Innovinc. : Concrétisez» : des étudiants de Polytechnique primés pour leur entrepreneuriat  |  Lire
Magazine Poly |  1 octobre 2016
Tout pour la musique : de jeunes diplômés du campus créent leur entreprise  |  Lire