Rallye sur plus de 1 800 km grâce à l’énergie solaire

La voiture solaire Esteban 10 s’offre un voyage de Repentigny à Bécancour… en passant par Gaspé!

Véhicule du Projet Esteban
27 juillet 2021
Véhicule du Projet Esteban

Les Québécoises et Québécois pourraient faire une rencontre inusitée sur les routes de la belle Province au cours des prochains jours. La société technique de véhicules solaires Esteban de Polytechnique Montréal fera rouler son plus récent prototype, Esteban 10, sur les deux rives du Saint-Laurent dans un périple de 2 193 kilomètres qui l’amènera aussi à faire le tour de la Gaspésie. Ce sera la première fois qu’une voiture solaire à deux places créée par un comité technique universitaire s’élancera sur nos routes.
De son point de départ de Repentigny, le samedi 31 juillet, à son retour à Bécancour, le dimanche 7 août, le véhicule solaire roulera 1 820 des 2 193 kilomètres à franchir. Ce choix a été fait en considérant qu’Esteban 10 n’a pas encore la capacité de se déplacer sur l’eau et que les étudiants derrière ce projet préfèrent lui épargner une partie des célèbres côtes de Charlevoix et de la Haute-Côte-Nord. Une escorte routière accompagnera d’ailleurs le véhicule tout au long du périple afin d’assurer la sécurité de tous. L’itinéraire prévu est accessible ici.

Quatre arrêts au programme

Au nombre de leurs objectifs, les 35 étudiants de Polytechnique Montréal souhaitent entre autres faire découvrir ce dont est désormais capable la technologie solaire. Pour ce faire, ils invitent les amateurs technologiques et les médias à venir les rencontrer lors des quatre arrêts prévus à Trois-Rivières, Gaspé, Rimouski et Rivière-du-Loup.

  • Arrêt 1 – Trois-Rivières, le 31 juillet (de 11h00 à 13h00)
Lieu : Maître Glacier Mauricie, 7625 boulevard Jean-XXIII, Trois-Rivières, Québec, G9A 5C9
  • Arrêt 2 – Gaspé, le 3 août (de 15h00 à 17h00)
Lieu : Stationnement de l'hôtel Plante,137 rue Jacques Cartier, Gaspé, Québec, G4X 1M8
  • Arrêt 3 – Rimouski, le 5 août (de 12h00 à 14h00)
Lieu : Stationnement du parc Beauséjour, 400 boulevard de la Rivière, Rimouski, Québec, G5L 4L4
  • Arrêt 4 – Rivière-du-Loup, le 6 août (de 10h00 à 12h00)
Lieu : Parc de la petite Chute (stationnement du parc des Chutes situé sur la rue Amyot), Rivière-du-Loup, Québec, G5R 4C7

À noter que les heures d'arrivée prévues sont approximatives; une mise à jour de l’itinéraire sera fournie sur les pages Facebook et Instagram du comité technique Esteban. 

Plusieurs défis à l’horizon

Au cours de son escapade de huit jours, Esteban 10 rencontrera une série de défis. Mis à part l’état des routes québécoises et les aléas de la météo, la voiture affrontera également une côte aux environs de Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix. « 

À cet endroit, nous monterons une pente d'inclinaison de 3% sur une distance de 10 kilomètres », explique Étienne Bédard, directeur mécanique du Projet Esteban et étudiant au baccalauréat en génie mécanique. « Cela signifie que nous dépenserons 5% de notre batterie en l’espace de 10 minutes. C'est énorme ! Nous espérons d’une part ne pas excéder la puissance de décharge de la batterie, mais surtout de ne pas surchauffer cette dernière par la même occasion. »

Compétition en pause

Après avoir remporté une série de distinctions depuis sa création, il y a 20 ans, la société technique Esteban avait décidé, en 2018, de s’attaquer à un plus grand défi en quittant la catégorie des monoplaces pour gagner celle des biplaces. Pour y arriver, pas moins de 90 étudiantes et étudiants se sont penchés sur le projet au cours des trois dernières années.

« Ce changement a impliqué plusieurs transformations », confie Benjamin Chassé, codirecteur du Projet Esteban et étudiant au baccalauréat en génie mécanique. « Pour faire face aux contraintes apportées par l’ajout d’un passager, nous avons retravaillé entièrement la coque aérodynamique ainsi que les systèmes mécaniques et électriques. Nous avons vraiment tout repensé, de A à Z. »
La voiture solaire Esteban 10 se veut la consécration de milliers d’heures de travail investies dans l’aventure. Cette voiture de type « véhicule de promenade », ou « cruiser », en anglais, diffère de ses prédécesseurs avec sa carrosserie à hayon qui ressemble à celle des voitures grand public, ainsi que ses panneaux solaires plus gros que sur les versions précédentes.

En temps normal, l’équipe de Projet Esteban aurait participé à la compétition American Solar Challenge 2021, un rallye d’endurance se déroulant sur les routes de plusieurs états des États-Unis du 27 juillet au 7 août 2021. En raison des restrictions de déplacement entre le Canada et les États-Unis et des mesures de quarantaine strictes encore en vigueur jusqu’à tout récemment, la société technique de Polytechnique a plutôt envisagé d’aller à la rencontre de la population québécoise pour présenter sa réalisation.

Caractéristiques techniques d’Esteban 10

  • Dimensions : 4,9 m x 1,8 m 1,2 m
  • Masse en service (sans les passagers) : 290 kg
  • Vitesse maximale (sur circuit) : 115 km/h
  • Vitesse moyenne de croisière : 50 km/h
  • Autonomie (batterie seulement) : 400 km
  • Motorisation : moteurs-roue triphasés Mitsuba
  • Puissance maximale par moteur : 2 kW
  • Capacité des panneaux solaires : 410 W + 417 W + 445 W
  • Capacité de la batterie au lithium-ion : 9 kWh
  • Voltage de la batterie : 108 V
Véhicule du Projet Esteban

Liens utiles

À propos de Polytechnique Montréal

Fondée en 1873, Polytechnique Montréal, université d’ingénierie, est l’une des plus importantes universités d’enseignement et de recherche en génie au Canada. Polytechnique Montréal est située sur le campus de l’Université de Montréal, le plus grand complexe universitaire francophone en Amérique. Avec plus de 52 800 diplômés, Polytechnique a formé 22 % des ingénieurs en exercice membres de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ). Elle propose plus de 120 programmes de formation. Polytechnique compte 285 professeurs et plus de 9 000 étudiantes et étudiants. Son budget annuel global s’élève à 260 millions de dollars, incluant un budget de recherche de près de 100 millions de dollars.

Renseignements et entrevues

Marie-José Bégin, conseillère en communications
Polytechnique Montréal
514 994-0802
marie-jose.begin@polymtl.ca

Annie Touchette, responsable des communications externes
Polytechnique Montréal
514 231-8133
annie.touchette@polymtl.ca
 

Dossier de presse

Relations avec les médias

Les professionnels du Service des communications et des relations publiques planifient, coordonnent et supervisent les relations qu'entretient Polytechnique Montréal avec les médias.


Rencontrer notre équipe 

Archives