ENTENTE CANADA-QUÉBEC - PROGRAMME D'INFRASTRUCTURE DU SAVOIR Les gouvernements du Canada et du Québec octroient plus de 70 M$ à l'Université de Montréal et à l'École Polytechnique pour treize projets d'enseignement et de recherche

L'honorable Suzanne Fortin-Duplessis, sénatrice de Rougemont, au nom de l'honorable Gary Goodyear, ministre d'État (Sciences et Technologie), ainsi que le ministre des Finances et ministre responsable de la région de Montréal, M. Raymond Bachand, au nom du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Clément Gignac, et au nom de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'une contribution financière de 50 801 478 $ à l'Université de Montréal et de 19 440 722 $ à l'École Polytechnique. Ces montants serviront à la réalisation de treize projets d'enseignement et de recherche dans le cadre du Programme d'infrastructure du savoir.
14 octobre 2009

« Ce programme est un outil essentiel pour stimuler notre économie. Il s'agit ici d'investissements concrets dans nos institutions et dans notre avenir. Le gouvernement du Canada est fier de faire équipe avec le gouvernement du Québec pour soutenir la réussite des centres d'enseignement tels que l'Université de Montréal et l'École Polytechnique », a déclaré la sénatrice, Mme Fortin-Duplessis.

« Le Québec excelle en matière de recherche industrielle et d'innovation. Nous devons donc appuyer constamment ces secteurs. Grâce aux partenariats entre le milieu de la recherche universitaire et les entreprises, les investissements annoncés aujourd'hui dynamiseront toute la région montréalaise », a soutenu le ministre Raymond Bachand.

« Le gouvernement du Québec réitère sa conviction selon laquelle notre prospérité économique passe par la recherche et le développement. Je suis persuadé que les investissements annoncés aujourd'hui contribueront à assurer la qualité des formations et à augmenter le potentiel d'innovation de l'Université de Montréal et de l'École Polytechnique », a fait savoir le ministre Clément Gignac.

« Il est primordial que nos universités soient dotées d'infrastructures de recherche adéquates pour permettre aux étudiants et aux chercheurs de travailler dans des conditions optimales. Assurer la qualité des infrastructures des universités est une condition essentielle à la qualité des travaux de recherche », a fait savoir la ministre Michelle Courchesne.   

La grande diversité des projets soutenus par le Programme d'infrastructures du savoir à l'Université de Montréal reflète le large spectre des domaines d'études et de recherche qui la distinguent. De la recherche sur le cancer à la cyberjustice en passant par l'optométrie et la médecine vétérinaire, l'Université de Montréal est active dans la plupart des domaines du savoir, ce qui en fait l'une des plus grandes universités de recherche en Amérique du Nord. Avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l'École Polytechnique, elle accueille plus de 60 000 étudiants. 

« Les gouvernements fédéral et québécois sont conscients de l'importance des besoins en infrastructures modernes de l'Université de Montréal pour rester en peloton de tête des universités de recherche au pays et pour répondre de façon adéquate aux besoins de formation de la population. Ils nous le démontrent concrètement ici même, aujourd'hui. Investir dans les infrastructures du savoir est tout à fait judicieux, car c'est faire d'une pierre trois coups : on stimule l'industrie de la construction, on permet de faire avancer la recherche en fournissant des laboratoires adéquats aux chercheurs, dont les découvertes, par leurs applications techniques, stimuleront à leur tour l'économie, et on répond aux besoins de la population. Nous sommes ainsi tous gagnants », a souligné M. Luc Vinet, recteur de l'Université de Montréal.

Fondée en 1873, l'École Polytechnique est l'un des plus importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada. Du génie aérospatial aux nanotechnologies, Polytechnique est active dans plusieurs spécialités de pointe et réalise près du quart de la recherche universitaire en ingénierie au Québec. L'établissement regroupe des professeurs, des chercheurs et des étudiants en provenance des quatre coins du monde et entretient des collaborations sur tous les continents.

