Inauguration de la Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère

Annoncée par l'École Polytechnique de Montréal,  l'Université de Montréal et HEC Montréal, la Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère est inaugurée officiellement aujourd'hui.  Elle porte fièrement le nom de l'ancien président de la Fondation J.A. DeSève, monsieur Roland Giguère, laquelle a lancé sa création en la dotant d'une mise de départ de 10 M $ sur une contribution totale de 12 M $ offerte dans le cadre de la campagne Un monde de projets.
13 juin 2006

« Les fiduciaires de notre Fondation perpétueront très certainement cette tendance marquée qu'entretenait Roland Giguère à l'égard des institutions d'enseignement. Si monsieur Giguère avait une très haute idée du rôle des institutions de haut savoir afin d'assurer le développement culturel et économique de notre population, les actuels fiduciaires de notre Fondation continuent d'estimer qu'ils doivent privilégier le secteur de la formation universitaire dans leurs engagements financiers, afin de réaliser de la meilleure manière possible les objectifs qui ont été énoncés par le constituant de notre fiducie philanthropique », affirme M. Robert Trudeau, fiduciaire et président de la Fondation J.A. DeSève.

La Maison a pour mission de développer, à partir des nouvelles technologies de l'information et des communications (TIC), des connaissances, des méthodes et des outils destinés à l'enseignement et l'apprentissage des sciences, des mathématiques, du génie, des sciences de la gestion et des disciplines connexes.

« Les méthodes et les outils d'enseignement connaissent de profondes transformations sous l'influence des nouvelles technologies de l'information et des communications.  Grâce à la Fondation J.A. DeSève, notre campus se dote d'un outil efficace pour pouvoir anticiper les nouveaux besoins des étudiants et des enseignants et y répondre efficacement. Il m'apparaît particulièrement approprié que la Maison des technologies de formation et d'apprentissage porte le nom de Roland Giguère, et que sa désignation rappelle le souvenir d'un des pionniers du monde audio-visuel québécois », affirme M. Luc Vinet, recteur de l'Université de Montréal.

La Maison poursuit deux objectifs indissociables soit le développement de connaissances, de méthodes, d'outils et de produits propres à ce domaine stratégique, et l'intégration et l'utilisation des TIC dans différents programmes d'étude offerts par les établissements partenaires.

Un centre de recherche interdisciplinaire et interuniversitaire
Le Groupe thématique interdisciplinaire sur les technologies de l'information et des communications pour la formation et l'apprentissage (GTI-TICFA) a élu domicile à la Maison des technologies.  Ce centre de recherche reconnu regroupe des chercheurs de pointe de l'Université de Montréal, de ses écoles affiliées et de quelques autres établissements universitaires dans des champs d'expertise très variés tels les sciences de l'éducation, les sciences cognitives, l'informatique, les communications, les sciences naturelles, la pharmacie, la médecine vétérinaire et la gestion.

Pour donner encore plus d'essor au secteur des TIC appliquées à la formation et à l'apprentissage, trois chaires de recherche s'associent à la Maison. Ainsi, la Chaire d'étude et de recherche en formation à l'enseignement des sciences et des technologies en milieu scolaire dirigé par M. Jesus Vazquez-Abad, professeur à l'Université de Montréal, la Chaire en enseignement des sciences et du génie en milieu universitaire, dirigé par M. Ricardo Camarero, professeur à l'École Polytechnique et la Chaire des technologies pour l'enseignement et l'apprentissage de la gestion dirigé par le professeur Jacques Raynauld de HEC Montréal, assureront une masse critique d'expertise.

 « À HEC Montréal, nous avons à coeur depuis plusieurs années d'optimiser l'intégration des nouvelles technologies à toutes les étapes de l'apprentissage de l'étudiant.  Le professeur Jacques Raynauld est une figure importante du développement des connaissances en ce domaine et je suis heureux que la Chaire qu'il dirige, la Chaire des technologies pour l'enseignement et l'apprentissage de la gestion, ait pu être lancée dans la foulée de la création de la Maison des technologies, un exceptionnel bassin d'experts » déclare M. Jean-Marie Toulouse, directeur de HEC Montréal.

« La mise sur pied de la Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère atteste de l'importance que nos trois institutions accordent à la recherche concertée et multidisciplinaire. Cette Maison des technologies sera, j'en suis convaincu, une source importante d'innovation dans les années à venir, autant qu'un excellent vecteur de développement de la coopération entre nos chercheurs », souligne M. Robert L. Papineau, directeur général de l'École Polytechnique de Montréal.

La Maison entend devenir un lieu d'expertise et de référence sur l'utilisation des TIC dans la formation et l'apprentissage pour le bénéfice des établissements d'enseignement secondaire, collégial et universitaire. Son rayonnement s'étendra à la formation sur mesure tant dans les entreprises que pour les individus intéressés par cet apprentissage à l'aide des TIC.

Un centre de liaison et de transfert
« La Maison veut également établir un réseau d'échange et de collaboration aux niveaux national et international et faire de la veille technologique en recherchant le maximum de transfert vers les milieux de formation», soutient M. Jean-Marc Robert, directeur de la Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère.

Des ateliers de formation et des séminaires de recherche seront élaborés à partir des activités de recherche et de développement de la Maison.  Les intervenants des différents milieux seront invités à y effectuer des stages.  La Maison veillera aussi à regrouper les décideurs de ces milieux pour faciliter le développement de projets et d'actions de maillage.  C'est ainsi que la Maison met sur pied un Centre de liaison et de transfert des TIC appliquées à la formation et à l'apprentissage.

Une vitrine technologique
Sous le même toit, on retrouvera les nouvelles technologies, ceux et celles qui les conçoivent, les développent et en assurent l'évaluation. La vitrine technologique présentée par la Maison deviendra un foyer de convergence des partenariats en voie d'être développés, partenariats qui conjugueront toujours les intérêts des concepteurs et des utilisateurs.

Fondée en 1873, l'École Polytechnique de Montréal est l'un des plus importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada et elle occupe le premier rang au Québec par le nombre de ses étudiants et l'ampleur de ses activités de recherche. Polytechnique donne son enseignement dans 11 spécialités de l'ingénierie et réalise près du quart de la recherche universitaire en ingénierie au Québec. L'École compte 220 professeurs et près de 6 000 étudiants. À son budget annuel de fonctionnement de 85 millions de dollars s'ajoute un fonds de recherche et d'infrastructure de 66,7 millions de dollars. Polytechnique est affiliée à l'Université de Montréal

- 30 -

Pour informations :

École Polytechnique de Montréal :
Chantal Cantin, directrice
Service des communications et du recrutement
École Polytechnique de Montréal
Tél. : (514) 340-4711, poste 4970
chantal.cantin@polymtl.ca

Relations avec les médias

Les professionnels du Service des communications et des relations publiques planifient, coordonnent et supervisent les relations qu'entretient Polytechnique Montréal avec les médias.


Rencontrer notre équipe 

Archives