« Les projets d'infrastructures annoncés aujourd'hui permettront à l'École Polytechnique de maintenir un environnement de formation et de recherche de haut calibre. Grâce à ces investissements, nous serons en bonne posture pour former les futures générations d'ingénieurs qui participeront à l'essor des industries structurantes comme l'aérospatiale et qui seront à l'avant-plan des domaines de pointe tels que les nanotechnologies. Par cet appui, les gouvernements fédéral et québécois investissent clairement dans l'avenir », a affirmé M. Gilles Savard, directeur de la recherche et de l'innovation de l'École Polytechnique de Montréal.

Projets et financement

Les projets ci-dessous sont financés par le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE) et par Industrie Canada : 

Université de Montréal

  • Déménagement des locaux du Bureau recherche-développement-valorisation (BRDV) dans un immeuble du campus de l'Université de Montréal. Le MDEIE et Industrie Canada financent le projet en parts égales (939 719 $ au total).
  • Aménagement des salles de serveurs du pavillon Roger-Gaudry. Le MDEIE contribue à hauteur de 2 659 164 $ et Industrie Canada, à hauteur de 2 658 836 $.
  • Construction et aménagement du laboratoire de cyberjustice du Centre de recherche en droit public (CRDP). Le MDEIE contribue à hauteur de 4 119 224 $ et Industrie Canada, à hauteur de 2 011 974 $.
  • Construction et aménagement d'une plateforme de chimie médicinale à l'Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC). Le MDEIE contribue à hauteur de 5 102 327 M$ et Industrie Canada, à hauteur de 3 619 276 M$.
  • Réaménagement des espaces de l'École d'optométrie. Le MDEIE contribue à hauteur de 1 694 497 $ et Industrie Canada, à hauteur de 1 635 503 $.
  • Transformation d'une bibliothèque en espaces de recherche pour les étudiants de 2e et 3e cycles en lettres, sciences humaines et sciences sociales, au pavillon Lionel-Groulx. Le MDEIE contribue à hauteur de 1 918 065 $ et Industrie Canada, à hauteur de 1 831 935 $.

École Polytechnique de Montréal

  • Développement des espaces de recherche en nanosciences et nanotechnologies du pavillon J.-Armand-Bombardier. Le MDEIE et Industrie Canada financent le projet en parts égales (11 706 000 M$ au total).
  • Acquisition d'équipements et réaménagement de l'Institut d'innovation et de conception en aérospatiale (IICAP). Le MDEIE contribue à hauteur de 1 153 855 $ et Industrie Canada, à hauteur de 630 867 $.

Les projets ci-dessous sont financés par le ministère de l'Éducation, du ‎Loisir et du Sport (MELS) et par Industrie Canada :

Université de Montréal

  • Rénovation des salles de cours du plus ancien pavillon du campus de Saint-Hyacinthe, utilisées pour l'enseignement aux 1er, 2e et 3e cycles en médecine vétérinaire. Le MELS et Industrie Canada financent le projet en parts égales (2 334 000 $ au total).
  • Rénovation de 45 salles de cours et des corridors du pavillon 3200 Jean-Brillant, ainsi que des corridors des pavillons Maximilien-Caron et Lionel-Groulx. Le MELS et Industrie Canada financent le projet en parts égales (20 276 958 $ au total).

École Polytechnique de Montréal

  • Mise à niveau des systèmes de sécurité. Le MELS et Industrie Canada financent le projet en parts égales (2 866 000 $ au total).
  • Modernisation des systèmes VAC du bloc J. Le MELS et Industrie Canada financent le projet en parts égales (2 045 000 $ au total).
  • Aménagement des locaux du Service de la sûreté institutionnelle. Le MELS et Industrie Canada financent le projet en parts égales (1 039 000 $ au total).

Ces investissements massifs et à court terme viennent appuyer les mesures et les actions liées au Plan québécois des infrastructures, ainsi qu'à la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation, pour laquelle le gouvernement du Québec aura investi, à terme, plus de 1,2 milliard de dollars depuis son lancement en 2006.

À propos du Programme d'infrastructure du savoir
L'entente signée par le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec s'inscrit dans le cadre du Programme d'infrastructure du savoir pancanadien, une initiative de deux milliards de dollars et d'une durée de deux ans, qui vise à améliorer l'infrastructure des collèges et des universités. Ces investissements permettent également de stimuler l'activité économique. Les projets consistent en de nouvelles constructions ainsi qu'en des travaux de maintien d'actifs, de rénovation, de réparation et d'entretien.

Plus d'informations sur les 13 projets

Projets du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation :

Université de Montréal
1. Déménagement des locaux du Bureau recherche-développement-valorisation (BRDV)
Le Bureau recherche-développement-valorisation (BRDV) agit en tant qu'interface entre l'Université et les divers milieux, en mettant à leur disposition les expertises institutionnelles de recherche à travers une diversité de formes partenariales. C'est également le BRDV qui assure la gestion de la propriété intellectuelle et le juste retour des investissements publics à la société. Cette relocalisation favorisera la proximité avec les chercheurs et les divers intervenants de la recherche. Les interactions interpersonnelles s'en verront grandement facilitées. Une nouvelle dynamique d'accompagnement et de conseil sera créée et fera du BRDV un partenaire plus présent, plus visible et mieux connu des chercheurs et de leur équipe.

2. Aménagement des salles de serveurs du pavillon Roger-Gaudry
Ce projet permettra d'accueillir des infrastructures informatiques de recherche majeures. La capacité électrique et climatique des salles sera augmentée, l'espace physique sera réaménagé pour accueillir des serveurs supplémentaires. Les rénovations seront faites dans un esprit de développement durable, en récupérant l'énergie dissipée par le système de chauffage de l'immeuble. De nouveaux équipements sont aussi prévus pour mettre en production différents environnements numériques. Cette infrastructure de haut niveau permettra de former une relève très qualifiée en calcul haute performance, mais aussi d'attirer et de retenir du personnel et des chercheurs qui travaillent déjà dans ce domaine.

3. Construction et aménagement du laboratoire de cyberjustice du Centre de recherche en droit public (CRDP)
Le CRDP est rattaché à la Faculté de droit de l'Université de Montréal et a pour mission de favoriser et d'organiser la recherche en droit public, plus particulièrement en droit constitutionnel et en droit administratif. Le projet vise principalement l'acquisition d'équipements informatiques et audiovisuels ainsi que la rénovation des espaces existants, sur une superficie de 551 m2. Les équipements desserviront une salle d'audience, un laboratoire et une infrastructure d'entreposage. Le laboratoire permettra, par ses activités de recherche, d'optimiser les processus judiciaires et extrajudiciaires par la simplification et la réduction des procédures. Il sera doté d'une plateforme technologique de pointe associant les technologies de l'information et des communications avec le droit.

4. Construction et aménagement d'une plateforme de chimie médicinale à l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)
Cette plateforme, qui occupera une grande partie du quatrième étage du pavillon Marcelle Coutu où loge l'IRIC, sera dédiée à l'optimisation des propriétés pharmacologiques de composés biologiquement actifs et de médicaments candidats et permettra également la réalisation de projets de recherche en partenariat avec des entreprises pharmaceutiques. Des équipements de pointe seront aussi acquis, tels que : chromatographe liquide à haute performance, spectromètre de masse, appareil de résonance magnétique nucléaire, systèmes de purification chromatographique.

5. Réaménagement des espaces de l'École d'optométrie
Le réaménagement sera réalisé sur les niveaux 2, 3 et 6 du pavillon 3744 Jean-Brillant, pour doter l'École d'optométrie d'espaces de recherche et de formation appropriés et créer ainsi un milieu de formation exceptionnel. Cela permettra, entre autres, d'accueillir le système de réalité virtuelle et les ingénieurs impliqués dans le développement de logiciels de recherche en perception et en réadaptation de la Chaire industrielle CRSNG-Essilor. Les découvertes technologiques et pharmacologiques permettront un transfert direct des résultats vers les industries technologiques et biopharmaceutiques : mise sur pied de meilleures stratégies de réadaptation visuelle, développement d'appareils pour aider les sujets atteints de cécité sévère ou totale et d'outils permettant un diagnostic plus précoce.

6. Transformation d'une bibliothèque en espaces de recherche pour les étudiants de 2e et 3e cycles en lettres, sciences humaines et sciences sociales
Ces espaces consisteront en des salles informatiques, des bureaux pour étudiants, des salles de travail et de séminaire. La disponibilité de ces espaces permettra d'optimiser la qualité de la formation et de l'encadrement des étudiants et leur offrira des lieux de travail et de collaboration sur le campus. Il sera ainsi possible d'attirer davantage de nouveaux étudiants et de nouveaux chercheurs.

École Polytechnique de Montréal
7. Développement des espaces de recherche en nanosciences et nanotechnologies du pavillon J.-Armand-Bombardier
Le projet vise l'aménagement d'espaces de recherche aux 1er et 3e étages, ainsi que l'agrandissement de l'incubateur du pavillon J.-Armand-Bombardier afin de répondre aux besoins d'équipes de recherche. Cela permettra d'attirer et de retenir les chercheurs de haute qualité, de renforcer les synergies et les collaborations au sein des deux institutions, ainsi que d'accueillir de nouvelles entreprises et de répondre aux besoins de croissance des entreprises déjà hébergées.

8. Acquisition d'équipements et réaménagement de l'Institut d'innovation et de conception en aérospatiale (IICAP)
Le projet comprend des travaux de rénovation dans des locaux fournis par l'École Polytechnique et l'acquisition d'équipements spécialisés en conception et innovation. Les locaux de l'lICAP abriteront principalement des laboratoires informatiques de conception avancée et des laboratoires de projets et offriront un environnement de travail conforme aux besoins de l'industrie.

Projets du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport :

Université de Montréal
1. Rénovation des salles de cours du plus ancien pavillon du campus de Saint Hyacinthe, utilisées pour l'enseignement aux 1er, 2e et 3e cycles en médecine  vétérinaire
Les travaux permettront l'élimination de l'amiante, la rénovation des systèmes électromécaniques par l'installation de nouvelles prises réseau et électriques (pour économiser l'énergie), la rénovation du câblage utilisé par les technologies de l'information et l'instauration d'une meilleure protection contre les incendies. De plus, de nouveaux équipements audiovisuels seront ajoutés.

2. Rénovation de 45 salles de cours et des corridors du pavillon 3200 Jean-Brillant, ainsi que des corridors des pavillons Maximilien-Caron et Lionel-Groulx
Les travaux consistent en la suppression de l'amiante, l'installation de gicleurs, la rénovation des systèmes électromécaniques et du câblage et une distribution électrique permettant l'utilisation généralisée des technologies de l'information (TI). Du nouveau mobilier ergonomique sera ajouté pour améliorer le confort des étudiants. Les salles seront aussi dotées de nouveaux équipements audiovisuels, de nouvelles prises réseau et électriques pour une meilleure utilisation des technologies de l'information.

École Polytechnique de Montréal
3. Mise à niveau des systèmes de sécurité
Le projet consiste en la mise à jour et le rehaussement des outils de surveillance, de communication et d'intervention pour assurer une meilleure protection des personnes et des biens : le système de contrôle d'accès par carte, le système de surveillance par caméras et le réaménagement du Centre des opérations de la sûreté.

4. Modernisation des systèmes VAC du bloc J
Le projet implique des travaux de traitement de l'air pour mettre au point le plan de scénarisation du pavillon principal. Cela permettra une redistribution et une utilisation plus efficaces des espaces ainsi que l'amélioration du confort et de la sécurité des usagers.

5. Aménagement des locaux du Service de la sûreté institutionnelle
Ce projet permettra de reloger les gestionnaires à proximité du Centre des opérations de la sûreté et des mesures d'urgence, au 1er étage du pavillon principal.

Pour en savoir plus :

- 30 -

Renseignements :
Nancy-Sonia Trudelle, conseillère en communication
Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation
Téléphone : 514 499-2199, poste 3710

Sources :
Gary Toft, directeur des communications
Cabinet de l'honorable Gary Goodyear,
Ministre d'État (Sciences et Technologie)  
Téléphone : 613 943-7599

Catherine Poulin, attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances et ministre responsable de la région de Montréal
Téléphone : 514 873-5363 / 418 643-5270

Kim Ledoux, attachée de presse
Cabinet de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport
Téléphone : 514 873-4792

Relations avec les médias

Les professionnels du Service des communications et des relations publiques planifient, coordonnent et supervisent les relations qu'entretient Polytechnique Montréal avec les médias.


Rencontrer notre équipe 

Archives